Sénatoriales : dix candidats et la droite en force pour les cinq sièges de sénateurs de l’Isère

sep article



EN BREF – Dix candidats vont ce dimanche 24 septembre, lors des sénatoriales, se disputer les cinq sièges de sénateurs de l’Isère, élus par un collège de 3 022 grands électeurs. Exception faite de l’extrême gauche, tous les courants sont peu ou prou représentés, avec toutefois une certaine constance à la chambre haute : une assez nette tendance à occuper la droite de l’échiquier politique.

 

 

Ce dimanche 24 septembre, lors des sénatoriales, dix candidats vont se disputer les cinq sièges de sénateurs de l'Isère. Avec une droite surreprésentée… @ Wikimedia Commons - Rama

@ Wikimedia Commons – Rama

Dix listes s’af­frontent pour ces élec­tions séna­to­riales en Isère (cf. enca­dré). A l’ex­trême droite, on retrouve la liste FN emme­née par Gérard Dezempte. Après avoir été recalé au poste de député, le maire de Charvieu-Chavagneux, qui est aussi conseiller dépar­te­men­tal, s’at­taque au Palais du Luxembourg. En lice éga­le­ment, le séna­teur LR sor­tant Michel Savin. Le maire de Domène se tient prêt, lui, à rem­pi­ler pour six ans à la tête d’une liste LR-UDI.

 

 

Des marcheurs, des socialistes et des hamonistes

 

 

Un peu plus à « gauche », le maire du Grand Lemps et conseiller dépar­te­men­tal Didier Rambaud. L’ex-socia­liste fut un des pre­miers en Isère à pas­ser mar­cheur, coif­fant la cas­quette de réfé­rent pour la cam­pagne des légis­la­tives. Il a donc assez logi­que­ment été investi par La République en marche, écar­tant un cer­tain nombre de pré­ten­dants comme le conseiller régio­nal cen­triste Stéphane Gemmani.

 

Du côté des socia­listes, le séna­teur sor­tant André Vallini brigue un nou­veau man­dat après une paren­thèse minis­té­rielle. Désigné tête de liste par le PS en Isère, l’an­cien secré­taire d’État de François Hollande se serait visi­ble­ment bien passé d’une telle inves­ti­ture, ne fai­sant pas mys­tère de ses affi­ni­tés avec Emmanuel Macron.

 

En mêlant socia­listes et divers gauche, sa liste vient en tout cas quelque peu mar­cher sur les plates-bandes d’une autre liste estam­pillée à gauche. Celle conduite par le maire du Percy, Guillaume Gontard, ras­sem­ble­ment plu­tôt inédit de com­mu­nistes, d’é­co­lo­gistes et de socia­listes ten­dance hamo­nistes (nom de code M1717).

 

 

La « diversité en panne » ?

 

 

Les autres listes se pré­sentent comme « apo­li­tiques ». Comprendre qu’elles ne béné­fi­cient de l’in­ves­ti­ture d’au­cun parti. C’est le cas de la liste emme­née par Mickaël Julian. Le can­di­dat à la dépu­ta­tion, investi alors par Debout la France, n’a cette fois pas été suivi par le parti de Nicolas Dupont-Aignan.

 

Ce dimanche 24 septembre, lors des sénatoriales, dix candidats vont se disputer les cinq sièges de sénateurs de l'Isère. Avec une droite surreprésentée…C’est le cas éga­le­ment d’Andrée Rabilloud. La conseillère régio­nale, ex-maire de Saint-Agnin-sur-Bion (parti radi­cal) aura notam­ment à ses côtés le maire des Abrets François Boucly (Modem). Autre liste sans éti­quette, mais ten­dance centre-divers droite, celle conduite par la conseillère régio­nale ex-Modem Michèle Cédrin.

 

À droite tou­jours, on retrouve aussi Gérard Simonet, le maire LR de Moirans en lice aux côtés notam­ment de la conseillère régio­nale Virginie Pfanner (PRV-UDI).

