La Métropole de Grenoble ne sera pas l'actionnaire majoritaire de la Sem Minatec. Loi ou pas, le Département de l'Isère a refusé de céder ses parts.

Sem Minatec : le Département de l’Isère refuse de vendre ses parts et garde la main

Sem Minatec : le Département de l’Isère refuse de vendre ses parts et garde la main

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Le Département de l’Isère reste l’actionnaire majoritaire de la société d’économie mixte Minatec. La Métropole de Grenoble qui, d’après la loi, aurait dû hériter de la plus grosse part, et qui espérait voir le Département en vendre une partie à la Région, reste sur sa faim. Et n’entend visiblement pas aller plus loin…

 

 

MINATEC Grenoble, quartier de la Presqu'île © Chloé Ponset - Place Gre'net

Minatec Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

Rien n’y a fait. Pas plus la mise au point du pré­fet de Région que les négo­cia­tions enga­gées entre les quatre col­lec­ti­vi­tés. Le Département de l’Isère, action­naire majo­ri­taire de la société d’é­co­no­mie mixte Minatec avant la vente des parts de la Ville de Grenoble, n’a rien voulu céder.

 

Le Conseil dépar­te­men­tal pré­sidé par Jean-Pierre Barbier (LR) reste donc celui qui détient le plus grand nombre de parts (33 %) dans cette société spé­cia­li­sée dans l’im­mo­bi­lier d’en­tre­prises. Et tant pis si la Métropole aurait voulu qu’il en soit autre­ment. Et tant pis si la Région Auvergne Rhône-Alpes, qui avait poussé la porte entrou­verte par la Ville de Grenoble, se l’ait quelque peu prise dans le nez…

 

 

Le Département de l’Isère garde la main sur Minatec

 

En théo­rie, depuis les lois Maptam et Notre*, la Métropole aurait dû héri­ter de la majo­rité des parts, les dépar­te­ments devant céder au moins deux-tiers des actions qu’ils détiennent dans les Sem char­gées des mis­sions d’aménagement et de déve­lop­pe­ment économique.

 

Dans la pra­tique, les négo­cia­tions entre les dif­fé­rentes par­ties se sont avé­rées un peu plus com­pli­quées, cha­cun ayant plus ou moins négo­cié de son côté avant de faire machine arrière. Résultat ? La Ville de Grenoble a fini par vendre ses parts. Mais non pas à la Région comme elle l’a­vait un temps cal­culé mais à la Métro. Laquelle en a rétro­cédé une par­tie (10 %) à la Région.

 

Jean-Pierre Barbier, président du Département de l'Isère. © Yuliya Ruzhechka - www.placegrenet.fr

Jean-Pierre Barbier, pré­sident du Département de l’Isère. © Yuliya Ruzhechka – www​.pla​ce​gre​net​.fr

L’objectif du pré­sident de la Métropole d’ob­te­nir un tour de table à parité – cha­cune des col­lec­ti­vi­tés action­naire à hau­teur de 22 % – n’est pas allé plus loin. Car pour ce faire, le Département aurait dû lui aussi lais­ser 10 % à la Région, d’ailleurs du même bord poli­tique (Les Républicains)…

 

« Il n’en est pas ques­tion », nous a‑t-il fait briè­ve­ment savoir.

 

Ce fai­sant, avec 33 % des parts, le Département reste jus­qu’à nou­vel ordre l’ac­tion­naire majo­ri­taire, devant la Métro (23 %), le CEA (22 %), la Région (10 %) et la Caisse des dépôts (10 %)**. « On a pris acte de cette déci­sion, constate Marie-José Salat, vice-pré­si­dente à la Métro char­gée des affaires éco­no­miques. On verra dans les mois, les années qui viennent. Là, il s’a­git de ne pas trop désta­bi­li­ser cette Sem dans des débats sans fin ».

 

Une Sem flo­ris­sante. En quinze ans, la société a dou­blé son capi­tal, lequel atteint aujourd’­hui plus de 12 mil­lions d’eu­ros. Elle est aussi une très belle vitrine des inno­va­tions tech­no­lo­giques. Et l’i­mage, cela n’a par­fois pas de prix…

 

PC

 

 

* Cf. cir­cu­laire du 3 novembre 2016 rela­tive à la nou­velle répar­ti­tion des com­pé­tences en matière de déve­lop­pe­ment éco­no­mique sur les inter­ven­tions des conseils départementaux.

 

** Également action­naires la Caisse d’épargne (1 %) et Grenoble INP Entreprise (0,1 %).

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

le physicien et Prix Nobel Klaus Von Klitzing distingué par la Grande médaille d'or de la Ville de Grenoble
le physicien et Prix Nobel Klaus Von Klitzing distingué par la Grande médaille d’or de la Ville de Grenoble

FLASH INFO — Le professeur Klaus Von Klitzing recevra la Grande médaille d'or de la Ville de Grenoble mardi 26 octobre, à l'occasion d'une réception Lire plus

Le Palais des Sports de Grenoble accueille l'édition 2021 des Rencontres Ciné Montagne du 2 au 6 novembre
Le Palais des Sports de Grenoble accueille l’édition 2021 des Rencontres Ciné Montagne du 2 au 6 novembre

FIL INFO — Après une édition 2020 en ligne, les Rencontres Ciné Montagne font leur retour au Palais des Sports de Grenoble. Au programme, de Lire plus

La voie dans le sens Grenoble - Fontaine du pont Esclangon toujours interdite aux véhicules motorisés. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fermeture à la circulation du pont Esclangon : la Ville de Grenoble condamnée aux dépens par la justice administrative

FOCUS - La justice administrative a condamné, ce vendredi 22 octobre 2021, la Ville de Grenoble à verser 1 500 euros à la Métropole. Ce Lire plus

Franck Longo, maire de Fontaine, lors de sa prise de parole pendant le rassemblement contre la fermeture du pont Esclangon. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fermeture du pont Esclangon : les élus de Fontaine « tous sur le pont » mais la Ville de Grenoble campe sur ses positions

REPORTAGE VIDÉO - La polémique entre la Ville de Fontaine, la Métropole et la Ville de Grenoble au sujet de la fermeture du pont Esclangon Lire plus

Fermeture du pont Esclangon: Fontaine appelle à manifester contre le "mépris des élus grenoblois"
Fermeture du pont Esclangon : Fontaine appelle à manifester contre le « mépris des élus grenoblois »

FLASH INFO — Les municipalités de Grenoble et de Fontaine sur le point de couper les ponts, au sens littéral du terme? Alors que la Lire plus

Des représentants du Collectif Île Verte devant la parcelle située quai Jongkind. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Construction à Île Verte : la Ville de Grenoble dit soutenir les riverains mais ne pas pouvoir « outrepasser le droit »

EN BREF - Nouvel épisode dans la lutte d'un collectif de riverains du quartier Île Verte de Grenoble contre un projet de construction jugé démesuré Lire plus

Flash Info

|

26/10

15h52

|

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin