Distribution de masques, “vaste nettoyage”, prime… Alain Carignon invite la Ville de Grenoble à faire preuve d’initiatives

sep article

 

FOCUS – Alain Carignon, candidat (pour l’heure) malheureux aux municipales de Grenoble, refait parler de lui. L’ex-maire RPR de Grenoble juge cette fois que la Ville peut mieux faire pour juguler la pandémie de covid-19. Des conseils que Maud Tavel, adjointe aux ressources humaines, juge « déconnectés de la réalité et des priorités ». Tandis que pour l’opposition de gauche, la situation impose, au contraire, de faire bloc avec la majorité municipale pour gérer au mieux cette crise sanitaire.

 

 

Drive-tests, distribution de masques, "vaste nettoyage", prime… Alain Carignon invite la Ville de Grenoble à faire preuve d'initiatives.Alain Carignon a fait un retour remarqué au conseil municipal. © Raphaëlle Denis - Place Gre'net

Alain Carignon lors de son retour au conseil municipal. © Raphaëlle Denis – Place Gre’net

Après s’être exprimé en faveur de la gratuité des transports en faveur des soignants, Alain Carignon remet le couvert. Le candidat qualifié pour le second tour des municipales, fait savoir que la municipalité serait bien inspirée de prendre exemple sur l’initiative de certaines autres villes pour juguler la pandémie de coronavirus.

 

Alain Carignon propose ainsi que la commune offre une prime aux agents sur le terrain, qu’elle distribue des masques à « tous les Grenoblois qui remplissent une tâche de service public, des soignants aux caissières », et qu’elle organise ou facilite des « drive tests » pour « contribuer à anticiper la sortie du confinement ».

 

Un grand nettoyage des rues sur la base du volontariat serait également le bienvenu, considère-t-il. « Pendant le confinement, de nombreuses municipalités saisissent l’occasion pour désinfecter les communes, observe-t-il. À Grenoble la municipalité laisse plutôt se dégrader la situation. »

 

 

Masques en attente et drive-tests pas (encore) au programme

 

Ces propositions de l’ancien maire RPR ont le don d’exaspérer Maud Tavel, adjointe aux ressources humaines de la Ville de Grenoble. S’agissant des masques, la municipalité peine déjà à fournir ses propres agents. L’adjointe voit donc mal comment en distribuer à profusion à d’autres professions…

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
4343 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.