 

Enfin, une autre liste conduite par Vincent Sintive, adjoint à Pontcharra, entend réunir les divers droite et les LR dis­si­dents ou construc­tifs.

 

 

Une pro­fu­sion de listes et de ten­dances qui ne satis­fait pas tout le monde. Le délé­gué Force ouvrière Cherif Boutafa, can­di­dat pro­clamé aux élec­tions muni­ci­pales de Grenoble de 2020, dénonce ainsi dans un com­mu­ni­qué une « diver­sité en panne ». « La faible repré­sen­ta­tion poli­tique des mino­ri­tés visibles en France et en Isère consti­tue une situa­tion acca­blante qui, en outre, ne cesse de se dégra­der », accuse-t-il.

 

PC et FM

 

 

LES SÉNATORIALES EN BREF

 

Le vote pour les élec­tions séna­to­riales en Isère se tien­dra ce dimanche 24 sep­tembre de 9 à 15 heures. Les séna­teurs sont élus à la pro­por­tion­nelle par des “grands élec­teurs” ayant obli­ga­tion de voter. Ils sont 3 022 en Isère : 5 séna­teurs, 10 dépu­tés, 34 conseillers régio­naux, 58 conseillers muni­ci­paux et 2 915 délé­gués des conseils muni­ci­paux.

 

Les sièges des séna­teurs sont renou­ve­lés par moi­tié tous les trois ans. Cette année 2017, ce sont les séna­teurs de série 1 qui cèdent ou repartent à la conquête de leurs fonc­tions. Sont ainsi concer­nés les cinq séna­teurs de l’Isère : la com­mu­niste Annie David, les socia­listes Jacques Chiron et André Vallini, et les Républicains Bernard Saugey et Michel Savin.

 

LES DIX LISTES CANDIDATES EN ISÈRE

 

L’Isère au Sénat 2017 : Michel Savin, Frédérique Puissat, Christian Rival, Isabelle Dugua, Michel Champon, Catherine Simon, Lionel Filippi.

 

Osez le nord-Isère : Andrée Rabilloud, François Boucly, Carine Kopferschmitt, Patrick Durand, Odile Barret, Patrick Ferraris, Nicole Bernard.

 

Un enga­ge­ment com­mun : Guillaume Gontard, Simone Torres, Pierre Baruzzi, Myriam Laïdouni-Denis, Bernard Bourgier, Maryvonne Boileau, Fabrice Serrano.

 

La République en Marche : Didier Rambaud, Joëlle Hours, Sylvain Laignel, Florence Jay, Fabien Fortoul, Aline Blanc-Tailleur, Michel Imbert.

 

Au Sénat, ensemble du Nord au Sud pour l’Isère : Michèle Cédrin, Pierre Balme, Lucette Girardon-Tournier, Frédéric Cappe, Claudette Fayolle, Jean-Christophe Dura, Asra Wassfi

 

Ensemble pour le res­pect de nos com­munes et de nos clo­chers : Gérard Dézempte, Muriel Burgaz, Gil Descamps, Marie de Kervereguin, Pierre Meurin, Nathalie Germain, Alexis Jolly.

 

L’Isère et ses ter­ri­toires au cœur du Sénat : Gérard Simonet, Virginie Pfanner, Thomas Guillet, Marie-Claire Nepi, Romain Perriolat, Françoise Gauthier, François Gillabert.

 

Ensemble pour l’Isère et ses com­munes : André Vallini, Maryse Barthelemi, Christophe Mayoussier, Angéline Apprieux, Alexandre Bolleau, Nadine Roy, Francis Gimbert.

 

Isère volon­taire : Vincent Sintive, Delphine Hartmann, Joseph Benedetto, Christelle Polsinelli, Gérard Prudhomme, Sylvie de Palatis, Christophe Lanseur.

 

Citoyens, levez-vous : Mickaël Julian, Maria Spataro-Scheidel, Thierry Colombier, Margaux Louis, Sylvain Koenigsberg, Sandrine Poncet, Jérôme Lambert.

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3200 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.