Les membres du collectif Avenir ont souhaité interpeller les élus lors de cette action. © Tim Buisson – Place Gre’net

Un arbre déraciné déposé devant la métropole de Grenoble pour dénoncer l’artificialisation des terres

Un arbre déraciné déposé devant la métropole de Grenoble pour dénoncer l’artificialisation des terres

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Le collectif Avenir des terres a déposé un arbre déraciné devant le siège de la Métropole de Grenoble ce vendredi 20 novembre. Une action coup de poing visant à interpeller les élus métropolitains sur l’artificialisation des terres. Le collectif s’était activement opposé au terrassement des jardins de la Buisserate à Saint-Martin-le-Vinoux.

 

 

Les membres du collectif Avenir ont souhaité interpeller les élus lors de cette action. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les membres du col­lec­tif Avenir ont sou­haité inter­pel­ler les élus lors de cette action. © Tim Buisson – Place Gre’net

« Même si les jar­dins ont com­mencé à être ter­ras­sés, la lutte en soi n’est pas finie », affirme Leïla, membre du col­lec­tif Avenir des terres.

 

Devant le siège de la Métropole de Grenoble, un petit groupe a ainsi mené une action coup de poing ven­dredi 20 novembre.

 

Les mili­tants ont déposé un arbre déra­ciné pro­ve­nant des jar­dins de la Buisserate à Saint-Martin-le-Vinoux juste devant l’en­trée prin­ci­pale. Un dépôt sous forme de cor­tège funé­raire avec quatre por­teurs tout de noir vêtus.

 

 

Un terrassement impromptu qui a suscité colère et tristesse

 

Pendant plu­sieurs mois, mili­tants et habi­tants ont pro­testé contre le ter­ras­se­ment des jar­dins de la Buisserate en plein centre-ville de Saint-Martin-le-Vinoux. Le lundi 12 octobre, ils avaient déjà tenté d’in­ter­pel­ler les élus locaux lors du conseil muni­ci­pal en orga­ni­sant un conseil des épou­van­tails. Sans suc­cès. Jusqu’au dénoue­ment iné­luc­table, avec le ter­ras­se­ment le lundi 2 novembre. Un ter­ras­se­ment réa­lisé tôt le matin dès le pre­mier lundi du confinement.

 

"<yoastmark

Militants dépo­sant un arbre déra­ciné pro­ve­nant du ter­rain de la Buisserate à Saint-Martin-le-Vinoux juste devant l’en­trée prin­ci­pale de la Métro. © Tim Buisson – pla​ce​gre​net​.fr

 

Un coup dur pour les oppo­sants et même un choc. « On a eu l’im­pres­sion de ne pas pou­voir vrai­ment lut­ter contre la des­truc­tion, se désole Leïla. Les habi­tants nous ont dit qu’ils avaient un peu l’impression qu’on leur arra­chait un truc dans leur his­toire », ajoute-t-elle.

 

Ce ter­ras­se­ment impromptu a sus­cité beau­coup de colère et de tris­tesse chez les mili­tants. D’autant que la plu­part d’entre eux n’ont pas pu se rendre sur place. Les rares per­sonnes pré­sentes étaient quant à elles trop peu nom­breuses pour faire quelque chose.

 

 

Dénoncer « la responsabilité de la métropole » via cette action

 

Pour eux, cette action sym­bo­lique vise à « poin­ter du doigt la res­pon­sa­bi­lité de la métro­pole dans cette his­toire ». Les oppo­sants se sont sen­tis délais­sés. « Elle n’a pas trop pris posi­tion. Au début, elle s’est un peu oppo­sée, puis elle n’a rien fait », assène Leïla.

 

© Tim Buisson – Place Gre’net

L’une des ban­de­roles déployée devant la métro­pole par les membres du col­lec­tif Avenir des terres. © Tim Buisson – Place Gre’net

Un moyen éga­le­ment d’in­ter­pel­ler Sylvain Laval, à la fois maire de Saint-Martin-le-Vinoux et vice-pré­sident à la métro­pole. L’édile a sou­tenu le pro­jet depuis son élec­tion dès le pre­mier tour, en mars dernier.

 

Au même moment, dans le bâti­ment rue Malakoff, se tenait le conseil métro­po­li­tain. Un conseil à moi­tié en pré­sen­tiel et à moi­tié en visioconférence.

 

Les membres du col­lec­tif incri­minent éga­le­ment deux autres res­pon­sables : le bailleur social Alpes Isère Habitat (ex Opac38), qui a com­man­dité le ter­ras­se­ment, ainsi que le pro­mo­teur Cogedim, à l’origine de ce pro­jet immobilier.

 

 

Protéger les autres terrains verts de la Métropole

 

Les affiches pla­car­dées sur l’en­trée vitrée de la Métropole indiquent sobre­ment un « avis de décès ». On peut voir deux pho­tos. L’une avant le ter­ras­se­ment, avec des arbres sur le ter­rain, et une autre après, sans arbre.

 

Le tract placardé sur le siège de la métropole. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le tract pla­cardé sur le siège de la métro­pole. © Tim Buisson – Place Gre’net

« Nous, on ne consi­dère pas du tout que c’est fini, veut croire Leïla. Ça ne tue pas com­plè­te­ment la façon dont on peut pen­ser cet espace ». Une mai­son des habi­tants était notam­ment en réflexion, à un moment, pour redon­ner vie au quartier.

 

Tout en dénon­çant « l’a­vi­dité des pro­mo­teurs immo­bi­liers », le com­mu­ni­qué s’in­quiète que les « der­nières terres libres de la métro­pole » subissent le même sort, « vic­times de l’a­veu­gle­ment d’élu.e.s qui enterrent l’in­té­rêt public et la démo­cra­tie ». En ligne de mire le pro­jet Porte du Vercors à Sassenage, le pro­jet Neyrpic à Saint-Martin-d’Hères, ou encore le rem­pla­ce­ment d’un jar­din col­lec­tif par un par­king à Fontaine.  »

 

Nos villes, nos quar­tiers, nos terres appar­tiennent aux géné­ra­tions futures, défen­dons-les », conclut le com­mu­ni­qué. Signe que les com­bats ne semblent pas ter­mi­nés pour le col­lec­tif Avenir des terres qui envi­sage déjà d’autres actions.

 

Tim Buisson

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Smmag sept fois lauréat d'un appel à projets du ministère de la Transition écologique
Le Smmag sept fois lauréat d’un appel à projets du ministère de la Transition écologique

FLASH INFO — Le Smmag parmi les grands gagnants du 4ème appel à projets de l'État "Transports collectifs en site propre"? C'est ce que revendique Lire plus

Un projet de transport par câble, urbain, pourrait voir le jour en 2021 entre Fontaine et saint-Martin-le-Vinoux, au Nord-Ouest de Grenoble. Crédit La Métro
Prévu pour 2024, le câble urbain de la métropole grenobloise fait toujours débat sur le fond

DÉCRYPTAGE - Le projet de câble urbain de la métropole grenobloise entre dans sa dernière ligne droite. Mais il n'est pas encore fait. La commune Lire plus

Une Chronovélo n°2 "en bonne voie" pour relier Saint-Égrève au campus, annonce la Métropole
Une Chronovélo n°2 « en bonne voie » pour relier Saint-Égrève au campus, annonce la Métropole

FLASH INFO — Une nouvelle piste Chronovélo "en bonne voie". Jeudi 30 septembre, le président de la Métro Christophe Ferrari, le président du Smmag Sylvain Lire plus

Agence de mobilité du Smmag, 15 boulevard Vallier à Grenoble, mardi 14 septembre 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Application web mobile, transport par câble, métrovélo…  les « gros dossiers » du Smmag pour la rentrée

FOCUS - Grève illimitée à Métrovélo, baisse de la fréquentation des transports en commun… le Syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise (Smmag) a connu Lire plus

Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition
Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition

FOCUS - Sept ans après leur disparition, les colonnes Morris JCDecaux refont leur apparition dans le paysage urbain grenoblois. De quoi susciter l'ironie du groupe Lire plus

Sylvain Laval rend hommage à Henri Trémeaux, ancien maire de Saint-Martin-le-Vinoux décédé à l'âge de 94 ans
Sylvain Laval rend hommage à Henri Trémeaux, ancien maire de Saint-Martin-le-Vinoux décédé à l’âge de 94 ans

FLASH INFO — "Un grand maire et un grand homme qui a fait avancer les causes qui lui paraissaient juste et fait entrer la commune Lire plus

Flash Info

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin