Échirolles : Alexis Jolly, conseiller municipal d’opposition RN, interpelle le maire sur sa gestion de la crise

sep article



 

FIL INFO – Après trois semaines écoulées de confinement, Alexis Jolly, président du groupe Rassemblement national d’Échirolles, a adressé un courrier au maire de la ville sur la gestion de la crise. S’il ne remet pas fondamentalement en cause les mesures prises par Renzo Sulli, il préconise toutefois de nombreux ajustements.

 

 

Alexis Jolly, candidat à la mairie d'Echirolles en mars 2020

Alexis Jolly est l’un prin­ci­paux oppo­sants à Renzo Sulli à Échirolles. © Thomas Courtade – Place Gre’net

 

Le confi­ne­ment géné­ra­lisé depuis le 17 mars der­nier a, par la force des choses, mar­qué un coup d’ar­rêt pour les joutes poli­tiques et élec­to­rales au niveau local. Cela n’empêche pas cer­tains de don­ner leur point de vue quant à la ges­tion de la crise.

 

À l’ins­tar d’Alain Carignon à Grenoble, Alexis Jolly a adressé une lettre à Renzo Sulli, le maire d’Échirolles. Le conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion RN recon­naît que les « mesures prises répondent à bon nombre des besoins de nos conci­toyens ». Mais il sug­gère d’autres mesures pour une « ges­tion col­lec­tive de la crise sani­taire ».

 

 

Demande d’un couvre-feu

 

La prin­ci­pale de ces mesures est, à n’en pas dou­ter, l’ins­tau­ra­tion d’un couvre-feu à Échirolles. Elle est même jugée « indis­pen­sable » selon Alexis Jolly, qui rap­pelle que le « confi­ne­ment n’est pas res­pecté dans plu­sieurs sec­teurs de la ville ». Un jeune

Échi­rol­lois vient d’ailleurs d’être condamné par le tri­bu­nal de Grenoble pour le non-res­pect des mesures de confi­ne­ment à de mul­tiples reprises.

 

 

Manque d’informations et soutien de l’activité

 

Celui qui est aussi le res­pon­sable dépar­te­men­tal du RN regrette par ailleurs « d’être le seul [oppo­sant] à ne pas avoir été informé » des sou­haits du maire sur la situa­tion et « du plan d’ac­tion mis en place par la com­mune ». De même, il réclame que cer­taines « infor­ma­tions sup­plé­men­taires » soient acces­sibles à la popu­la­tion. Via notam­ment la mise en place d’une « FAQ » (foire aux ques­tions).

 

Enfin, il pro­pose de lis­ter « les dif­fé­rents com­merces de la ville pra­ti­quant la livrai­son à domi­cile ». Une solu­tion per­met­tant de « pou­voir com­man­der sans avoir à sor­tir de chez soi ». Mais aussi de « sou­te­nir l’ac­ti­vité », inévi­ta­ble­ment mise à mal depuis plus de trois semaines.

 

Thomas Courtade

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3578 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.