A mi-mandat, l'épreuve du grand oral se corse pour Eric Piolle. La démocratie participative à la sauce grenobloise a peu convaincu son auditoire.

Troisième grand oral d’Eric Piolle : le man­dat avance, les car­tons rouges tombent

Troisième grand oral d’Eric Piolle : le man­dat avance, les car­tons rouges tombent

FOCUS – Votation citoyenne, bud­gets par­ti­ci­pa­tifs… La démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à la sauce gre­no­bloise convainc-t-elle encore ? Les expli­ca­tions de son maire Eric Piolle n’ont en tout cas pas vrai­ment satis­fait son audi­toire lors de la troi­sième édi­tion du grand oral orga­nisé par Sciences Po Grenoble au théâtre de la ville.

L’exercice, louable – bien que limité –, devient périlleux. Pour son troi­sième grand oral face aux Grenoblois, c’est peu dire qu’Eric Piolle n’a pas com­plè­te­ment convaincu son audi­toire. Celui ins­tallé à la table du jury, cinq uni­ver­si­taires gre­no­blois*, experts des ques­tions poli­tiques, éco­no­miques ou juri­diques. Celui, plus nom­breux – un demi-mil­lier de spec­ta­teurs – assis dans les fau­teuils du théâtre de Grenoble.

Grand oral d'Eric Piolle organisé par Sciences Po Grenoble : à mi-mandat, l'exercice devient plus périlleux.

Grand oral d’Eric Piolle orga­nisé par Sciences Po Grenoble : à mi-man­dat, l’exer­cice devient plus périlleux. © Patricia Cerinsek

Les pre­miers étaient char­gés de vali­der ou non les réponses four­nies par le maire aux ques­tions posées par des étu­diants**, moyen­nant car­ton vert ou rouge et argu­men­ta­tion à la clé. Les seconds, sans droit à la parole, pou­vaient seule­ment agi­ter sem­blables cartons.

« Il y a méprise », selon Eric Piolle

La dif­fi­culté n’est pas tant venue des sujets des com­merces de proxi­mité ou du mar­ché de l’Estacade. Là, le débat, quoique dis­cuté, allait même ron­ron­nant. Mais le débat a été beau­coup plus rude lorsqu’on été évo­quées la pié­to­ni­sa­tion du centre-ville, – sujet brû­lant s’il en est –, l’inter­pel­la­tion et la vota­tion citoyenne et, der­rière, les biblio­thèques. Un sujet presque tout aussi brûlant…

Sans comp­ter le sujet de la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive et du choix de gou­ver­nance du maire écolo de Grenoble. La voie qu’il entend suivre est-elle bien com­prise ? Au vu de cette troi­sième grande messe, visi­ble­ment non. Les car­tons rouges ont d’ailleurs fleuri sur ces ques­tions, et notam­ment sur celle du dis­po­si­tif d’interpellation et de vota­tion citoyenne***. « Il y a méprise », a d’ailleurs répondu Eric Piolle.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Deux jeunes Grenoblois lancent le Cercle Paul-Mistral, nou­velle asso­cia­tion visant à refon­der une pen­sée de gauche

EN BREF - Un doctorant à l'Université Grenoble Alpes (UGA) et un étudiant à Sciences Po Grenoble ont annoncé, à la mi-juillet 2024, le lancement Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Usine_STMicroelectronics_Crolles. © Artechnic
STMicroelectronics : une nou­velle enquête publique en pré­vi­sion pour le pro­jet d’ex­ten­sion de l’u­sine de Crolles

FOCUS - Rebondissement pour le projet d'agrandissement de l'usine STMicroelectronics de Crolles. L'industriel a répondu aux conclusions de la Commission nationale du débat public (CNDP) Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !