Manifestation en faveur des migrants sur le pont Saint-Laurent à Grenoble le 25 avril 2015. © Antoine Back - Twitter

Grenoble ville solidaire : quasi consensus sur fond de divergences

Grenoble ville solidaire : quasi consensus sur fond de divergences

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – La municipalité de Grenoble a fait savoir, lundi 7 septembre, qu’elle rejoignait le réseau des villes solidaires, volontaires pour l’accueil de réfugiés. D’où sa convocation à une réunion de travail, ce samedi 12 septembre, par le ministère de l’Intérieur avec toutes les autres villes s’étant portées volontaires. Retour sur cette décision avec les acteurs politiques et associatifs locaux.

 

 

 

Manifestation en faveur des migrants sur le pont Saint-Laurent à Grenoble le 25 avril 2015. © Antoine Back - Twitter

Manifestation en faveur des migrants sur le pont Saint-Laurent à Grenoble le 25 avril 2015. © Antoine Back – Twitter

Entre mani­fes­ta­tions et com­mu­ni­qués, beau­coup deman­daient à la ville de Grenoble de se posi­tion­ner sur la ques­tion de l’ac­cueil des migrants. A com­men­cer par les asso­cia­tions militantes.

 

Le 6 sep­tembre der­nier, c’est le Mouvement des jeunes socia­listes (MJS) de l’Isère qui a embrayé, en adres­sant une lettre ouverte à Éric Piolle, maire de Grenoble.

 

Une mis­sive sui­vie le len­de­main d’un com­mu­ni­qué du groupe « Rassemblement de Gauche et de pro­grès » de la Ville de Grenoble (PS – PRG – Go Citoyenneté – Société civile), dénon­çant un « silence assour­dis­sant », alors que l’État fran­çais venait de confir­mer l’ac­cueil de 24.000 deman­deurs d’a­sile en deux ans sur son ter­ri­toire. « Cette atti­tude nous inter­pelle et n’est pas à la hau­teur de la tra­di­tion d’accueil et d’ouverture au monde de la ville de Grenoble », pré­ci­sait le groupe d’opposition.

 

 

 

Coordonner les « énergies positives »

 

 

« Faisons ensemble ! », a répondu Claude Coutaz, conseiller muni­ci­pal de la majo­rité de Grenoble, lors­qu’il a convié la presse le 7 sep­tembre der­nier. Une réunion impro­vi­sée visant à annon­cer que Grenoble deve­nait une « ville soli­daire » s’en­ga­geant à accueillir des migrants sur son sol.

 

Il s’a­gira pour la Ville de coor­don­ner les « éner­gies posi­tives » qui s’ex­priment, sur Grenoble comme ailleurs, depuis l’élec­tro­choc pro­duit par la dif­fu­sion de la photo du petit Aylan, retrouvé noyé sur une plage turque. À cet effet, la muni­ci­pa­lité de Grenoble va créer une pla­te­forme de coor­di­na­tion entre asso­cia­tions, œuvres cari­ta­tives et citoyens dési­rant appor­ter leur concours à l’ac­cueil de réfugiés.

 

« La prise de conscience a tou­ché tout le monde, quelles que soient les idées poli­tiques ou l’en­ga­ge­ment mili­tant que l’on peut avoir », insiste le conseiller muni­ci­pal, met­tant en avant les ini­tia­tives ou les volon­tés iso­lées qui ne savent pas vers qui se tour­ner mais ne demandent qu’à pou­voir se concrétiser.

 

C’est pour­quoi le réseau asso­cia­tif gre­no­blois a été invité à une ren­contre avec la muni­ci­pa­lité le jeudi 10 sep­tembre, afin de livrer un tra­vail de concer­ta­tion et de « défi­nir ensemble les contours de cette pla­te­forme ».

 

Le même jour, Grenoble-Alpes Métropole rejoi­gnait le mou­ve­ment des villes soli­daires. La Métropole pro­pose de « coor­don­ner les ini­tia­tives et pro­po­si­tions pro­ve­nant des com­munes et des citoyens afin d’accueillir digne­ment les familles de réfu­giés et de déployer rapi­de­ment des actions concrètes (héber­ge­ment, accom­pa­gne­ment social et inser­tion) ». Elle entend éga­le­ment « mobi­li­ser ses moyens propres en acti­vant ses dis­po­si­tifs d’accompagnement social et d’insertion ».

 

 

 

Méfiance vis-à-vis du ministère de l’Intérieur

 

 

Mais la coor­di­na­tion se joue éga­le­ment au niveau natio­nal. D’où la convo­ca­tion par le minis­tère de l’Intérieur, ce samedi 12 sep­tembre, de toutes les villes s’é­tant por­tées volon­taires à une réunion du Réseau des villes soli­daires. Une réunion à laquelle par­ti­cipe Françoise Cloteau, vice-pré­si­dente de la Métropole en charge de l’hébergement. La muni­ci­pa­lité gre­no­bloise se rend, pour sa part, à cette réunion non sans affi­cher une cer­taine méfiance.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

COUV Beach volley au Pass'sport festival, dans le cadre de la Semaine des réfugiés, dimanche 20 juin 2021. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
La première édition du Pass’sport festival de Grenoble a ouvert « la semaine des réfugiés » du 20 au 26 juin

FOCUS - La première édition du  Pass'sport festival s’est tenue ce dimanche 20 juin 2021 à la Bifurk, dans l’écoquartier Flaubert de Grenoble. Une journée Lire plus

Actis confie la gestion de la résidence Le Moulin de Canel à l’association d’aide aux migrants Entraide Pierre Valdo

  FIL INFO— Deuxième convention signée entre le bailleur social Actis et l'association Entraide Pierre Valdo. Après un conventionnement de gestion de l'Hôtel social Vercors Lire plus

Évacuation du camp à Saint-Bruno : 30 demandeurs d’asile relogés à Voreppe et 70 dans un gymnase de Grenoble

  FIL INFO - Les personnes installées sous le pont entre Saint-Bruno et la gare ont été évacuées ce samedi 29 juin sur ordre de Lire plus

Trophées des campus responsables : Grenoble Ecole de management recompensée pour son soutien aux réfugies dans la catégorie "impact positif sur la société".
Trophées des campus responsables : Gem distinguée pour son soutien aux réfugiés

FIL INFO - Grenoble École de management fait partie des six lauréats des Trophées des campus responsables. Une distinction qui salue le “Gem Refugee Grant Lire plus

Festival Migrant'scène 2018
Le festival Migrant’Scène bat son plein dans l’agglomération avec un autre regard sur la migration

EN BREF - Le festival Migrant'Scène se poursuit à Grenoble. Fort de son succès, il gagne des spectateurs d'année en année. Concerts, pièces de théâtre, Lire plus

FIL INFO Parc Tarze DR
Terrain pollué du parc Henri-Tarze de Grenoble : le projet immobilier se confirme

FIL INFO - Ce lundi 5 novembre, en conseil municipal, le Conseil citoyen indépendant A (CCIA) a interpellé Éric Piolle, le maire de Grenoble, sur Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

|

13/10

9h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin