Le collectif Touchez pas à nos bibliothèques ne change pas son fusil d'épaule, malgré l'annonce du maintien de la bibliothèque Alliance par Eric Piolle.

Fermetures de biblio­thèques : Prémol, Alliance et Hauquelin entrent en résistance

Fermetures de biblio­thèques : Prémol, Alliance et Hauquelin entrent en résistance

REPORTAGE - La fermeture de trois bibliothèques de quartier à Grenoble – Hauquelin (secteur 2) et Prémol (secteur 6) dès cet été, ainsi qu'Alliance (secteur 4) en 2017 –, fait partie des annonces les plus contestées du plan d'austérité des services publics décidé par l'équipe municipale. Depuis, la résistance des habitants s'organise… Un rassemblement avait lieu à 15 heures, ce mardi 28 juin, devant la bibliothèque Alliance. Une autre action est prévue ce mercredi 29 à celle de Prémol.

 

 

➡ Découvrez la carte interactive des bibliothèques grenobloises en fin d'article.

 

Une animation qui a fait salle comble, samedi 25 juin au matin, à la bibliothèque Alliance. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

L'animation a fait salle comble, samedi 25 juin au matin, à la bibliothèque Alliance. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Ce samedi 25 juin au matin, la bibliothèque Alliance a encore accueilli une soixantaine d'adultes et d'enfants, à l'occasion d'un atelier "Chansons et musiques du monde ». "Ces temps de rencontre demandent de la préparation mais sont à chaque fois des moments exceptionnels de liens entre les gens du quartier, dans un équipement de proximité facile d'accès », affirme Angèle, l'une des bibliothécaires, sourire aux lèvres."Dans ce quartier, nous avons des lecteurs enthousiastes et un bon public ». Mais un léger tremblement dans sa voix trahit une émotion qu'elle peine à dissimuler.

 

Car, voilà, la Ville de Grenoble a décidé de fermer la bibliothèque Alliance pour raison strictement économique. Ce n'est pas le seul équipement dans le collimateur du plan d'austérité. "Les fermetures des bibliothèques Prémol et Hauquelin sont prévues pour cet été. Celle de la bibliothèque Alliance au premier semestre 2017 », confirme une collaboratrice de Corinne Bernard, adjointe à la Culture. La décision semble ferme et définitive. A moins d'un Deus ex machina ou d'une très forte mobilisation des habitants ?

 

 

 

La mobilisation s'organise dans l'entourage des trois bibliothèques

 

 

Les bibliothécaires, comme les habitants et usagers, se pincent encore pour y croire. Après des fuites dès le 7 juin, la nouvelle officielle est tombée lors d'une réunion le 9 juin pour les 192 agents et par voie de presse, le lendemain, pour les habitants.

 

Signature d'une pétition organisée ce samedi 25 juin par le collectif des usagers en colère, devant la bibliothèque Alliance. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Signature d'une pétition du collectif des usagers en colère, devant la bibliothèque Alliance, samedi 25 juin 2016. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

"Cela va à l'opposé du programme politique d'Eric Piolle, qui prône le vivre-ensemble, le bouclier social, le maintien du réseau des bibliothèques de proximité, l'un de ses engagements ! », s'étonne Céline, une habitante.

 

Pour la municipalité, pas de doute : il faut vite faire des économies dans tous les services, car la Ville n'a plus de marges de manœuvre et risque la mise sous tutelle. La fermeture de trois bibliothèques permettra de soulager son budget de fonctionnement de 13 postes d'ici deux ans, à la faveur de départs à la retraite et de mobilités externes, précise une collaboratrice de Corinne Bernard.

 

Un argument financier qui passe mal auprès des utilisateurs des bibliothèques concernées. Bien que conscients des contraintes budgétaires que connaît la Ville, ils ne comprennent pas que l'on puisse toucher à des équipements qui leur sont utiles au quotidien. D'où la résistance qui s'organise…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le festival de cirque Courts-CIRCuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école de cirque grenobloise, Vit’amin, il aura lieu dans un chapiteau dans le parc Lesdiguières. ©FB Vit'anim
Seyssinet-Pariset : le fes­ti­val de cirque Courts-Circuits lance sa 5e édition

ÉVÉNEMENT - Le festival de cirque Courts-Circuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école Lire plus

Après Un bon début, le grenoblois Antoine Gentil présente sa méthode éducative "starter" avec son livre Classe réparatoire
Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

FOCUS - Antoine Gentil, enseignant grenoblois au lycée Guynemer, responsable du dispositif "starter" à destination des élèves au bord du décrochage scolaire, a présenté son Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !