Clinatec développe des implants cérébraux et des neuroprothèses. Une alliance des technologies et des neurosciences non sans risques selon ses détracteurs.

Transhumanisme, culture du secret, risques cliniques… Clinatec en six polémiques

Transhumanisme, culture du secret, risques cliniques… Clinatec en six polémiques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

CLINATEC ÉPISODE 5 – Depuis l’origine du projet en 2006, Clinatec, centre de recherche biomédicale grenoblois spécialisé dans le développement de dispositifs technologiques implantables dans le cerveau, fait l’objet de vives controverses. Que penser de cette alliance des technologies et des neurosciences, la “techno-médecine” pouvant apporter le meilleur – la réparation de l’homme – comme le pire, avec les risques de dérives qu’elle comporte ? Éléments de réponse à travers six polémiques.

 

 

 

Accepteriez-vous qu’on vous intro­duise des élec­trodes dans le cer­veau pour vous soi­gner ? Certains ont d’ores et déjà tran­ché, pré­fé­rant vivre avec la mala­die plu­tôt que de « se voir implan­ter des émet­teurs dans la tête ».

 

transhumanisme-une1

La “techno-méde­cine” peut appor­ter le meilleur – la répa­ra­tion de l’homme – comme le pire, avec les risques de dérives qui déchaînent l’i­ma­gi­na­tion humaine.

Clinatec, centre de recherche bio­mé­di­cale gre­no­blois spé­cia­lisé dans les dis­po­si­tifs tech­no­lo­giques implan­tables dans le cer­veau, vient pour­tant de recueillir dix mil­lions d’eu­ros de dons pour ses recherches.

 

Une course en avant des neu­ro­tech­no­lo­gies envers et contre l’ac­cep­ta­bi­lité socié­tale ? Une chose est sûre, depuis l’origine du pro­jet en 2006, Clinatec n’a cessé de faire l’ob­jet de vives contro­verses ali­men­tées par ses oppo­sants locaux : Pièces et main d’œuvre (PMO), le groupe Écologie & soli­da­rité, l’Association démo­cra­tie éco­lo­gie soli­da­rité (Ades) ou encore le jour­nal sati­rique Le Postillon.

 

 

La peur de l’homme “augmenté”

 

 

Ces polé­miques portent, d’une part, sur son finan­ce­ment public, à hau­teur de 20 mil­lions d’euros[1], qui a échappé au moins pour par­tie au contrôle des élus, selon l’Ades. D’autre part, sur la méthode consis­tant à dépla­cer “l’hô­pi­tal” pour le rap­pro­cher des tech­no­logues : ingé­nieurs en micro-élec­tro­nique, micro-fré­quence, micro-nano­tech­no­lo­gies, packa­ging médi­cal… Ainsi, l’externalisation d’un bloc opé­ra­toire dédié aux essais cli­niques (pre­miers essais sur l’homme) hors d’un centre hos­pi­ta­lier et, qui plus est, au sein du Commissariat à l’énergie ato­mique et aux éner­gies alter­na­tives de Grenoble (CEA Grenoble), fait débat.

 

Des cri­tiques portent aussi sur l’ob­jet des recherches, notam­ment sur le fait que Clinatec déve­loppe et implante des dis­po­si­tifs médi­caux inva­sifs dans le cer­veau, « petite mai­son de l’âme » de Démocrite et organe le plus sacra­lisé du corps humain.

 

Bloc opératoire en arrière-plan. © Clinatec

Bloc opé­ra­toire. © Clinatec

Autres sujets de débat : l’u­sage de nano­ma­té­riaux dans les struc­tures au contact du sys­tème ner­veux, la peur de l’homme “aug­menté” cher aux trans­hu­ma­nistes et l’ef­frayante pers­pec­tive du contrôle de la pen­sée par la tech­no­lo­gie. Ou encore un manque de trans­pa­rence sur les recherches menées à Clinatec.

 

La cam­pagne de finan­ce­ment publique lan­cée par le Fonds de dota­tion de Clinatec en février 2016 explique peut-être qu’a­près quatre ans d’existence le centre de recherches accepte de s’ex­pli­quer. Mais pas trop quand même… De peur d’ou­vrir la boîte de Pandore ? Voyage au centre de Clinatec jusqu’aux fron­tières de l’avenir, avec pour fil rouge les six polé­miques qui ont mar­qué son histoire.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 85 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Salariée de l'entreprise Becton-Dickinson à Pont-de-Claix © BD
Becton-Dickinson : 60 ans de production en Isère… et de management à l’américaine

FOCUS - Le groupe Becton Dickinson (BD) spécialisé dans les technologies médicales fête ses 60 ans d'implantation en France et plus précisément en Isère. Après Lire plus

Au soir de la décision de la cour d'appel, le Postillon organise une « soirée dommages et intérêts ». L'entrée sera gratuite ou payante selon le verdict...
Procès en appel du Postillon : le jugement mis en délibéré au 30 janvier

Le journal satirique, condamné le 26 septembre dernier pour injures et diffamation envers Christophe Ferrari, maire de Pont-de-Claix et président de la Métro, et sa Lire plus

Plusieurs start-up iséroises spécialisées dans les technologies médicales ont réalisé d’importantes levées de fonds en 2016.
La filière iséroise des technologies médicales a levé plus de 22 millions d’euros en 2016

Plusieurs jeunes pousses iséroises spécialisées dans les technologies médicales ont réalisé d’importantes levées de fonds cette année, dont deux en novembre, UroMems et Aryballe Technologies. Lire plus

SEMICON/IoT. Grenoble, 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Semicon et IoT Planet : de la recherche technologique aux objets connectés

FOCUS - Du silicium aux objets connectés, deux grands rendez-vous du monde high-tech – Semicon Europe et IoT Planet – ont réuni leurs forces pour Lire plus

manifeste des 100 intellos à lunettes
Un manifeste de cent « intellos à lunettes » en soutien au Postillon

Enseignants, chercheurs, agriculteurs, artisans, graphistes, médecins, techniciens, ingénieurs, éducateurs, journalistes… Cent "intellos à lunettes" du collectif Cortecs ont cosigné un manifeste, dans lequel ils appellent Christophe Lire plus

Dessin de presse de Nardo suite à la condamnation en première instance du journal satirique Le Postillon.
Procès Ferrari – Le Postillon : contre l’objectivité

TRIBUNE LIBRE - "Absence de prudence dans l'expression et d'objectivité ». Voilà, en résumé, les raisons pour lesquelles Le Postillon vient d'être condamné par le tribunal Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

|

22/09

10h12

|

|

22/09

9h49

|

|

21/09

19h03

|

|

21/09

18h32

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin