Coronavirus : Agnès Buzyn a rencontré la famille hospitalisée au CHU de Grenoble

sep article

 

EN BREF – La ministre de la Santé Agnès Buzyn a rencontré, ce dimanche 9 février, la famille britannique hospitalisée au CHU Grenoble Alpes. Elle a salué le travail du personnel hospitalier et promis une hausse des budgets pour l’établissement.

 

 

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a effectué ce dimanche 9 février en début d’après-midi une visite du CHU Grenoble Alpes. Elle a pu rencontrer la famille qui a contracté le coronavirus dans un chalet de Haute-Savoie et se veut rassurante.

 

 

Trois enfants hospitalisés au CHU de Grenoble

 

En tout, cinq patients sont actuellement hospitalisés au CHU de Grenoble. Un père et ses trois enfants, qui ont été transférés depuis les Contamines-Montjoie. Mais aussi une autre personne qui s’est présentée d’elle-même après avoir été en contact avec eux et développé des symptômes. Seuls trois d’entre eux ont toutefois actuellement été positivement diagnostiqués.

 

La Ministre de la Santé Agnès Buzyn a rassuré sur l'état de santé des patients atteints du coronavirus et hospitalisés à Grenoble. © Anissa Duport-Levanti

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a rassuré sur l’état de santé des patients atteints du coronavirus et hospitalisés à Grenoble. © Anissa Duport-Levanti – placegrenet.fr

 

La ministre de la Santé a assuré que le père et ses trois enfants se sentaient entre de bonnes mains et étaient très calmes. « Ils ont remercié le service de santé hospitalier français et la qualité de la prise en charge », a-t-elle déclaré. Leur état ne présente, pour l’heure, pas de signes de gravité.

 

Elle a par ailleurs assuré être en lien avec son homologue britannique et l’ambassadeur de Grande-Bretagne, qui prennent régulièrement des nouvelles de la famille. « Nous avons également pu rassurer le père et ses enfants sur l’état de santé de la maman, hospitalisée en Angleterre », a précisé Agnès Buzyn.

 

 

Promesse de moyens supplémentaires

 

La ministre a également salué la mobilisation des équipes médicales dans la nuit de vendredi à samedi et le travail accompli par le personnel hospitalier. Elle en a profité pour rappeler que des moyens supplémentaires avaient été alloués en janvier au CHU de Grenoble.

 

Pourtant, entre pénuries de médecins, menaces de démission et grève des internes, la situation reste tendue depuis décembre. La ministre a donc annoncé une augmentation « considérable » des budgets dans l’année qui vient.

 

Plus de 1000 soignants ont défilé dans les rues de Grenoble ce mardi. © Manon Heckmann - Place Gre'net

Plus de 1000 soignants ont défilé dans les rues de Grenoble le 17 décembre 20129. © Manon Heckmann – Place Gre’net

 

« Ce centre hospitalier est vétuste et a besoin de réinvestissement, notamment pour les chambres d’accueil de certains malades. Ce sont des moyens que les soignants attendent aujourd’hui, et ils sont au rendez-vous », a-t-elle promis.

 

Agnès Buzyn s’était aussi rendue le matin même aux Contamines-Montjoie, où des tests sont actuellement effectués sur la population. Les résultats devraient être rapidement rendus publics. Le numéro vert 0 800 100 379 a été mis en place pour les personnes ayant eu des liens avec la famille britannique contaminée.

 

Anissa Duport-Levanti

 

commentez lire les commentaires
3206 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Et l’isolement des Contamines-Montjoie et de saint-Gervais comment ça se passe? Sachant qu’il y a foule aux houches pour la coupe du monde, 40000 personnes estimées?

    sep article