Travailler autrement, produire et consommer local… Le Mois de l’Économie sociale et solidaire s’annonce riche dans l’agglomération

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

EN BREF — La onzième édition du Mois de l’Économie sociale et solidaire se tient sur l’agglomération grenobloise du 1er au 30 novembre. De nombreux temps de rendez-vous et d’échanges avec le réseau des structures de l’ESS grenobloise, qui veut s’adresser au public le plus large possible et espère susciter des adhésions… voire des vocations.

 

 

Repenser le tra­vail, pro­duire et consom­mer local, opter pour une mon­naie alter­na­tive, abor­der la voi­ture autre­ment… Autant de thé­ma­tiques, parmi de nom­breuses autres, qui seront au cœur de la 11e édi­tion du Mois de l’Économie sociale et soli­daire (ESS) sur la métro­pole gre­no­bloise, qui se tient du 1er au 30 novembre 2018.

 

La onzième édition du Mois de l'Économie sociale et solidaire (ESS) de l'agglomération grenobloise se tient du 1er au 30 novembre 2018.Les acteurs de l'ESS grenobloise présentent le Mois de l'Économie sociale et solidaire © Florent Mathieu - Place Gre'net

Les acteurs de l’ESS gre­no­bloise lors de la pré­sen­ta­tion du Mois de l’Économie sociale et soli­daire. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Le Mois de l’ESS ? « Une démarche locale ins­crite dans un évé­ne­ment natio­nal », explique Marine Leloup, membre d’Alpes soli­daires. L’association gère le site Internet du même nom, en lien avec Le Bon Plan, et struc­ture ce temps d’é­changes sur l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Pour pro­po­ser, au total, vingt-huit occa­sions aux Grenoblois de décou­vrir dif­fé­rentes facette de l’ESS, à retrou­ver dans le détail sur le pro­gramme mis en ligne.

 

 

Des passerelles pour toucher le public le plus large possible

 

La pro­fu­sion même des ren­dez-vous est une marque de bonne santé que salue Marine Leloup. « Sur la métro­pole, il n’y avait pas une grande dyna­mique les dix années pré­cé­dentes », se sou­vient-elle. C’est en 2016 qu’un réseau s’est véri­ta­ble­ment coor­donné pour créer un évé­ne­ment « plus mas­sif et qui ait du sens », capable d’é­ta­blir des pas­se­relles entre les dif­fé­rentes struc­tures ou dis­ci­plines, ainsi que de mutua­li­ser l’ef­fort de com­mu­ni­ca­tion.

 

Affiche du mois de l'ESS. DR

Affiche du mois de l’ESS. DR

Une volonté d’u­nir les com­pé­tences qui se res­sent dans le pro­gramme, lorsque la « banque éthique » la Nef et l’é­pi­ce­rie coopé­ra­tive l’Élefan invitent à venir à leur ren­contre le même soir, le mardi 13 novembre, à la Maison des habi­tants du bois d’Artas. Ou lorsque l’é­pi­ce­rie La Bonne Pioche pré­sente dans ses locaux Energ’Y citoyenne, société de pro­mo­tion de l’éner­gie renou­ve­lable et d’ac­com­pa­gne­ment vers la consom­ma­tion d’élec­tri­cité locale.

 

Autant de mélanges qui per­mettent, espèrent les par­te­naires de l’é­vé­ne­ment, de tou­cher le plus de monde pos­sible. Le grand public natu­rel­le­ment, outre les acteurs de l’ESS, mais aussi ceux qui hésitent à se lan­cer dans l’a­ven­ture et ne connaissent pas toute l’é­ten­due des ini­tia­tives.

 

Notamment un public en situa­tion de pré­ca­rité, moins prompt à se tour­ner vers l’ESS, mais sus­cep­tible d’en béné­fi­cier à tra­vers des struc­tures comme l’é­pi­ce­rie soli­daire Épisol ou le réseau d’é­change de ser­vices L’Accorderie.

 

 

Trouver un emploi qui a du sens

 

Trois thé­ma­tiques seront mises en valeur à l’oc­ca­sion de ce mois de l’ESS. En pre­mier lieu, une thé­ma­tique « Travailler autre­ment » afin « de mettre en valeur la pos­si­bi­lité pour le public de trou­ver un emploi qui a du sens et répond à une voca­tion d’u­ti­lité sociale, et [de] voir com­ment l’ESS peut m’ai­der à trou­ver un emploi », explique Marine Leloup.

 

Julien De Leiris évoque sa structure Ronalpia © Florent Mathieu - Place Gre'net

Julien de Leiris évoque sa struc­ture Ronalpia. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

L’occasion de savoir com­ment s’in­sé­rer au sein de l’ESS via une struc­ture comme Ronalpia, un incu­ba­teur et accom­pa­gna­teur d’entrepreneurs sociaux qui a notam­ment aidé l’as­so­cia­tion Entourage à s’ins­tal­ler sur la région gre­no­bloise. Ou grâce aux Cigales, club d’in­ves­tis­seurs citoyens qui per­met de lever des fonds pour sou­te­nir des pro­jets d’en­tre­prise en construc­tion, comme ce fut le cas pour le réseau de voi­tures par­ta­gées Citiz.

 

 

L’ESS, modèle économique de demain ?

 

Deuxième thé­ma­tique : « L’ESS au quo­ti­dien », ou com­ment l’Économie sociale et soli­daire peut influer sur la vie de tous les jours. Que ce soit à tra­vers la mon­naie locale, avec les jour­nées portes ouvertes orga­ni­sées par Le Cairn tous les jeu­dis du mois, ou la ques­tion du réem­ploi avec le col­lec­tif Deuxième Acte sur le Marché de Noël de l’ESS à comp­ter du 23 novembre.

 

Marine Leloup, Alpes Solidaires © Florent Mathieu - Place Gre'net

Marine Leloup d’Alpes soli­daires. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Sans oublier les actions de soli­da­rité envers les per­sonnes sans abris ou en situa­tion de grande pré­ca­rité. Entourage orga­nise ainsi un débat autour du docu­men­taire Comme tout le monde, le samedi 3 novembre à la Maison des habi­tants Chorier-Berriat.

 

La der­nière thé­ma­tique, « Réflexions sur l’ESS », est pour sa part l’oc­ca­sion de trois ren­dez-vous : un retour sur l’ESS au sein du quar­tier Villeneuve Village olym­pique le 8 novembre, et une évo­ca­tion de l’his­toire de l’ESS à Grenoble le 13. Tandis qu’un sémi­naire orga­nisé dans les locaux de Sciences-Po Grenoble le 23 novembre posera la ques­tion cru­ciale : l’ESS, qui repré­sente aujourd’­hui 10 % du PIB natio­nal, est-elle le modèle éco­no­mique des entre­prises de demain ?

 

Florent Mathieu

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2311 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.