Parler Bambin

Municipales : large éventail de choix à Vif où le jeu reste ouvert

Municipales : large éventail de choix à Vif où le jeu reste ouvert

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Cette fois encore, quatre listes sont en présence au premier tour des municipales à Vif. Le maire sortant, Guy Genet, fait face à Véronique Duperron, Karine Maurinaux et Marie-Anne Parrot qui se représente sur cette commune où tout peut se jouer.

 

 

Place de l'Hôtel de Ville de Vif © Communes.com

Place de l’Hôtel de Ville de Vif © Communes​.com

Historiquement, Vif a plu­tôt connu une alter­nance poli­tique bien hui­lée. Le PCF en 1977, une liste sans éti­quette en 1989, Jean Mourey (divers droite) en 1993. Qui sera réélu en 2008 après le man­dat de Brigitte Perillié, elle-même au PS.

 

Enfin, le maire sor­tant, Guy Genêt, avait brisé l’al­ter­nance en fai­sant réélire une liste de droite (UMP-LR) juste après celle de Jean Mourey. Il se repré­sente à la tête de la liste « Ensemble, Soyons Vif ».

 

Même si celle-ci a été renou­ve­lée de moi­tié, les dix pre­miers de la liste sont actuel­le­ment au conseil muni­ci­pal. Face à lui, Brigitte Perillié ne se repré­sente pas. C’est Marie-Anne Parrot qui repré­sente la gauche, à la tête de « Vif, notre ter­ri­toire pour demain ». Celle-ci intègre la liste conduite en 2014 par l’ancienne maire. Quand bien même en 2014, Marie-Anne Parrot condui­sait sa propre liste sans éti­quette (22,54 %).

 

Une nou­velle liste sans éti­quette fait son appa­ri­tion, « L’Essentiel pour Vif », menée par Karine Maurinaux. Enfin, la liste Lutte Ouvrière de Véronique Duperron vient com­plé­ter ce tableau. Les Vifois auront donc ce dimanche un panel de choix consé­quent. Qu’en est-il des dif­fé­rences entre les listes ?

 

 

Écologie et solidarité

 

Marie-Anne Parrot © Ville-vif.fr

Marie-Anne Parrot © Ville​-vif​.fr

Une fois n’est pas cou­tume, les listes ne se battent pas sur le même ter­rain. Ainsi, Marie-Anne Parrot se pré­sente comme la « can­di­date de l’écologie et de la soli­da­rité ».

 

Au pro­gramme, trans­ports éco­lo­giques, végé­ta­li­sa­tion, urba­nisme aéré… La can­di­date, qui a créé à Vif un club de connais­sance et de pro­tec­tion de la nature il y a quelques années, met l’en­vi­ron­ne­ment au cœur de ses valeurs.

 

Par ailleurs, son équipe pré­voit de créer un adjoint à la tran­si­tion citoyenne. Celui-ci aurait pour mis­sion d’être à l’é­coute des habi­tants. L’idée serait éga­le­ment de pou­voir trans­mettre les demandes des citoyens de Vif à la Métropole. Le tout avec une large place accor­dée aux avis des associations.

 

 

Continuer la politique de grands travaux à Vif

 

Outre un pro­gramme « validé à 90 % » à l’issue de son man­dat, Guy Genêt vise, quant à lui, plu­tôt une poli­tique de grands tra­vaux. A savoir, deux gros chan­tiers : une média­thèque et un ter­rain de foot.

 

Guy Genêt © Ville-vif.fr

Guy Genêt © Ville​-vif​.fr

Le grand chan­tier de ce man­dat, c’é­tait le musée Champollion, qui va être inau­guré sous peu. Des tra­vaux impor­tants de réno­va­tion des rues de la ville ont été menés et s’a­chèvent en 2020 ; des par­kings ont été créés près de la gare. Le maire sor­tant sou­haite éga­le­ment pou­voir atti­rer des méde­cins dans la ville.

 

Cependant, Guy Genêt ne s’est pas occupé que du patri­moine. L’équipe de gauche, au tra­vers de leur blog « Vivre ensemble Vif » a cri­ti­qué en décembre le maire actuel sur la ques­tion de la construc­tion de logements :

 

« En cette fin de man­dat, l’équipe muni­ci­pale actuelle cède lar­ge­ment aux sirènes des pro­mo­teurs immo­bi­liers. […] Plusieurs pro­grammes de construc­tion sont pré­vus comme celui qui verra jour sur le tène­ment de l’ancien couvent de la visi­ta­tion. Cet empla­ce­ment en entrée de ville qui appar­te­nait à la muni­ci­pa­lité aurait pu accueillir tout autre type de pro­jet au ser­vice du col­lec­tif. »

 

 

« Les travailleurs d’abord ! »

 

Véronique Duperron © Lutte Ouvrière

Véronique Duperron © Lutte Ouvrière

Véronique Duperron, qui était éga­le­ment can­di­date aux régio­nales 2015, s’in­té­resse aux tra­vailleurs. Fidèle aux valeurs de Lutte Ouvrière, elle se refuse aux pro­messes élec­to­rales et veut résoudre les pro­blèmes vitaux : « Un emploi, un toit ».

 

Elle sou­haite éta­blir « une muni­ci­pa­lité de luttes », faire de Vif un réel « ter­rain d’ex­pé­ri­men­ta­tion dans un contexte de luttes natio­nales ». Mettre en avant les « classes labo­rieuses », empê­cher les expul­sions, réqui­si­tion­ner les loge­ments vides. Et la gra­tuité des trans­ports en com­mun sur la com­mune… payés par « les patrons ».

 

 

Budget et sécurité avant tout pour Vif

 

La pre­mière page du pro­gramme de Karine Maurinaux annonce une cou­leur dif­fé­rente. Sur le plan du bud­get tout d’a­bord : « Ne pas aug­men­ter les impôts » et « recou­rir aux par­te­na­riats public-privé ».

 

Karine Maurinaux © Le Dauphiné Libéré

Karine Maurinaux © Le Dauphiné Libéré

La can­di­date, alors pré­si­dente de l’as­so­cia­tion « Contamination eau sud agglo », s’é­tait bat­tue en 2016 pour faire annu­ler « la fac­ture de la honte ». De l’eau potable qui ne l’é­tait plus, suite à la pol­lu­tion bac­té­rio­lo­gique du cap­tage de l’Echaillon.

 

Dans un deuxième temps c’est la sécu­rité qui est au cœur de ce pro­gramme. « Lutter contre les formes de délin­quances, contre les actes d’in­ci­vi­lité »… Et ce en créant notam­ment un comité de pilo­tage avec la gen­dar­me­rie natio­nale, en aug­men­tant les effec­tifs de la police et en déployant la vidéo-protection.

 

Le thème est d’ailleurs rapi­de­ment abordé par Guy Genêt dans son pro­gramme. Pour le moment, une dizaine de camé­ras sont ins­tal­lées dans les rues de Vif. Son pro­jet serait d’en ins­tal­ler deux ou trois nou­velles par an.

 

Laure Gicquel

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laure Gicquel

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Quatre (anciens) candidats pour les (nouvelles) élections municipales de Vif prévues le 5 septembre
Quatre (anciens) candidats pour les (nouvelles) élections municipales de Vif prévues le 5 septembre

FLASH INFO — Un (gros) air de déjà-vu pour les électeurs de Vif? Alors que les résultats des municipales de juin 2020 ont été annulés Lire plus

Les candidats aux (nouvelles) municipales de Vif appelés à déposer leurs candidatures entre le 10 et le 19 août
Les candidats aux (nouvelles) municipales de Vif appelés à déposer leurs candidatures entre le 10 et le 19 août

FLASH INFO — Les électeurs de Vif sont invités à revenir voter pour les municipales les 5 et (en cas de second tour) 12 septembre Lire plus

Vif : les électeurs devant les urnes en septembre

FLASH INFO - Les électeurs de Vif devront retourner devant les urnes en septembre. Après l'annulation définitive des élections municipales, le premier et le potentiel Lire plus

Parler Bambin
Le Conseil d’Etat confirme l’annulation des élections municipales à Vif

  FLASH INFO - Le Conseil d'Etat a, dans une décision rendue le 7 juin, confirmé l'annulation des élections municipales sur la commune de Vif. Lire plus

La jeune association Vallée de la Gresse en transition veut “faire de la politique autrement” en faveur de l’environnement

  EN BREF - L'association Vallée de la Gresse en transition a vu le jour en octobre 2020. Ses membres souhaitent mener des actions concrètes Lire plus

Dernière ligne droite pour le musée Champollion de Vif, avant son inauguration le vendredi 4 juin
Dans les coulisses du musée Champollion de Vif à la veille de son inauguration

  FOCUS - En amont de son inauguration officielle prévue le 4 juin, le musée Champollion de Vif a dévoilé ses coulisses à l'occasion d'une Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin