L’école Vallier plus près de l’A480 : Area fait un chèque de 4,5 M€ à la Ville de Grenoble

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Faute de faire infléchir le réaménagement de l’échangeur Catane sur l’A480 pour qu’il ne passe pas trop près du square, de l’école et du gymnase Vallier, la Ville de Grenoble a obtenu d’Area 4,5 millions d’euros. Moyennant quoi, des aménagements anti-bruit et anti-pollution vont être réalisés. Suffisant ? Mieux que rien, rétorquent les écologistes.

 

 

Pour limiter les impacts du trafic sur l'école Vallier, Area met la main à la poche. Suffisant ? Faute de mieux, la ville de Grenoble s'en accommode…

© Manu Pavard

C’était une des réserves de la Ville de Grenoble au pro­jet d’Area d’é­lar­gir l’A480 pour sa tra­ver­sée de Grenoble.

L’amélioration de l’in­ser­tion urbaine et envi­ron­ne­men­tale de l’é­chan­geur Catane a certes été rete­nue par la com­mis­sion d’en­quête sur le réamé­na­ge­ment de l’A480 et du Rondeau. Mais en simple recom­man­da­tion.

 

Avec l’ex­ten­sion de cet échan­geur, les voies de cir­cu­la­tion vont se rap­pro­cher un peu plus du square, du gym­nase et des écoles mater­nelle et pri­maire Vallier. De 11 à 20 mètres. Trop près pour la majo­rité rouge-verte de la ville qui, pen­dant l’en­quête publique, avait haussé le ton. « Cette exten­sion dans un sec­teur sen­sible est contraire aux objec­tifs du pro­to­cole d’a­mé­lio­rer la com­pa­cité des échan­geurs et en par­ti­cu­lier celui de Catane », avait pointé la Ville dans son avis.

 

La com­mis­sion d’en­quête n’a suivi qu’à moi­tié. Et la Ville a tran­sigé. Lundi 26 mars, les élus gre­no­blois ont voté la conven­tion liant Area à la ville de Grenoble. Un contrat sur cinq ans qui pré­voit des tra­vaux de réamé­na­ge­ment pour limi­ter les effets de la pol­lu­tion sonore et atmo­sphé­rique sur les éco­liers et les usa­gers. Plantations, murs végé­ta­li­sés, revê­te­ments dans les cours d’é­cole, iso­la­tion pho­nique et ven­ti­la­tion dans les bâti­ments sont au menu. Quand ?

 

Initialement, les tra­vaux étaient pré­vus à comp­ter de 2020, après le démar­rage du chan­tier de l’A480 donc. Devant la levée de bou­clier des parents d’é­lèves – quelque peu remon­tés après avoir été mis devant le fait accom­pli mal­gré la pro­messe de co-construc­tion –, la Ville de Grenoble a avancé le calen­drier à 2019. Les tra­vaux s’é­che­lon­ne­ront donc de 2019 à 2022.

 

 

Des mesures de la qualité de l’air prévues

 

Les éco­liers et les usa­gers de Vallier vont-ils y gagner au change ? On n’en sait rien. En atten­dant, la Ville a empo­ché d’Area un chèque de 4,5 mil­lions d’eu­ros pour pro­cé­der aux amé­na­ge­ments. Ce qui a eu le don d’a­mu­ser le chef de file de l’op­po­si­tion de droite répu­bli­caine lors du conseil muni­ci­pal.

 

Vincent Fristot. Conseil municipal de Grenoble. 6 mars 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Vincent Fristot © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

« On se sou­vient de votre émo­tion quant au rap­pro­che­ment du dif­fu­seur Catane du gym­nase et de l’é­cole, sou­le­vait Matthieu Chamussy (Les Républicains). À vous écou­ter, grands risques sur la santé publique ! […] Est-ce que vous pou­vez affir­mer qu’a­vec ces tra­vaux, les risques que vous évo­quiez sont désor­mais dis­si­pés ? Cette déli­bé­ra­tion, elle ne peut pas être seule­ment de prendre un chèque ! Elle lève toutes les inquié­tudes, toutes les inter­ro­ga­tions, tous les risques que vous évo­quiez ? »

 

Quels effets auront ces amé­na­ge­ments sur les niveaux de pol­lu­tion, sonores comme atmo­sphé­riques ? Des mesures de la qua­lité de l’air en amont, pen­dant et après les tra­vaux seront réa­li­sées et com­mu­ni­quées, a pro­mis le maire de Grenoble Eric Piolle.

 

« Le débat que nous avons conduit a per­mis de nour­rir le débat public, a défendu Vincent Fristot, l’ad­joint  en charge de l’ur­ba­nisme. Est-ce que ça a levé toutes les inquié­tudes ? Nous avan­çons dans le bons sens avec une réduc­tion des impacts des nui­sances. Et bien sûr, il faut pour­suivre le tra­vail… »

 

 

PC

 

 

commentez lire les commentaires
2636 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.