Illumination des halles Sainte-Claire à Grenoble : un nouveau souffle pour le marché couvert ?

sep article

REPORTAGE VIDÉO – L’inauguration de la mise en lumière des halles Sainte-Claire s’est déroulée ce jeudi 2 mai dès la tombée de la nuit. Ainsi se concrétise une des étapes du projet de valorisation du bâtiment mené par la Ville de Grenoble, en lien avec l’Union de défense des intérêts des commerçants (Udic). L’objectif ? Promouvoir autant que redynamiser la vie de cette figure de proue « emblématique de la gastronomie grenobloise ». 

 

 

De gauche à droite aux halles Sainte-Claire : Pascal Clouaire, Emmanuel Lenoir et Éric Piolle. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Pascal Clouaire, Emmanuel Lenoir et Éric Piolle. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ce jeudi 2 mai, aux alentours de 20 heures, près d’une centaine de personnes se pressent autour d’un imposant et alléchant buffet de dégustation dressé le long des halles Sainte-Claire. Un orchestre de jazz assure l’ambiance, tandis que les commerçants du marché couvert peaufinent la présentation des produits destinés à régaler le public.

 

Dans la petite foule, de nombreux élus engagent des discussions avec des représentants de l’Union de défense des intérêts des commerçants (Udic). Et pour cause : les locataires des halles sont les tout premiers concernés par l’inauguration de la mise en lumière du « ventre de Grenoble » prévue à la tombée de la nuit.

 

 

Une première étape pour le projet de valorisation des halles Sainte-Claire

 

La Ville a en effet souhaité mettre en valeur « l’élégance du bâtiment et attirer les regards et attentions sur lui », explique-t-elle. Dorénavant, au crépuscule, un habit de lumière enveloppera la structure en dentelles des halles Sainte-Claire. Ce grâce à l’apport d’une batterie de diodes électroluminescentes de couleur bleu dont la lumière épouse « les formes structurelles et embrasse les détails ornementaux », décrit, un brin lyrique, la municipalité.

 

Illumination des halles Sainte-Claire. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

 

De quoi donner un vrai coup de projecteur sur ce bâtiment historique de 145 ans, inscrit au patrimoine depuis 2007. Cette première étape du projet global de valorisation engagé depuis 2016 par la Ville de Grenoble et l’Adic vise ainsi à promouvoir les marchés de plein vent et l’achat alimentaire de proximité.

 

Retour en images sur le déroulement de cette soirée d’inauguration mêlant musique, illumination patrimoniale et gastronomie.

 

 

 

Une réduction de 44 % de la pollution lumineuse

 

Cette illumination des halles Sainte-Claire s’inscrit également dans une démarche plus globale. Celle du plan de modernisation de l’éclairage public engagé dès septembre 2015 par la municipalité grâce à la régie Grenoble lumière. L’ambition de la Ville ? Réduire sa facture d’énergie à hauteur de 50 % pour répondre aux enjeux de la transition énergétique. Et pour cause, l’éclairage public représente 1 360 tonnes de CO2 émises par an.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Un objectif qui passe notamment par un investissement de 17,6 millions d’euros sur huit ans pour rénover 84 % de son parc de points lumineux et réduire de 50 % sa consommation énergétique.

 

Mais aussi par la suppression, d’ores et déjà effective, de 3 000 lampes au mercure. Quant à la pollution lumineuse, sur l’objectif d’une réduction de 80 %, 44 % sont déjà réalisés.

 

Le tout en assurant un taux de disponibilité instantané des installations de plus de 98,5 %. Ainsi, en quatre ans, « 30 % d’économies d’énergies ont été réalisées sur l’éclairage public, soit 700 000 euros par an », se félicite la municipalité.

 

Enfin, le Plan lumière, qui s’appuie sur l’emploi local, a permis la réalisation de 10 000 heures d’insertion via des structures telles que BH technologies, Ulisse ou encore l’Agence lumière.

 

Joël Kermabon

 

commentez lire les commentaires
3798 visites | 6 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 6
  1. Trois stands ont fermé depuis le nouveau plan de non accès au centre ville. C’est du jamais vu mais dans son discours le maire se défausse sur internet. Comme si le fromage affiné ou le poisson frais se vendaient en ligne …

    sep article
  2. il y a de quoi être en colère contre le nouveau plan de déplacement qui n’a pas été anticipé. mais là c’est superbe. je ne sais pas si ça fera revenir les clients ? En tout cas bravo aux commercants de st claire pour cette magnifique illumination qui embellit notre ville.

    sep article
  3. Je tue le commerce à Grenoble avec Cvcm et ensuite j’illumine ses magasins, je suis? Je suis?

    sep article
  4. Le semi éclairage qui règne aujourd’hui à Grenoble n’est pas de nature à donner confiance aux Grenoblois, visiteurs et touristes, quand à la valorisation du patrimoine de notre ville de nuit dont beaucoup de rues font partie integrante, c’est affligeant.

    sep article