Réaménagement de l’A480 à Grenoble : une autoroute pour Area et… la fin des bouchons ?

sep article

ENQUÊTE – Le réaménagement de l’ A480 dans la traversée de Grenoble signe-t-il enfin la fin des bouchons ? Rien n’est moins sûr. Si le projet a fini par rassembler toutes les collectivités et toutes les obédiences politiques autour de la table, certains risquent bien d’en avaler leur chapeau. Politique du compromis ? Derrière, la voie semble d’abord avoir été toute tracée pour Area. En s’arrangeant quelque peu avec les procédures réglementaires…

 

 

Pour lever les bouchons sur l'A480 dans la traversée de Grenoble, Area propose de passer à deux fois trois voies. Sans alternative possible…

Bouchons sur l’A480 © Manuel Pavard

La fin des bouchons dans la traversée de Grenoble, tout le monde veut y croire. L’État, le Département de l’Isère, la Métropole, les communes concernées, les automobilistes, les riverains de l’A480 et moult associations…

 

En signant un protocole d’accord en novembre 2016 et en réussissant à convaincre les écologistes, dont le premier d’entre eux le maire de Grenoble, à acter l’élargissement sur sept kilomètres de cette portion d’autoroute, tout le monde pensait voir enfin le bout du tunnel après vingt ans de palabres. Fin du suspens et fin des bouchons ? Rien n’est moins sûr. Car entre le protocole d’accord et le dossier présenté à l’enquête publique, lequel doit faire l’objet d’une déclaration d’utilité publique (DUP) d’ici la fin de l’année, il y a comme un malaise…

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
6060 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. C’est toujours gênant de voir dans les beaux graphiques qu’AREA finance seule les 300 millions de travaux alors qu’elle bénéficie d’une augmentation des péages (ce sont les usagers qui paient) et d’un allongement de la concession au détriment d’un retour dans le giron de l’État (ce sont les contribuables qui sont donc lésés).
    Il faut arriver au dernier paragraphe pour lire que finalement, AREA va gagner 500 millions au total (soit 200 millions avec les travaux) sans compter qu’il sera très facile de faire sauter les verrous nord et sud et graisser la patte de certains élus pour avoir une réactivation de l’A51 et ainsi créer un corridor nord-sud parallèle à l’A7.

    sep article
  2. M. Gravier raconte n’importe quoi, on peut parfaitement développer les TC sans élargir l’A480. A l’époque de la rocade nord, on nous a seriné avec la soi-disant impossibilité de faire le tram E sans faire la rocade nord. La rocade nord n’a pas été construite et heureusement pourtant le tram E existe ! Pour développer les TC, il faut faire des TC. Et quand on élargit une route c’est pour y faire circuler + de voitures, point barre !

    sep article