Conseil municipal du 3 avril 2017 à Meylan. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Après le putsch de sa majorité, le coup de poker de Damien Guiguet

Après le putsch de sa majorité, le coup de poker de Damien Guiguet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Annonce surprise ce lundi 3 avril lors du conseil municipal de Meylan. Le maire, Damien Guiguet (UDI), a fait part de son intention de remettre son mandat en jeu devant le conseil municipal, le 4 septembre prochain. Après la fronde, le 20 mars, de treize élus de sa majorité qui n’avaient pas voté le budget et demandent désormais sa démission, le maire de Meylan ainsi désavoué tente là un coup de poker à haut risque.

 

 

 

Conseil municipal du 3 avril 2017 à Meylan. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Conseil muni­ci­pal du 3 avril 2017 à Meylan. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Affluence des grands jours au conseil muni­ci­pal de Meylan, ce lundi 3 avril. Les sièges réser­vés au public ayant été pris d’as­saut, beau­coup de per­sonnes pré­sentes ont été contraintes d’as­sis­ter aux débats debout.

 

Les conver­sa­tions bruissent, tout le monde pressent qu’il va se pas­ser quelque chose mais per­sonne ne sait vrai­ment à quoi s’at­tendre. Et pour cause. Après le coup de théâtre du conseil muni­ci­pal du 20 mars où treize élus de sa majo­rité ont voté contre le bud­get 2017, Damien Guiguet, le maire UDI de Meylan, est confronté à une fronde majeure.

 

Aussi les langues vont-elles bon train, cer­tains ima­ginent des scé­na­rios plus ou moins impro­bables, les hypo­thèses fusent. Une démis­sion du maire ? Un acte de contri­tion de l’é­dile ? Ils seront bien vite fixés puisque, peu après l’ou­ver­ture de séance de l’as­sem­blée déli­bé­ra­tive, Damien Guiguet, le maire UDI de Meylan, très com­ba­tif, va mettre cartes sur table et dévoi­ler son jeu.

 

 

« Des pratiques dignes de maîtres-chanteurs de mauvais romans policiers »

 

 

Damien Guiguet ne s’embarrasse pas de longs pro­pos pré­li­mi­naires et va droit au but. « Ce bud­get n’é­tait qu’un pré­texte et cela a été très clai­re­ment exprimé. La seule volonté des élus qui ont pris la res­pon­sa­bi­lité de reje­ter le bud­get est sim­ple­ment de s’ins­tal­ler dans le fau­teuil du maire », com­mence par expo­ser l’édile.

 

Damien Guiguet lors de sa déclaration. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Damien Guiguet lors de sa décla­ra­tion. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Qui accuse les fron­deurs de ter­nir, à tra­vers cette polé­mique, l’i­mage de la com­mune et de contri­buer à affai­blir sa position.

 

Notamment dans les négo­cia­tions menées avec la Métropole et l’État sur le futur Plan local d’ur­ba­nisme inter­com­mu­nal (PLUI).

 

 

Le maire va plus loin. « Je dois avouer qu’il est assez cro­qui­gnol de lire […] que je pren­drais en otage les Meylanais alors que je suis confronté à des pra­tiques qui sont dignes de maîtres-chan­teurs de mau­vais romans poli­ciers », iro­nise Damien Guiguet. « On ne peut pas sor­tir un maire d’un fau­teuil par des arran­ge­ments de pou­voir […] Quelles sont ces méthodes ? C’est abso­lu­ment hon­teux, c’est inad­mis­sible ! », fus­tige encore l’élu qui ne déco­lère pas.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 48 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

CM Échirolles lundi 26 avril 2021. © Capture d'écran
Plan climat air énergie : les élus d’Échirolles ont voté la charte d’engagement après de vifs débats

  FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté une délibération, lundi 26 avril,  renouvelant son engagement auprès de la Métropole dans le cadre du Lire plus

Les tours au centre de la cité © Véronique Magnin – placegrenet.fr
Nouveau dispositif destiné à assurer la tranquillité des locataires du parc social : Grenoble met 16 000 euros

  FIL INFO - Le conseil municipal de Grenoble a adopté, lundi 29 mars 2021, une délibération afin d'accorder une subvention de 16 000 euros Lire plus

Olivier Noblecourt et ses colistiers (de gauche à droite : Sarah Boukaala, David Bouquet et Sophia Camerino) assurent vouloir simplement inciter à la participation au vote. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Municipales : la liste d’Olivier Noblecourt organise un escape game citoyen

  FIL INFO – La liste de gauche Grenoble Nouvel Air organise un escape game géant (jeu d’évasion grandeur nature), gratuit et ouvert à tous, Lire plus

A Grenoble, le PS a fait le choix de s'allier avec Olivier Noblecourt plutôt que d'avoir son propre candidat pour les municipales. La grogne monte.
À Grenoble, le PS court-circuite le processus de désignation… et opte pour une alliance avec Olivier Noblecourt

  FOCUS -  Le parti socialiste grenoblois a fait le choix de s'allier avec Olivier Noblecourt plutôt que d'avoir son propre candidat pour les municipales Lire plus

La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.
La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

  FIL INFO - Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l'association SOS Lire plus

Éric Piolle et trois des porteuses du projet "Un pas vers l'eau". © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget participatif 2019 de Grenoble : place au vote pour choisir cinq projets parmi les vingt-et-un encore en lice

  FOCUS - Place au vote ! La Ville de Grenoble vient de donner le coup d'envoi du scrutin d'où émergeront les projets lauréats de Lire plus

Flash Info

|

18/10

18h56

|

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin