Stéphane Gemmani en marche pour les élections sénatoriales

sep article

Le conseiller régional d’opposition Stéphane Gemmani est candidat à la candidature pour la République en marche en vue des élections sénatoriales, le 24 septembre prochain. L’élu centriste, cadre du mouvement Cap 21 de Corinne Lepage et associé marcheur, doit désormais attendre l’aval de la commission nationale d’investiture de La République en marche, présidée par Jean-Paul Delevoye.

 

 

Stéphane Gemmani président du samu social Vinci-Codex lors du débat public Place Gre'net à Grenoble Hébergement d'urgence : quelles issues au fatalisme © Nils Louna - placegrenet.fr

Stéphane Gemmani, président du Samu social Vinci-Codex lors du débat public Place Gre’net à Grenoble sur l’hébergement d’urgence. © Nils Louna – placegrenet.fr

L’ancien conseiller municipal de Grenoble – sous la mandature du socialiste Michel Destot –, avait renoncé à se présenter à la députation sur la 3circonscription de l’Isère en mai dernier, « par loyauté pour Michel Destot », tient-il à souligner.  L’ex-maire de Grenoble et député sortant y avait été investi par le PS, avant de s’incliner au premier tour et laisser son fauteuil à la marcheuse Émilie Chalas.

 

La commission nationale d’investiture de La République en marche devrait se prononcer avant l’été sur la candidature de l’élu régional Stéphane Gemmani. Elle devra notamment trancher entre la sienne et celle du conseiller départemental Didier Rambaud, ex-socialiste, référent En marche pour les législatives en Isère.

 

Si Stéphane Gemmani est investi pour ces sénatoriales, il aura notamment face à lui le toujours socialiste pro-macroniste André Vallini. L’ex-président du Conseil général de l’Isère est en effet un des cofondateurs d’un club de réflexion macroniste de… gauche. Le “transpartisanisme” a le vent en poupe…

 

 

PC

 

commentez lire les commentaires
2482 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Gemmani n’a pas eu l’investiture pour les législatives c’est absolument faux Il avait dit qu’il n’était pas candidat.

    sep article
    • PC

      07/07/2017
      21:30

      Nous n’avons pas écrit que Stéphane Gemmani avait eu l’investiture En marche pour les législatives, seulement qu’il avait pensé à se présenter avant de renoncer « par loyauté pour Michel Destot » dixit Stéphane Gemmani.

      sep article
  2. sep article