Trois listes sou­cieuses de l’é­co­lo­gie en pré­sence à Domène

Trois listes sou­cieuses de l’é­co­lo­gie en pré­sence à Domène

FOCUS – À Domène, ce dimanche, se dépar­ta­ge­ront trois listes au scru­tin muni­ci­pal 2020.

Après seule­ment deux ans et demi de man­dat, le maire sor­tant Chrystel Bayon fera face à Marie-Dominique Nollet et Saverio Mortarana.

Le Doménon © Wikipédia

Le Doménon tra­ver­sant Domène. © Wikipédia

Alors que son élec­tion comme maire de Domène ne date que de 2017, Chrystel Bayon renou­velle son équipe à 50 %. Élu après le retrait de Michel Savin devenu séna­teur, il porte l’hé­ri­tage d’une muni­ci­pa­lité à laquelle il a par­ti­cipé en tant que conseiller muni­ci­pal depuis son arri­vée dans la ville en 1995. Après vingt-cinq ans d’UMP-LR, cepen­dant, les choses pour­raient changer.

En 2014, Marie-Dominique Nollet, conseillère muni­ci­pale depuis 2008, clas­sée « divers gauche », avait rem­porté 31 % des voix pour « Domène vivre ensemble ». Aujourd’hui, elle se repré­sente à la tête de la liste du même nom. Mais cette fois, il y a un troi­sième joueur dans la par­tie. Saverio Martorana, un entre­pre­neur Domenois, pré­sente une liste « divers centre » au scru­tin, au nom évo­ca­teur : « J’aime Domène ».

Tous éco­lo­gistes !

La mairie de Domène © Wikipédia

La mai­rie de Domène © Wikipédia

Le sujet désor­mais incon­tour­nable des muni­ci­pales est, là encore, l’é­co­lo­gie. De sur­croît dans cette com­mune qui a connu un impor­tant scan­dale envi­ron­ne­men­tal – l’af­faire de la gra­vière. Ainsi, le nom de la liste de Chrystel Bayon : « Pour Domène, dura­ble­ment » fait écho à celle de Michel Savin – le « dura­ble­ment » en plus.

Pour le maire sor­tant, le nom com­porte plu­sieurs mes­sages. « Nous sommes une équipe qui a duré [là depuis 95, ndlr]. On veut res­ter car on a encore beau­coup de pro­jets à mettre en place, et ceci dans un esprit de déve­lop­pe­ment durable », a‑t-il déclaré au Dauphiné libéré.

Mais il n’est donc pas seul sur le thème. Marie-Dominique Nollet milite pour un ave­nir « conju­guant soli­da­rité et éco­lo­gie ». Elle sou­haite « étu­dier l’im­pact envi­ron­ne­men­tal des pro­jets com­mu­naux avant toute déci­sion » et faire signer aux entre­prises par­te­naires une charte « sociale et environnementale ».

Saverio Martorana et ses 28 colis­tiers ont, quant à eux, une cam­pagne inté­gra­le­ment verte. Cantine bio et locale, pelouse syn­thé­tique du stade Pierre-de-Coubertin, un pro­jet qu’il par­tage avec Domène vivre ensemble. Mais éga­le­ment dépol­lu­tion des rivières, éclai­rage public Led et pan­neaux photovoltaïques.

Une volonté de renou­veau pour Domène

Les candidats de Domène Vivre Ensemble © Domène Vivre Ensemble

Candidats de Domène vivre ensemble. © Domène Vivre Ensemble

Ce que sou­haitent les nou­veaux can­di­dats en pré­sence, c’est avant tout un renou­veau, une

alter­nance par rap­port à la droite. D’un côté, Marie-Dominique Nollet sou­haite relan­cer la par­ti­ci­pa­tion des habi­tants à la prise de déci­sion. « Faire revivre l’âme domé­noise », en relan­çant un pro­jet de mani­fes­ta­tion col­lec­tive, et « sou­te­nir les ini­tia­tives en lien avec les quar­tiers ». Elle accorde ainsi une large place à la poli­tique sociale et cultu­relle. Avec, au menu, des tarifs fonc­tion des quo­tients fami­liaux et un fort sou­tien au CCAS et aux asso­cia­tions à voca­tion sociale.

La démo­cra­tie locale, à l’hon­neur pour ces muni­ci­pales 2020, figure éga­le­ment en bonne place dans le pro­gramme de Domène vivre ensemble. La liste pro­pose de consul­ter les habi­tants au tra­vers de ren­contres régu­lières avec les élus, de mettre en place des bud­gets par­ti­ci­pa­tifs. Et de créer deux ins­tances : une Assemblée jeunes citoyens et un Conseil des sages.

Saverio Martorana © J'Aime Domène

Saverio Martorana © J’Aime Domène

De son côté, Saverio Martorana cri­tique, dans une inter­view accor­dée au Dauphiné libéré, la muni­ci­pa­lité actuelle : « C’est une véri­table catas­trophe, dit-il. Domène mérite mieux que ça. Cela fait vingt-cinq ans qu’on prend les mêmes et qu’on recom­mence. Aujourd’hui, on se rend bien compte de l’usure du pou­voir après tant d’années. C’est pour cette rai­son que de nom­breux Doménois de toutes sen­si­bi­li­tés sur l’échiquier poli­tique ont décidé de s’engager pour que Domène connaisse une autre poli­tique que celle pro­po­sée ces der­nières années. »

Et les ques­tions clivantes ?

Les ques­tions d’ur­ba­nisme et de sécu­rité per­mettent mieux de dif­fé­ren­cier les listes. D’un côté, J’Aime Domène sou­haite créer de nou­veaux loge­ments sociaux, tout en ralen­tis­sant le béton­nage. La liste parle de sécu­rité sur un ton apaisé : « mettre en place des actions de voi­sins soli­daires », « des réunions de sec­teurs avec les habi­tants, les pom­piers, poli­ciers, gen­darmes et élus ».

Chrystel Bayon © Pour Domène durablement

Chrystel Bayon. © Pour Domène durablement

Chrystel Bayon, quant à lui, pré­voit de conti­nuer les grands tra­vaux lan­cés durant le pré­cé­dent man­dat afin de sou­te­nir l’emploi et l’at­trac­ti­vité éco­no­mique. Il insiste sur l’i­den­tité de Domène et sa place dans la métropole.

Ainsi, la muni­ci­pa­lité sor­tante a‑t-elle refusé de sou­te­nir un cer­tain nombre de pro­jets de la Métro, notam­ment la construc­tion de son nou­veau siège, le pla­né­ta­rium et la sup­pres­sion de la ligne Express2 reliant Domène au centre de Grenoble. Elle s’est éga­le­ment éle­vée contre l’aug­men­ta­tion du taux de construc­tion de loge­ments sociaux dans toutes les nou­velles opé­ra­tions immobilières.

Les trois listes semblent ainsi s’être réparti les sujets clés !

Laure Gicquel

Laure Gicquel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Placée en redressement judiciaire, la Scop Casabio dans l'attente de connaître le nom de son repreneur
Placée en redres­se­ment judi­ciaire, la Scop Casabio va connaître le nom de son repreneur

FOCUS - Enseigne bio historique sur Grenoble, la Scop Casabio a (discrètement) été placée en redressement judiciaire à la fin de l'année 2022. Plusieurs candidats Lire plus

Une militante du groupe grenoblois d'Extinction Rebellion en train d'enduire de « faux pétrole » un distributeurs de billets de la banque BNP Paribas. © Extinction Rebellion
Grenoble : action choc de mili­tants d’Extinction Rebellion contre la BNP, accu­sée de « greenwashing »

FOCUS - Des militants grenoblois d'Extinction Rebellion ont dégradé quatre distributeurs de billets de la BNP Paribas dans la nuit du 6 au 7 février Lire plus

Le conseil métropolitain du 3 février 2023.
La Métropole de Grenoble a adopté son bud­get pri­mi­tif 2023, avec des débats reflé­tant les cli­vages poli­tiques traditionnels

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté, vendredi 3 février 2023, son budget primitif 2023 d'un montant de 851 millions d'euros. La Métropole de Grenoble Lire plus

Vente des actions Grenoble habitat de la Ville de Grenoble: premières réactions des oppositions grenobloises
Vente des actions Grenoble habi­tat de la Ville de Grenoble : pre­mières réac­tions des oppo­si­tions grenobloises

FLASH INFO - Ce n'est pas une surprise: l'annonce de la cession de la totalité des actions Grenoble Habitat détenues par la Ville de Grenoble Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Flash Info

|

09/02

12h28

|

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Politique| Nouvel appel à la mobi­li­sa­tion à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 jan­vier 2023

Agenda

Je partage !