Le Festival inter­na­tio­nal du cirque Auvergne Rhône Alpes de retour à Grenoble en 2019

Le Festival inter­na­tio­nal du cirque Auvergne Rhône Alpes de retour à Grenoble en 2019

FIL INFO — Le Festival inter­na­tio­nal du cirque Auvergne-Rhône-Alpes est de retour à Grenoble. Si l’é­di­tion 2018 se tien­dra à Voiron ce mois de novembre 2018, c’est sur le site de l’Esplanade de Grenoble que l’é­di­tion 2019 se dérou­lera, ainsi que l’a annoncé son pro­duc­teur et orga­ni­sa­teur Guy Chanal.

C’est offi­ciel : en 2019, le Festival inter­na­tio­nal du cirque Auvergne-Rhône-Alpes sera de retour à Grenoble. Actuellement orga­nisé à Voiron, comme c’est le cas depuis 2014, et comme ce sera encore le cas cette année du jeudi 15 au dimanche 18 novembre, le grand ren­dez-vous régio­nal des amou­reux du cirque déploiera donc sa sélec­tion de numé­ros sur l’Esplanade, à l’oc­ca­sion de sa dix-hui­tième édition.

Le Festival international du Cirque quittera la ville de Voiron pour son édition 2019. Définitivement ? © Ville de Voiron

Le Festival inter­na­tio­nal du Cirque quit­tera la ville de Voiron pour son édi­tion 2019. Définitivement ? © Ville de Voiron

Pourquoi ce retour ? « Le ter­rain [de Voiron] sur lequel nous sommes doit subir des tra­vaux, ce qui était prévu. Une pla­te­forme devait être faite, qui n’est pas ter­mi­née… J’ai une entre­prise à faire tour­ner, alors je reviens à Grenoble avec grand plai­sir ! », nous explique Guy Chanal, pro­duc­teur et orga­ni­sa­teur du fes­ti­val. Avec voca­tion à y res­ter ? « On aura le temps de voir, rien n’est fixé pour 2020 », répond-il.

En 2014, la nou­velle majo­rité muni­ci­pale gre­no­bloise avait mis fin au contrat qui unis­sait le Festival inter­na­tio­nal du cirque au Palais des sports. L’événement revient aujourd’­hui en louant l’es­pace de l’Esplanade, comme peut le faire n’im­porte quel autre cirque. Mais que l’on ne sus­pecte pas Guy Chanal d’être ran­cu­nier. « Il n’y a aucun pro­blème avec la muni­ci­pa­lité : ils n’ont pas renou­velé, c’est leur droit. Chacun fait ce qu’il veut ! », insiste-t-il.

Des cirques avec ou sans animaux ?

Une annonce qui tombe en plein débat, de plus en plus régu­lier il est vrai, sur l’in­ter­dic­tion ou non des cirques avec ani­maux. Alors que des mili­tants main­tiennent la pres­sion sur la Ville de Grenoble et que son conseil muni­ci­pal a émis un vœu allant dans ce sens, Guy Chanal veut faire la part des choses entre les cirques qui res­pectent les régle­men­ta­tions en vigueur et les autres.

Un animal attaché à l'aide d'une courte corde à un arbre lors du passage du cirque Triomphe à Fontaine © Place Gre'net

Un ani­mal atta­ché à l’aide d’une courte corde à un arbre lors du pas­sage du cirque Triomphe à Fontaine en mars 2017. © Place Gre’net

« Les asso­cia­tions je les res­pecte. Elles sont venues s’ex­pri­mer à Voiron, ça ne me gène pas, elles ont le droit. Mais je pense que dans tout dia­logue il faut qu’il y ait un échange construc­tif », estime le pro­duc­teur. Guy Chanal se dit lui-même cho­qué des images des ani­maux du cirque Triomphe, prises lors de son pas­sage à Fontaine en mars 2017. « Le buffle qui n’ar­rive pas à sou­le­ver la tête parce que sa chaîne est trop ser­rée, je n’aime pas ça, je ne suis pas d’ac­cord », confie-t-il.

La ques­tion ne devrait pas se poser pour cette édi­tion 2018, qui ne comp­tera pas de numé­ros avec des ani­maux sau­vages. Et pour 2019 ? « En fonc­tion de là où on va, on nous le dira. On nous dira à Grenoble si les ani­maux sau­vages sont auto­ri­sés ou non », répond le pro­duc­teur avec phi­lo­so­phie. Mais Guy Chanal ne cache pas qu’il pré­fè­re­rait que la ques­tion soit réglée par l’État une bonne fois pour toutes. Et non pas com­mune par com­mune, comme c’est actuel­le­ment le cas.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !