De gauche à droite : Stéphane Duport-Rosand, directeur général d'Actis, Isabelle Rueff présidente d'Absise et directrice générale d'Alpes Isère Habitat, Patricia Dudonné, directrice générale de la SDH et Didier Monnot, directeur général de Pluralis. © – Place Gre’net

Les bailleurs sociaux de l’Isère sou­haitent jouer un rôle « d’amortisseur social » face à la crise

Les bailleurs sociaux de l’Isère sou­haitent jouer un rôle « d’amortisseur social » face à la crise

 

FOCUS - Face à la crise économique qui s'amorce, les bailleurs sociaux isérois entendent bien être des acteurs de la relance. Et, pour ce faire, continuer de réhabiliter et de construire des logements sociaux, en dépit des difficultés du moment. De quoi permettre, selon eux, de limiter l'impact social et économique de la crise, tout en préservant l'environnement.

 

 

"On a vécu l'époque confinement. Maintenant, on vit l'époque couvre-feu. Le logement devient quelque chose d'essentiel, encore plus que d'habitude", constate Isabelle Rueff, présidente de l'Association des bailleurs sociaux de l’Isère (Absise) et directrice générale d'Alpes Isère Habitat. Un secteur qui dit mesurer pleinement l'ampleur des enjeux qui se présentent devant lui.

 

De gauche à droite : Stéphane Duport-Rosand, directeur général d'Actis, Isabelle Rueff présidente d'Absise et directrice générale d'Alpes Isère Habitat, Patricia Dudonné, directrice générale de la SDH et Didier Monnot, directeur général de Pluralis. © – Place Gre’net

De gauche à droite : Stéphane Duport-Rosand, directeur général d'Actis, Isabelle Rueff, présidente d'Absise et directrice générale d'Alpes Isère Habitat, Patricia Dudonné, directrice générale de la SDH, et Didier Monnot, directeur général de Pluralis. © – Place Gre’net

 

"La crise sanitaire a complètement mis en évidence la nécessité d'avoir des logements abordables et confortables", ajoute-t-elle. Comme après la crise financière des subprimes en 2008, les bailleurs désirent ainsi jouer un rôle "d’amortisseur social". Ce alors que la crise a fragilisé les plus précaires. Et que les files d'attente de l'aide alimentaire ne désemplissent pas.

 

Les bailleurs ne manquent ainsi pas de rappeler que 250 000 millions d'euros sont investis chaque année dans l'économie locale pour rénover des bâtiments. Une aubaine pour les 1 300 travailleurs du secteur.

 

De leur côté, les associations de locataires ont récemment demandé à l’ensemble de ses acteurs locaux regroupés au sein d'Absise de s'engager via une « charte commune d’engagement » pour accompagner les résidents en situation de "fragilité économique". Sans réponse pour l'instant.

 

 

L’État débloque 500 000 euros pour la rénovation des logements

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 64 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

De gauche à droite : Rida Ghalloudi (Sages), Mathieu Tovenatti (Ogic), Savinien De Pizzol, (agence Dumétier), Isabelle Peters, première adjointe de la Ville de Grenoble et Margot Belair, déléguée à l'Urbanisme lors de la présentation du projet de réhabilitation des Volets Verts de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réhabilitation de la cité des Volets verts : « Nous nous bat­trons jusqu’au bout contre ce projet ! »

REPORTAGE - La Ville de Grenoble organisait, mercredi 22 mai 2024, une réunion publique d'information sur la réhabilitation de la cité des Volets verts dans Lire plus

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

Européennes: la liste Écologie positive et Territoires a fait escale à Grenoble, sur les terres d'Éric Piolle
Européennes : les repré­sen­tants de la liste Écologie posi­tive et ter­ri­toires, en cam­pagne à Grenoble, taclent Éric Piolle

FOCUS - Éric Lafond, porte-parole national de la liste candidate aux élections européennes 2024 Écologie positive et territoires, et son candidat isérois Bernard Zamora ont Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !