Appel Forêt -

COUAC ! Ou Obey et les organisateurs du Grenoble Street Art Fest sont-ils des illettrés ?

COUAC ! Ou Obey et les organisateurs du Grenoble Street Art Fest sont-ils des illettrés ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TRIBUNE LIBRE – Le mur du Home étudiant, construit par l’architecte Jean Benoît, a été utilisé comme support d’une fresque peinte dans le cadre du Street Art Fest Grenoble-Alpes 2019 par l’artiste Shepard Fairey alias ObeyGiant, le 14 juin dernier. Un non-sens selon l’architecte Maria Stridorth, pour qui l’esprit du bâtiment n’a pas été respecté.

 

 

Maria Stridorth, architecte

En archi­tec­ture, il y a mur et mur.

 

Prenons le voca­bu­laire de l’Architecture de Jean-Marie Pérouse de Montclos : à Mur, Mur-gout­te­reau, Mur-pignon, Mur-de-refend, Mur-rideau, Mur sépa­ra­tif, Contre-mur, Mur de sou­tè­ne­ment, Mur d’appui et même Mur boutant.

 

On peut lire la déli­cieuse défi­ni­tion de ce der­nier dans le cha­pitre sur « Le sup­port et l’organe de sta­bi­lité ». Le mur-bou­tant en aile­ron est cam­bré comme un aile­ron. L’aileron pro­pre­ment dit est un adou­cis­se­ment, plus qu’un épau­le­ment ; sa valeur archi­tec­to­nique est moins impor­tante que sa valeur plas­tique. Il y a le mur pignon aveugle, construit pour deve­nir mur mitoyen, en attente d’un voi­sin qui n’est jamais venu.

 

Et il y a le mur plein conçu comme tel, com­po­sante de la volu­mé­trie d’une archi­tec­ture, res­pi­ra­tion dans sa com­po­si­tion, comme un sou­pir sur la par­ti­tion musicale.

 

 

L’architecte a voulu un mur plein et uni

 

L’architecte Jean Benoît, auteur du Home d’étudiants, place Pasteur, deux fois label­lisé Patrimoine XXe siècle avec la MDE [Maison des étu­diants, ndlr] et la Bibliothèque d’Étude, a voulu un mur plein et uni dans cette com­po­si­tion d’ensemble, entre ses deux façades est et ouest, qua­drillées par les baies car­rées des fenêtres des chambres et le trai­te­ment d’angle très ver­ti­ca­li­sant, éclai­rant la cage d’escaliers.

 

L'architecte Maria Stridorth déplore que le mur de la Bibliothèque d'Etude construit par Jean Benoît ait servi de support à une fresque du Street Art Fest.

Home étu­diant, Jean Benoit

La paroi est ani­mée là seule­ment d’un dis­cret cor­don qui pro­longe l’acrotère du res­tau­rant au pre­mier étage et ter­miné par un cou­ron­ne­ment bien présent.

 

 

Un poster de chambre d’adolescente gnangnan qui se croit rebelle

 

Mais que s’est-il donc passé dans la capi­tale des Alpes ? Les stree­tart­fes­teurs gre­no­blois ont déclaré « Daddy, je veux ce mur pour peindre des­sus ! » Et Daddy a encore cédé à Veruca [allu­sion à Veruca Salt, petite fille capri­cieuse insup­por­table dans l’ou­vrage Charlie et la cho­co­la­te­rie de Roald Dahl, ndlr]…

 

Fresque de Shepard Fairey alias ObeyGiant peinte dans le cadre du Street Art Fest. DR

Fresque de Shepard Fairey alias ObeyGiant peinte dans le cadre du Street Art Fest. DR

Résultat : un pos­ter de chambre d’adolescente gnan­gnan mais qui se croit rebelle peint en XXXXL sur un mur pas fait pour ça, dans un quar­tier qui avait beau­coup plus d’allure sans ça.

 

Je peux ter­mi­ner ces quelques lignes en racon­tant que pour véri­fier que ce mur (pas fait pour ça) était bien de la main de Jean Benoît et dans l’idée d’en savoir un peu plus sur ce bâti­ment, je suis allée aux archives muni­ci­pales cher­cher le dos­sier de per­mis de construire. Là, on m’a très gen­ti­ment envoyée au ser­vice de l’urbanisme où le dos­sier n’était pas plus accessible.

 

J’ai pensé que le dos­sier n’était pas revenu des ser­vices du Patrimoine qui doivent être encore en train de déchi­rer leurs vête­ments et se cou­vrir la tête de cendres, de honte de n’avoir pas pu pré­ser­ver notre bien com­mun en disant non à Veruca.

 

Maria Stridorth, archi­tecte

 

 

Rappel : Les tri­bunes publiées sur Place Gre’net ont pour voca­tion de nour­rir le débat et de contri­buer à un échange construc­tif entre citoyens d’opinions diverses. Les pro­pos tenus dans ce cadre ne reflètent en aucune mesure les opi­nions des jour­na­listes ou de la rédac­tion et n’engagent que leur auteur.

 

Vous sou­hai­tez nous sou­mettre une tri­bune ? Merci de prendre au préa­lable connais­sance de la charte les régis­sant.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'ex-bibliothèque Alliance vient de rouvrir sous forme de tiers lieu. Sa convivialité fait l’unanimité, moins les moyens dédiés à son fonctionnement.
« Plan lecture 2025 » : vers un bouleversement du réseau des bibliothèques de Grenoble ?

DÉCRYPTAGE - Comment enrayer la baisse de fréquentation des bibliothèques de Grenoble et leur désaffection préoccupante de la part des 15-24 ans ? Via la rénovation et la Lire plus

UNE - Lancement du Street Art Festival Grenoble © Elisa Montagnat - Place Gre'net
Coup d’envoi du Grenoble Street Art Fest : c’est parti pour un mois !

REPORTAGE VIDÉO - Ce mercredi 6 juin en fin d'après-midi se tenait l'inauguration du Grenoble Street Art Fest dans l'ancien musée de peinture de Grenoble. Lire plus

Le festival littéraire de Voiron Livres à vous organise un concours d'écriture. Les participants ont jusqu'au 15 septembre pour envoyer leurs oeuvres.Pour son premier rendez-vous de l'année, la bibliothèque Centre-Ville de Grenoble propose samedi 14 janvier une « nuit des lectures interdites ».
Trois bibliothèques de Grenoble proposent des aides et animations pour réviser brevet et baccalauréat

FIL INFO - La bibliothèque municipale de Grenoble a élaboré un programme riche et surprenant pour permettre aux collégiens et aux lycéens de réviser dans Lire plus

L'ex-bibliothèque Alliance vient de rouvrir sous forme de tiers lieu. Sa convivialité fait l’unanimité, moins les moyens dédiés à son fonctionnement.
Bibliothèque Alliance, version 2 : convivialité à tous les étages mais moyens en baisse

DÉCRYPTAGE - Sous la pression d'une forte mobilisation citoyenne animée par le collectif "Touchez pas à nos bibliothèques" durant six mois, et suite à des négociations Lire plus

Avec l'exposition Au doigt et à l'œil à la bibliothèque des Sciences, Aconit dresse une rétrospective de l'histoire du calcul… et de l'informatique.Expo Au doigt et a l'oeil © Florent Mathieu - Place Gre'net
Au doigt et à l’œil : une exposition sur l’informatique de Babylone à notre ère

FOCUS - L'association de conservation du patrimoine informatique Aconit expose jusqu'au 15 décembre 2017 quelques-unes de ses pièces à la Bibliothèque universitaire des Sciences, sur le Lire plus

La bibliothèque Barnave de Saint-Égrève se modernise… pour devenir une “médiathèque du XXIe siècle”

Transformer la bibliothèque municipale en « médiathèque du XXIe siècle ». Tel est le projet que la commune de Saint-Égrève ambitionne de réaliser d’ici 2020. L’objectif ? Lire plus

Flash Info

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin