Pour limiter les impacts du trafic sur l'école Vallier, l'Area met la main à la poche. Suffisant ? Faute de mieux, la ville de Grenoble s'en accommode

L’école Vallier plus près de l’A480 : Area fait un chèque de 4,5 M€ à la Ville de Grenoble

L’école Vallier plus près de l’A480 : Area fait un chèque de 4,5 M€ à la Ville de Grenoble

FIL INFO – Faute de faire inflé­chir le réamé­na­ge­ment de l’é­chan­geur Catane sur l’A480 pour qu’il ne passe pas trop près du square, de l’é­cole et du gym­nase Vallier, la Ville de Grenoble a obtenu d’Area 4,5 mil­lions d’eu­ros. Moyennant quoi, des amé­na­ge­ments anti-bruit et anti-pol­lu­tion vont être réa­li­sés. Suffisant ? Mieux que rien, rétorquent les écologistes.

Pour limiter les impacts du trafic sur l'école Vallier, Area met la main à la poche. Suffisant ? Faute de mieux, la ville de Grenoble s'en accommode…

© Manu Pavard

C’était une des réserves de la Ville de Grenoble au pro­jet d’Area d’é­lar­gir l’A480 pour sa tra­ver­sée de Grenoble.

L’amélioration de l’in­ser­tion urbaine et envi­ron­ne­men­tale de l’é­chan­geur Catane a certes été rete­nue par la com­mis­sion d’en­quête sur le réamé­na­ge­ment de l’A480 et du Rondeau. Mais en simple recommandation.

Avec l’ex­ten­sion de cet échan­geur, les voies de cir­cu­la­tion vont se rap­pro­cher un peu plus du square, du gym­nase et des écoles mater­nelle et pri­maire Vallier. De 11 à 20 mètres. Trop près pour la majo­rité rouge-verte de la ville qui, pen­dant l’en­quête publique, avait haussé le ton. « Cette exten­sion dans un sec­teur sen­sible est contraire aux objec­tifs du pro­to­cole d’a­mé­lio­rer la com­pa­cité des échan­geurs et en par­ti­cu­lier celui de Catane », avait pointé la Ville dans son avis.

La com­mis­sion d’en­quête n’a suivi qu’à moi­tié. Et la Ville a tran­sigé. Lundi 26 mars, les élus gre­no­blois ont voté la conven­tion liant Area à la ville de Grenoble. Un contrat sur cinq ans qui pré­voit des tra­vaux de réamé­na­ge­ment pour limi­ter les effets de la pol­lu­tion sonore et atmo­sphé­rique sur les éco­liers et les usa­gers. Plantations, murs végé­ta­li­sés, revê­te­ments dans les cours d’é­cole, iso­la­tion pho­nique et ven­ti­la­tion dans les bâti­ments sont au menu. Quand ?

Initialement, les tra­vaux étaient pré­vus à comp­ter de 2020, après le démar­rage du chan­tier de l’A480 donc. Devant la levée de bou­clier des parents d’é­lèves – quelque peu remon­tés après avoir été mis devant le fait accom­pli mal­gré la pro­messe de co-construc­tion –, la Ville de Grenoble a avancé le calen­drier à 2019. Les tra­vaux s’é­che­lon­ne­ront donc de 2019 à 2022.

Des mesures de la qua­lité de l’air prévues

Les éco­liers et les usa­gers de Vallier vont-ils y gagner au change ? On n’en sait rien. En atten­dant, la Ville a empo­ché d’Area un chèque de 4,5 mil­lions d’eu­ros pour pro­cé­der aux amé­na­ge­ments. Ce qui a eu le don d’a­mu­ser le chef de file de l’op­po­si­tion de droite répu­bli­caine lors du conseil municipal.

Vincent Fristot. Conseil municipal de Grenoble. 6 mars 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Vincent Fristot © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

« On se sou­vient de votre émo­tion quant au rap­pro­che­ment du dif­fu­seur Catane du gym­nase et de l’é­cole, sou­le­vait Matthieu Chamussy (Les Républicains). À vous écou­ter, grands risques sur la santé publique ! […] Est-ce que vous pou­vez affir­mer qu’a­vec ces tra­vaux, les risques que vous évo­quiez sont désor­mais dis­si­pés ? Cette déli­bé­ra­tion, elle ne peut pas être seule­ment de prendre un chèque ! Elle lève toutes les inquié­tudes, toutes les inter­ro­ga­tions, tous les risques que vous évoquiez ? »

Quels effets auront ces amé­na­ge­ments sur les niveaux de pol­lu­tion, sonores comme atmo­sphé­riques ? Des mesures de la qua­lité de l’air en amont, pen­dant et après les tra­vaux seront réa­li­sées et com­mu­ni­quées, a pro­mis le maire de Grenoble Eric Piolle.

« Le débat que nous avons conduit a per­mis de nour­rir le débat public, a défendu Vincent Fristot, l’ad­joint en charge de l’ur­ba­nisme. Est-ce que ça a levé toutes les inquié­tudes ? Nous avan­çons dans le bons sens avec une réduc­tion des impacts des nui­sances. Et bien sûr, il faut pour­suivre le travail… »

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dieudonné à Grenoble : un col­lec­tif anti­fas­ciste et anti­ra­ciste s’in­surge contre « ses idées com­plo­tistes et antisémites »

FLASH INFO - Le très controversé humoriste Dieudonné s'arrête à Grenoble, dimanche 27 novembre 2022, dans le cadre de la tournée de son spectacle « Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Saint-Laurent-du-Pont : un homme retrouvé mort à son domi­cile, un sus­pect en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 37 ans a été retrouvé mort à son domicile, ce vendredi 25 novembre 2022, à Saint-Laurent-du-Pont (Isère). La piste Lire plus

Rassemblement d'agents des Ehpad du CCAS André Léo et Lucie Pellat, devant la mairie de Grenoble, mardi 22 novembre 2022, à l'appel de la CFDT et la CGT. © Manuel Pavard - Place Gre'net
CCAS de Grenoble : le cri de détresse des agents des Ehpad Lucie-Pellat et André-Léo

ENQUÊTE - En grève du 17 au 24 novembre 2022, des agents des Ehpad du CCAS de Grenoble André-Léo et Lucie-Pellat1à Montbonnot-Saint-Martin se sont rassemblés Lire plus

La Vence Scène fait partie des quatre salles de l'agglomération grenobloise qui accueillent l'édition 2022 du Festival du Cinéma Nature et Environnement. DR.
Le Festival du cinéma nature et envi­ron­ne­ment s’ouvre à Grenoble avec le docu­men­taire « I am Greta »

EN BREF - Le Festival du cinéma nature et environnement démarre vendredi 25 novembre 2022 au Club, à Grenoble, avec le documentaire I am Greta. Lire plus

Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

EN BREF - Alors que le vendredi 25 novembre 2022 marque une nouvelle Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Métropole de Lire plus

De gauche à droite : Sarah Marcato, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Laurent Prévost, préfet de l'Isère et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les vio­lences faites aux femmes : un bilan « encou­ra­geant » mal­gré la hausse du phé­no­mène en Isère

FOCUS - En amont de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes qui se tient ce vendredi 25 novembre 2022, Laurent Lire plus

Flash Info

|

26/11

9h37

|

|

25/11

19h40

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Environnement| Le Smmag, la Métropole et le Grésivaudan annoncent la mise en place de primes (cumu­lables) pour l’a­chat d’un vélo neuf ou d’occasion

Agenda

Je partage !