Fête des tuiles 2019

Fête des Tuiles 2019 à Grenoble : yoga géant, per­for­mances artis­tiques, grand défilé… et gilets jaunes

Fête des Tuiles 2019 à Grenoble : yoga géant, per­for­mances artis­tiques, grand défilé… et gilets jaunes

REPORTAGE VIDÉO – La cin­quième édi­tion de la Fête des Tuiles, orga­ni­sée par la Ville de Grenoble ce samedi 8 juin, a été l’oc­ca­sion pour les habi­tants, com­mer­çants et les asso­cia­tions par­ti­ci­pantes d’in­ves­tir les cours Jean-Jaurès et Libération, débar­ras­sés de leurs voi­tures, le temps d’une jour­née. Et quelques gilets jaunes se sont aussi invi­tés à la fête pour dénon­cer le coût de l’opération.

Yoga géant, stands en tous genres, per­for­mances artis­tiques et spor­tives, grand ban­quet, fête du sport… Comme à l’ac­cou­tumé, les ani­ma­tions ne man­quaient ce samedi 8 juin pour la cin­quième édi­tion de la Fête des Tuiles orga­ni­sée par la Ville de Grenoble.

Le maire, Eric Piolle, a même donné de sa per­sonne en fai­sant quelques enchaî­ne­ments de pos­tures en pan­ta­lon et che­mise blanche sur un tapis de sol, au milieu d’autres yogis pour la plu­part de la gent fémi­nine. Avant de pour­suivre son che­min dans une pos­ture plus habituelle.

Une invi­ta­tion au voyage

Commerçants et asso­cia­tions – citoyennes, soli­daires, cultu­relles et spor­tives – avaient investi les cours Jean-Jaurès et Libération, ren­dus aux pié­tons pour la jour­née. Le thème de cette année ? « Une invi­ta­tion au voyage et une décou­verte des mondes ».

Un moment de convi­via­lité indé­niable et l’oc­ca­sion pour nombre d’as­so­cia­tions de faire connaître leurs acti­vi­tés et de s’ou­vrir à de nou­veaux membres. Le tout sous un soleil généreux.

Un défilé avec la par­ti­ci­pa­tion de Jean-Claude Gallotta

Quant à la grande déam­bu­la­tion, par­tie du cours Jean-Jaurès pour rejoindre la Bastille et diri­gée par Willy Lavastre, musi­cien à la tête de la troupe BatukaVI, elle inté­grait cette année la com­pa­gnie Jean-Claude Gallotta, aux côtés d’Entre ciel et terre, de Scalene et d’Afric Impact. Objectif affi­ché de cette par­ti­ci­pa­tion, selon la muni­ci­pa­lité ? « Donner de la hau­teur » à l’événement.

Reportage : Joël Kermabon

Pour ce qui est de la fré­quen­ta­tion, dif­fi­cile d’a­van­cer un chiffre mais les pas­sants sont res­tés rela­ti­ve­ment clair­se­més sur les deux cours, en par­ti­cu­lier le matin. La faute, sans doute au lundi de Pentecôte (tou­jours chômé pour cer­tains) qui a été l’oc­ca­sion, pour les Grenoblois en mal de week-ends pro­lon­gés, de quit­ter la ville. À moins que cer­tains n’aient boy­cotté l’é­vé­ne­ment, jugé par essence très lié à la muni­ci­pa­lité en place ?

Les gilets jaunes, invi­tés surprise

Petite ombre au tableau, enfin, pour la Ville : des habi­tants ont au contraire fait le dépla­ce­ment et pro­fité de ce grand évé­ne­ment muni­ci­pal pour dénon­cer son coût et le mettre en rap­port avec des coupes bud­gé­taires dans d’autres domaines. Ce dans le même esprit qu’en 2017, où avait été orga­ni­sée une contre-fête de l’aus­té­rité.

Un mes­sage cette fois porté par les gilets jaunes : « Pour 400 000 euros, une fête des Tuiles ou 800 fêtes de quar­tier ou 2 biblio­thèques ? » « Fête des Tuiles : révo­lu­tion ou vitrine municipale ? »

MB

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Soixante-dix jeunes Isérois relient Grenoble à Nice à vélo élec­trique pour pro­mou­voir le don du sang

EN BREF - Quelque 70 jeunes Isérois, âgés de 15 à 17 ans, ont pris le départ du projet Grenoble-Nice, vendredi 12 juillet 2024, devant Lire plus

Gazage des pigeons: des associations animalistes annoncent un “happening” devant la mairie de Vienne le 17 juillet
Gazage des pigeons : des asso­cia­tions ani­ma­listes annoncent un “hap­pe­ning” devant la mai­rie de Vienne

FLASH INFO - L'Association justice animaux Savoie (Ajas) et l'association Paris animaux Zoopolis (Paz) annoncent l'organisation d'un “happening” devant l'hôtel de Ville de Vienne, mercredi Lire plus

Des riverains et commerçants dénoncent la piétonnisation “surprise” de la rue Lazare-Carnot, quartier Championnet à Grenoble
Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

FOCUS - Surprise pour des riverains et des commerçants du quartier Championnet de Grenoble: depuis le lundi 1er juillet, un tronçon de la rue Lazare-Carnot, Lire plus

Vézeronce-Curtin : le ges­tion­naire d’une rési­dence séniors en liqui­da­tion judi­ciaire, 42 per­sonnes âgées livrées à elles-mêmes

EN BREF - Placée en liquidation judiciaire, la société Cormaline, gestionnaire de la résidence séniors du Clos des Tilleuls, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère, a Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !