UNE Catherine Brun, tête de liste LO en lice pour les municipales 2020 à Grenoble, le 4 mas © Séverine Cattiaux- Place Gre'net

Catherine Brun, une femme révoltée contre les injustices et le capitalisme

Catherine Brun, une femme révoltée contre les injustices et le capitalisme

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

PORTRAIT INTERACTIF – À 62 ans, Catherine Brun, tête de la liste Lutte ouvrière, se présente pour la troisième fois aux élections municipales à Grenoble. Dans son appartement, à la Villeneuve, cette femme entière et dévouée au camp des travailleurs  nous reçoit pour expliquer son parcours et son engagement.

 

 

Avec ses che­veux courts, on lui prê­te­rait volon­tiers une cer­taine res­sem­blance avec Arlette Laguiller. Et quand elle s’en­flamme contre le capi­ta­lisme – ce qui lui arrive tôt ou tard, que ce soit en mee­ting ou face à son inter­lo­cu­teur – on croi­rait entendre le même « flow » que celui de l’ex lea­der cha­ris­ma­tique de LO, ou de Nathalie Arthaud qui tient désor­mais les rênes du parti. La filia­tion idéo­lo­gique, entre ces trois femmes, ne fait du reste aucun doute.

 

[

 

Dans ces muni­ci­pales, Catherine Brun se consi­dère comme une can­di­date qui « tranche » par ses idées. Le seul mes­sage qu’elle tient à faire pas­ser à l’oc­ca­sion de ces élec­tions est celui que porte, sans relâche, son parti.

 

« Il faut atta­quer le pou­voir des capi­ta­listes à la racine […], mar­tèle Catherine Brun, ll faut que les tra­vailleurs prennent les com­mandes et qu’ils expro­prient cette classe de para­sites mul­ti­mil­liar­daires. Il faut ren­ver­ser la bour­geoi­sie. Tout ce qu’on pourra arra­cher, il fau­dra le faire par des luttes déter­mi­nées, conscientes et explo­sives de ce monde du tra­vail », déroule-t-elle, avec force et conviction.

 

 

« Ce monde ne changera pas par un bulletin de vote » assure Catherine brun

 

À la dif­fé­rence de tous les autres can­di­dats et de « leurs pro­messes plus men­son­gères que déma­go­giques les unes que les autres », Catherine Brun est per­sua­dée de tenir un dis­cours de vérité, tou­chant le cœur du problème.

 

Catherine Brun, tête de liste LO en lice pour les municipales 2020 à Grenoble, le 4 mars © Séverine Cattiaux- Place Gre'net

Catherine Brun, tête de liste LO en lice pour les muni­ci­pales 2020 à Grenoble, le 4 mars © Séverine Cattiaux- Place Gre’net

« Ce monde ne chan­gera pas par un bul­le­tin de vote à l’échelle de la muni­ci­pa­lité (…) », affirme-t-elle. « La pré­oc­cu­pa­tion des gens, ce n’est pas d’avoir plus d’arbres, iro­nise la mili­tante LO, raillant « tous ces pro­grammes qui se repeignent en vert ». 

 

« La pré­oc­cu­pa­tion des gens, reprend-elle, c’est le chô­mage, c’est le loge­ment, c’est la pré­ca­rité… J’entends beau­coup de per­sonnes me dire : “Je suis obligé(e) de bos­ser les week-ends, sinon je n’y arrive pas”, “J’ai tou­jours peur d’être licencié(e)”. Voilà c’est de cela qu’on dis­cute aujourd’­hui dans la cam­pagne ! » C’est peu dire que ce bout de femme dégage de l’énergie et de la pug­na­cité. Et force est de consta­ter que la mili­tante ne se contente pas de mots. Elle agit éga­le­ment au quotidien.

 

 

Terreau militant et féministe

 

Née à Bourg-en-Bresse dans l’Ain, Catherine Brun est la deuxième fille d’un couple d’instituteurs. Le goût des luttes et des com­bats lui vient de sa mère, une pion­nière du mou­ve­ment pour la liberté de l’avortement et de la contra­cep­tion (MLAC).

 

Tête de liste LO en lice pour les municipales 2020 à Grenoble, le 4 mars © Séverine Cattiaux- Place Gre'net

Catherine Brun en com­pa­gnie d’une habi­tant et mili­tante du quar­tier Villeneuve © Séverine Cattiaux- Place Gre’net

« J’ai le sou­ve­nir de ce com­bat qu’elle a mené. Mon père était avec elle entiè­re­ment à ses côtés », tient-elle à pré­ci­ser. Chez elle, se tenaient des réunions, « quasi clan­des­tines », avec des méde­cins pour par­ler de tous ces sujets.

 

C’est encore une femme, sa grand-mère mater­nelle, qui façonne sa vie sur le plan per­son­nel et comme mili­tante. Abandonnée par son mari, l’employée de bureau peine à joindre les deux bouts et doit éle­ver seule ses deux enfants. « Elle a tou­jours été fon­da­men­ta­le­ment géné­reuse, tou­jours prête à aider les autres », se remé­more Catherine Brun, emplie d’admiration.

 

 

Membre de Lutte ouvrière dès l’université

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 52 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Rassemblement pour « la santé, la démocratie et la justice sociale » à Grenoble jeudi 26 novembre à 18h

  FLASH INFO – "Déconfinons les revendications", "Moins de sécurité globale, plus de sécurité sociale", "La justice sociale maintenant"... Les mots d'ordre ne manquent pas Lire plus

Grenoble : Éric Piolle grand favori pour le second tour face à Alain Carignon, Émilie Chalas et Olivier Noblecourt

  DÉCRYPTAGE — Les résultats définitifs pour les municipales de Grenoble sont tombés tard dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 mars. Dépassant Lire plus

Éric Piolle toujours en tête selon un nouveau sondage commandé par LREM

  FOCUS - Nouveau sondage à quelques jours du premier tour des municipales pour Grenoble, commandé cette fois non par un média mais par… La Lire plus

Lutte ouvrière présente une liste « du monde du travail » pour les municipales de Grenoble

FOCUS - Lutte ouvrière présente sa liste aux municipales, officiellement déposée à la préfecture de l'Isère. Une liste entièrement composée de personnes « issues du monde Lire plus

Catherine Brun, candidate Lutte ouvrière à Grenoble : « quand on a une conscience de classe, on vote ouvrier ! »

  FOCUS — Déjà candidate aux élections municipales de Grenoble en 2008 et 2014, Catherine Brun portera de nouveau les couleurs de Lutte ouvrière en Lire plus

Discours de Chantal Gomez devant une centaine de sympathisants de Lutte Ouvrière lors de la fête annuelle du parti à Grenoble. © Thomas Courtade - Place Gre'net
Chantal Gomez dans la course à Échirolles : « C’est la lutte des places, moi je prône la lutte des classes » !

  FOCUS - Chantal Gomez prend à nouveau part à la bataille des municipales à Échirolles. En guise de lancement de campagne, les sympathisants de Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin