Actualité

Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble: l'Inspection générale livre un rapport sans concession

“Islamophobie” pour les uns, “islamo-gau­chisme” pour les autres : Sciences Po Grenoble dans la tourmente

“Islamophobie” pour les uns, “islamo-gau­chisme” pour les autres : Sciences Po Grenoble dans la tourmente

 

DÉCRYPTAGE - Un collage désignant nommément deux professeurs de Sciences Po Grenoble comme "islamophobes" et "fascistes" crée la polémique au niveau national, presque cinq mois après l'assassinat de Samuel Paty. Alors que des enquêtes judiciaires ont été ouvertes, les syndicats étudiants continuent de clouer au pilori les deux professeurs. Tandis qu'un "rassemblement contre l'islamophobie" est annoncé devant les locaux de l'IEP ce mardi 9 mars. Mais qu'en est-il vraiment sur le fond ?

 

 

Débat entre universitaires qui dégénère, attaque de l′"extrême-droite", militants étudiants qui dérapent, ou bien encore manifestation de l"islamo-gauchisme"… La polémique qui fait rage autour de Sciences Po Grenoble et a gagné depuis plusieurs jours la sphère nationale prend des teintes bien différentes selon les sensibilités. Ce presque cinq mois après l'assassinat de Samuel Paty.

 

Un collage sur les murs de Sciences Po Grenoble désignait nommément les deux professeurs, accusés de "fascisme" et d'"islamophobie". DR

Un collage sur les murs de Sciences Po Grenoble désignait nommément les deux professeurs, accusés de "fascisme" et d′"islamophobie". DR

 

Rappel des faits : le jeudi 4 mars 2021, une affiche collée à l'entrée du bâtiment de Sciences Po Grenoble désigne nommément deux professeurs de l'IEP comme "islamophobes". Le message? "Des fascistes dans nos amphis. T[…] et K[…] démission. L'islamophobie tue". Le collage n'est pas le seul: d'autres slogans font pour leur part référence au mouvement SciencesPorcs, en proclamant par exemple "Élite, honte de la nation".

 

 

L'Unef partage les collages... puis se rétracte

 

Autant de messages partagés, photos à l'appui, sur Twitter par l'Unef Grenoble. Qui, à son tour, désigne les professeurs: "Contre les violences de genre & la campagne islamophobe & sécuritaire, les colleureuses [sic] ont dénoncé l'inaction de l'IEPG et les enseignants K. et T. qui surfent sur cette campagne". Précision: l'Unef n'est pas présent à l'IEP de Grenoble, mais l'Union syndicale, syndicat majoritaire à l'institut, est issu d'une fusion avec le syndicat de gauche.

 

Le post de l'Unef sur Twitter a été supprimé et remplacé... deux jours après sa publication et le début de la polémique © Unef Grenoble

Le post de l'Unef sur Twitter a été supprimé et remplacé... deux jours après sa publication et le début de la polémique © Unef Grenoble

Deux jours plus tard, l'Unef supprime son post. Et le remplace par un nouveau, au ton se voulant plus prudent: "Nous relayons des collages dénonçant violences de genre, islamophobie et inaction de Sciences Po", indique le syndicat. Le collage désignant les deux professeurs est également retiré des photographies proposées. "Nous avons entendu l’émoi suscité chez eux", écrit le syndicat dans un communiqué. Un mea culpa en bonne et due forme ? Pas vraiment…

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 78 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après avoir quitté la majorité grenobloise, Maude Wadelec annonce sa candidature sur la troisième circonscription de l'Isère
Après avoir quitté la majo­rité gre­no­bloise, Maude Wadelec annonce sa can­di­da­ture sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère

FLASH INFO - La conseillère municipale de Grenoble Maud Wadelec, qui a récemment quitté les rangs de la majorité sans donner d'explications officielles, a annoncé Lire plus

Mobilisation du comité de soutien à la MJC-théâtre Prémol, devant la mairie de Grenoble, à l'occasion d'une rencontre avec les élues aux Cultures et à la Jeunesse, lundi 10 juin 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : pour sau­ver la MJC-théâtre Prémol, son comité de sou­tien pro­pose de décro­cher le label « Éducation popu­laire pour la culture »

FOCUS - La MJC-théâtre Prémol à Grenoble va-t-elle devoir céder la gestion du théâtre à l'association Le centre des Arts du récit ? Il semblerait Lire plus

Le CHU Grenoble-Alpes présente ses douze engagements "pour une alimentation saine et durable"
Le CHU Grenoble-Alpes pré­sente ses douze enga­ge­ments « pour une ali­men­ta­tion saine et durable »

FLASH INFO - Le CHU Grenoble-Alpes annonce s'engager "pour une alimentation saine et durable" avec Mon restau responsable (déjà adopté par le Crous Grenoble-Alpes), une Lire plus

Grenoble : ras­sem­ble­ment le 15 juin 2024 à Alsace-Lorraine contre les fer­me­tures annon­cées de bureaux de poste

FOCUS - Des représentants d'unions de quartier et du collectif "J'aime ma poste" (qui regroupe des usagers et syndicats de postiers) ont de nouveau tiré Lire plus

Pompiers illustration (c) Elias Muhlstein - Place Gre'net
Deux trans­for­ma­teurs élec­triques incen­diés à La Tronche et Grenoble, des mil­liers de foyers pri­vés d’électricité

FLASH INFO - Deux transformateurs électriques ont été incendiés dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 juin 2024, à La Tronche et Grenoble, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution
Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Flash Info

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

|

13/06

15h43

|

|

13/06

10h24

|

|

12/06

18h47

|

|

11/06

17h31

|

|

11/06

14h00

|

|

11/06

11h02

|

|

11/06

10h44

|

|

10/06

23h25

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des per­qui­si­tions au Sdis de l’Isère

Culture| Grenoble : la fête des Tuiles de retour sur les cours Jean-Jaurès et de la Libération pour une hui­tième édition

Agenda

Je partage !