Université Grenoble-Alpes : l’Arsh de nouveau bloquée ce vendredi 14 décembre… pendant deux heures

Université Grenoble-Alpes : l’Arsh de nouveau bloquée ce vendredi 14 décembre… pendant deux heures

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Le blocage de l’Arsh (bâtiment Arts et sciences humaines de l’UGA) a été voté en assemblée générale mardi 11 décembre sur le campus. Une décision qui s’inscrit dans le mouvement de contestation relatif à la hausse des frais d’inscription pour les étudiants extra-européens. Prévu pour vendredi 14 décembre, le blocage a fait l’objet de discussion ce jeudi midi lors d’une réunion d’information destinée aux étudiants de l’Arsh.

 

 

Une petite cinquantaine d'étudiants étaient présents pour discuter du blocage de l'ARSH prévu ce vendredi. © Jules Peyron - placegrenet.fr

Une petite cin­quan­taine d’é­tu­diants étaient pré­sents pour dis­cu­ter du blo­cage de l’Arsh prévu ce ven­dredi 14 décembre. © Jules Peyron – pla​ce​gre​net​.fr

 

Ils sont une petite cin­quan­taine dans le grand amphi de l’Arsh, ce jeudi après-midi, en pré­vi­sion de la mani­fes­ta­tion orga­ni­sée ce ven­dredi par cinq orga­ni­sa­tions syn­di­cales, dont la CGT et Solidaires. Dès 10 heures, des étu­diants pren­dront en effet la tête de cor­tège à Vallier-Libération aux côtés des lycéens.

 

Objectif de cette réunion d’information ? Entamer une dis­cus­sion avec les étu­diants qui ne pour­ront aller en cours ven­dredi matin. Leur expli­quer les rai­sons de cette action et débattre avec eux de sa légitimité.

 

 

La direction de l’Arsh autorise les absences pour la journée

 

« Le blo­cage per­met d’informer les per­sonnes et de leur libé­rer du temps pour venir mani­fes­ter », expose une étu­diante. De fait, depuis le vote du blo­cage lundi der­nier, la direc­tion des études en Arts et sciences humaines a auto­risé les dis­penses d’assiduité pour la jour­née de ven­dredi. Les étu­diants qui le sou­haitent pour­ront ainsi aller mani­fes­ter sans craindre d’être sanc­tion­nés par leur administration.

 

Blocage des étudiants de l'UGA à l'ARSH, le 5 avril 2018. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Au prin­temps der­nier, le bâti­ment de l’Arsh avait déjà été la cible des blo­cages. © Léa Raymond – pla​ce​gre​net​.fr

« Pourquoi main­te­nir le blo­cage alors ? », lance un par­ti­ci­pant per­plexe. « Parce qu’il a été voté en assem­blée géné­rale et qu’on ne peut pas reve­nir sur la déci­sion », lui rétorque-t-on.

 

La for­mule a cepen­dant été adap­tée. Le blo­cage ne se tien­dra que de 8 heures à 10 heures. L’occasion de dis­cu­ter avec les étu­diants non infor­més et de les encou­ra­ger à rejoindre le cor­tège en centre-ville.

 

« On n’est pas dans un blo­cage contrai­gnant comme l’année der­nière où l’accès au bâti­ment avait été empê­ché pen­dant deux mois », résume Emmy, membre de l’association repré­sen­ta­tive des étu­diants de Grenoble Alpes (Arega). Pas deux mois de blo­cage donc, mais deux heures. À moins que les étu­diants contes­ta­taires ne décident de haus­ser le ton dans les semaines à venir.

 

Jules Peyron

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JP

Auteur

Tags : | | |

A lire aussi sur Place Gre'net

UGA : les syndicats protestent contre un plan d'austérité
UGA : les syndicats étudiants et de personnels protestent contre un plan d’austérité prévoyant le gel de 256 postes d’ici 2028

FOCUS - Des étudiants et personnels de l'Université Grenoble Alpes (UGA) se sont rassemblés devant le conseil d'administration de l'Université, ce lundi 11 octobre 2021, Lire plus

Une Chronovélo n°2 "en bonne voie" pour relier Saint-Égrève au campus, annonce la Métropole
Une Chronovélo n°2 « en bonne voie » pour relier Saint-Égrève au campus, annonce la Métropole

FLASH INFO — Une nouvelle piste Chronovélo "en bonne voie". Jeudi 30 septembre, le président de la Métro Christophe Ferrari, le président du Smmag Sylvain Lire plus

Micro-algues des neiges. Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers » © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS
Des chercheurs grenoblois se lancent à la découverte des micro-algues des neiges en montagne

  FLASH INFO - En montagne, la neige abrite des espèces de micro-algues encore inconnues. En établissant la première carte de leur distribution en fonction Lire plus

Nouvelles jauges pour les amphis face au Covid: quel impact pour l'UGA?
Après l’Idex 1, l’Idex 2 ? À l’Université Grenoble Alpes, la course aux financements se poursuit

  FOCUS - En 2016, l'Université Grenoble Alpes décrochait l'Idex. À la clé, 100 millions d'euros sur quatre ans pour financer la recherche, la formation Lire plus

Un nouveau mode de transmission de la Covid-19 découvert à Grenoble

  EN BREF – Des scientifiques grenoblois ont découvert un nouveau mode de transmission de la Covid-19 qui implique les cellules immunitaires. Leur article scientifique, Lire plus

Admission Parcoursup : début le 19 mai
Sur fond de conflit d’intérêts, la justice annule la sélection de l’appel à projets Idex de l’Université de Grenoble

  DÉCRYPTAGE - L'ex-président de l'Université Grenoble Alpes a-t-il interféré en 2016 dans le processus d'attribution de l'appel à projets Idex doté de 20 millions Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin