Marie-Noëlle Battistel inter­pelle le gou­ver­ne­ment sur l’ouverture à la concur­rence des ouvrages hydroélectriques

Marie-Noëlle Battistel inter­pelle le gou­ver­ne­ment sur l’ouverture à la concur­rence des ouvrages hydroélectriques

FIL INFO – La dépu­tée de l’Isère Marie-Noëlle Battistel a inter­pellé, ce mardi 20 février dans le cadre des ques­tions au gou­ver­ne­ment, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition éco­lo­gique et soli­daire sur l’ou­ver­ture à la concur­rence des conces­sions hydro­élec­triques. L’enjeu pour elle ? Tout faire pour empê­cher libé­ra­li­sa­tion annon­cée, ce que per­met la loi de tran­si­tion énergétique.

Marie-Noëlle Battistel lors de la question au Gouvernement à l'Assemblée nationale - DR

Marie-Noëlle Battistel lors de la ques­tion au Gouvernement à l’Assemblée natio­nale – DR

C’est au cours de la séance de ques­tions au gou­ver­ne­ment de ce mardi 20 février que Marie-Noëlle Battistel, dépu­tée PS de la 4e cir­cons­crip­tion de l’Isère et vice-pré­si­dente de la Commission des affaires éco­no­miques, a inter­pellé Nicolas Hulot, le ministre de la Transition éco­lo­gique, sur l’ouverture à la concur­rence des conces­sions hydroélectriques.

Un domaine que l’é­lue connaît bien puisque qu’elle est l’au­teur d’un rap­port par­le­men­taire concer­nant la tran­si­tion éner­gé­tique. La dépu­tée PS ne baisse pas les bras et revient ainsi à la charge sur la volonté de l’État de résis­ter à la Commission euro­péenne pour dire non à la mise en concur­rence des ouvrages hydroélectriques.

« Vous pre­nez la res­pon­sa­bi­lité uni­la­té­rale de bais­ser la garde »

Au cours de cette inter­pel­la­tion du gou­ver­ne­ment, Marie-Noëlle Battistel a rap­pelé au ministre l’im­por­tance de l’hy­dro­élec­tri­cité – une éner­gie propre, renou­ve­lable et sto­ckable – dans la réus­site de la tran­si­tion éner­gé­tique [Une tran­si­tion éner­gé­tique] sur laquelle notre pays doit res­ter à la pointe », insiste-t-elle. Avant de repro­cher à Nicolas Hulot les pro­po­si­tions d’ou­ver­ture à la concur­rence des ouvrages hydro­élec­triques fran­çais qu’il a évo­quées, la semaine pas­sée, devant la Commission des affaires économiques

Le 23 octobre 2017, dans l'émission CàVous, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire répond par écran interposé, à Benoît Hamon l'interpellant le 20 octobre, sur l'inaction du Ministre Le 23 octobre 2017, dans l'émission CàVous, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire répond à Benoît Hamon l'interpellant quelques jours plus tôt sur l'inaction du Ministre face au plan social qui s'abat sur General Electric Hydro à Grenoble.

Le 23 octobre 2017, dans l’é­mis­sion C à Vous, Nicolas Hulot, ministre de la Transition éco­lo­gique et solidaire

« Vous avez affirmé la néces­sité de sor­tir du sta­tut quo et de pour­suivre les dis­cus­sions avec la Commission euro­péenne afin de mettre la France en confor­mité avec le droit euro­péen, tout en veillant à ce que la mise en concur­rence n’entraîne ni dégra­da­tion sociale ni ter­ri­to­riale », lui rafrai­chît-t-elle la mémoire.

Une prise de posi­tion lourde de consé­quences, estime la dépu­tée de l’Isère. « Vous pre­nez donc la res­pon­sa­bi­lité uni­la­té­rale de bais­ser la garde, de ces­ser le com­bat engagé ces der­nières années pour la pré­ser­va­tion de cet outil stra­té­gique, de fra­gi­li­ser une filière qui a fait la preuve de son effi­ca­cité éner­gé­tique, éco­no­mique et envi­ron­ne­men­tale », en déduit Marie-Noëlle Battistel.

Les ouvrages hydro­élec­triques « ne sont pas des biens comme les autres »

Pour la dépu­tée, la pilule n’est mani­fes­te­ment pas pas­sée. L’élue l’af­firme, ces outils sont une des garan­ties de l’indépendance éner­gé­tique fran­çaise, tout autant que des outils de l’aménagement du ter­ri­toire, de la ges­tion de la res­source en eau et de ses usages.

Marie-Noëlle Battistel estime de sur­croît qu’ils sont au cœur d’enjeux de sécu­rité très forts. « Nous croyons que les ouvrages ne sont pas des biens comme les autres. Nous croyons qu’ils relèvent du ser­vice public et ne qu’ils ne doivent pas être sou­mis aux règles de la concur­rence », mar­tèle-t-elle.

Le nouveau barrage de Livet. © Laurent Genin

Le nou­veau bar­rage de Livet. © Laurent Genin

Marie-Noëlle Battistel en est convain­cue, des solu­tions juri­diques existent dans la loi de tran­si­tion éner­gé­tiques pour évi­ter cette mise en concur­rence « tout aussi dog­ma­tique que ris­quée ». Pour autant, l’é­lue tem­père. « Certes, cela n’est ni simple, ni évident ; cela exige une vision poli­tique et le cou­rage de la défendre. D’autres pays l’ont fait. Pourquoi pas la France ? », questionne-t-elle.

La réponse de Nicolas Hulot jugée « préoccupante »

L’occasion pour la dépu­tée de tacler la poli­tique d’Emmanuel Macron. « En rédui­sant par­tout l’intervention publique, vous déve­lop­pez un modèle libé­ral qui aura des consé­quences pour le ser­vice public, pour ses agents, pour le pou­voir d’achat des consom­ma­teurs et pour nos ter­ri­toires », lance Marie-Noëlle Battistel.

Elections législatives. Soirée électorale à la Préfecture de l'Isère. 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Marie-Noëlle Battistel, élec­tions légis­la­tives, pré­fec­ture de l’Isère. 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Avant d’in­ter­ro­ger : « Monsieur le ministre, êtes-vous prêt à por­ter cette parole forte et à défendre notre patri­moine natio­nal ? »

La réponse de Nicolas Hulot à cette ques­tion laisse, selon elle, appa­raître « une volonté forte du gou­ver­ne­ment d’accéder aux demandes de libé­ra­li­sa­tion de l’Europe ». Une réponse que Marie-Noëlle Battistel juge « pré­oc­cu­pante ».

C’est pour­quoi « [elle s’en­ga­gera] for­te­ment dans les semaines à venir aux côtés des acteurs de l’énergie et des élus locaux pour que la libé­ra­li­sa­tion annon­cée ne soit pas enga­gée, comme le per­met la loi de tran­si­tion éner­gé­tique ».

JK

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La nouvelle exposition du Muséum de Grenoble offre un vaste panorama du vivant dans tous les écosystèmes. © Martin de Kerimel – Place Gre’net
Nos Voisins les vivants : une expo­si­tion du Muséum de Grenoble pour mieux com­prendre les écosystèmes

FOCUS - Jusqu'au 27 août 2023, l'exposition du Muséum de Grenoble intitulée Nos Voisins les vivants replace l'humain dans son cadre naturel. De quoi permettre Lire plus

Précarité étu­diante : la « tour­née des facs » des dépu­tés Nupes a fait étape sur le cam­pus de l’Université Grenoble Alpes

REPORTAGE - Les députées de l'Isère Cyrielle Chatelain et Élisa Martin étaient de passage sur le campus de l'Université Grenoble Alpes, ce jeudi 1er décembre Lire plus

Transition écologique et innovations sociales: la Métropole lance sa Stratégie économique Grenoble-Alpes 2030
Transition éco­lo­gique et inno­va­tions sociales : la Métropole lance sa Stratégie éco­no­mique Grenoble-Alpes 2030

FOCUS - La Métropole de Grenoble a adopté sa "Stratégie économique Grenoble-Alpes 2030", présentée aux élus métropolitains le 18 novembre 2022, puis à l'occasion du Lire plus

La Ville d'Eybens coupe son éclairage public entre 1 heure et 5 heures du matin, du 1er décembre au 28 février
La Ville d’Eybens coupe son éclai­rage public entre 1 heure et 5 heures du matin, du 1er décembre au 28 février

FLASH INFO - Après les communes de Meylan et de Fontaine, c'est au tour d'Eybens d'expérimenter l'extinction de son éclairage public. Durant trois mois, du Lire plus

Le but des passerelles à vélo : réduire les discontinuités cyclables pour améliorer le report modal. © La Métropole de Grenoble
Plan d’ac­tion vélo : la métro­pole de Grenoble crée des pas­se­relles pour fran­chir les rivières et les voies routières

FOCUS - La métropole de Grenoble a décidé de créer des passerelles, dans le cadre de son plan d’action en faveur du vélo. Les élus Lire plus

Un aigle royal en vol. © Juan lacruz / Wikimedia Commons
Un aigle royal retrouvé blessé par un tir de plomb en Isère, la LPO et Le Tichodrome portent plainte

EN BREF - Un aigle royal, espèce protégée depuis 1976, a été retrouvé blessé par un tir de plomb à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs (Isère) et recueilli, le Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !