Enseigne verte de nuit Gaz et électricité de Grenoble © GEG

Éclairage public : le plan lumière éclipse GEG

Éclairage public : le plan lumière éclipse GEG

FOCUS – La muni­ci­pa­lité de Grenoble vient de dévoi­ler son “plan lumière” pour la ges­tion de l’élec­tri­cité publique en 2023. Après plu­sieurs mois de dis­cus­sions, les syn­di­cats de la société d’é­co­no­mie mixte (Sem) GEG se résignent à la tran­si­tion, cet été, avec le nou­vel opé­ra­teur Citéos.

La ville de Grenoble voit loin avec son plan lumière. Il ne s’a­git plus uni­que­ment de vali­der le contrat rem­porté par le grou­pe­ment privé Citéos – Vinci éner­gies – Bouygues éner­gies, au détri­ment de GEG, mais aussi d’an­non­cer un ser­vice public de l’é­clai­rage à l’ho­ri­zon 2023. Pour ce faire, la mai­rie pré­voit de créer, dès juin 2015, une régie muni­ci­pale “lumière”, confor­mé­ment aux enga­ge­ments de cam­pagne de l’an­née dernière.

Le point numéro 40 “Réaliser un plan lumière” est lancé. Il devra per­mettre d’a­mé­lio­rer la qua­lité du réseau grâce aux 17,6 mil­lions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ment sur les huit pro­chaines années.

Un calen­drier pour la transition

Enseigne verte de nuit Gaz et électricité de Grenoble © GEG

Gaz Electricité de Grenoble © GEG

Le conseil muni­ci­pal devra tout de même vali­der par un vote la créa­tion de la régie “lumière” au conseil muni­ci­pal de mai et voter le bud­get en juillet. La tran­si­tion entre GEG et Citéos devrait s’ef­fec­tuer cet été « en dou­ceur », selon les termes de la mai­rie. En revanche, pas de pré­ci­sions de la mai­rie sur les pro­chaines moda­li­tés de tran­si­tion entre le nou­vel opé­ra­teur Citéos et le ser­vice public de l’é­clai­rage à venir.

D’après Bruno Catelin, délé­gué syn­di­cal CFE-CGC à GEG, neuf per­sonnes sont affec­tées par la perte du contrat à Grenoble. Et celui-ci de pré­ci­ser que des contrats sub­sistent dans l’ag­glo­mé­ra­tion. Les négo­cia­tions internes se pour­suivent jus­qu’au 8 mai, avec un objec­tif : ne pas sup­pri­mer d’emplois. Parmi les pistes explo­rées, des créa­tions ou d’ex­ten­sions de postes au sein de GEG mais aussi des départs anti­ci­pés volontaires.

De son côté, l’op­po­si­tion de gauche et du pro­grès, menée par Jérôme Safar, a dénoncé dans un com­mu­ni­qué, ce 28 avril, le choix de la muni­ci­pa­lité « ET d’attribuer le mar­ché de l’éclairage public à Citéos ET de créer une régie char­gée de veiller à l’exécution du mar­ché attri­bué à Citeos ». Une “non déci­sion” « symp­to­ma­tique des dys­fonc­tion­ne­ments per­ma­nents de cette équipe ».

Un goût amer pour les syndicats

« Je ne vois pas ce que les agents de GEG y gagnent, estime Laurent Moyet, secré­taire géné­ral du syn­di­cat FO GEG. S’il y a quelque chose de posi­tif, on ne le voit pas. » Bien que le contrat perdu ne repré­sente pas plus de 2 % du chiffre d’af­faires de la Sem, c’est tout un sym­bole qui tombe puisque l’é­clai­rage public est géré par GEG depuis 1851.

Si les dis­cus­sions entre GEG et la mai­rie ont bien eu lieu, Laurent Moyet pré­fère rete­nir le côté posi­tif des actions de l’in­ter­syn­di­cale. « Ça nous a per­mis de gagner du temps et de conser­ver du bou­lot aux gars jusqu’au 1er sep­tembre. »

Manifestants salariés de GEG derrière une banderole dans les rues de Grenoble suite à la perte annoncée du marché de l'éclairage public par la Sem Gaz et électricité de Grenoble. © Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

Les syn­di­cats CGT, FO et FCE-CGC de GEG le 20 octobre 2014. © Muriel Beaudoing – pla​ce​gre​net​.fr

GEG pour­suit, mal­gré tout, ses autres mis­sions de four­ni­ture de gaz et d’élec­tri­cité. À terme, la société d’é­co­no­mie mixte devrait rejoindre le pôle public de l’éner­gie qui sera géré par Grenoble-Alpes Métropole.

Ludovic Chataing

LC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Une "unité de sécurisation des transports" de la police nationale prochainement déployée sur Grenoble
Une « unité de sécu­ri­sa­tion des trans­ports » de la police natio­nale pro­chai­ne­ment déployée sur Grenoble

FLASH INFO - La préfecture de l'Isère annonce la création d'une "unité de sécurisation des transports" dans le département. Ceci "dans le cadre de la Lire plus

Rossignol lance un nou­veau plan stra­té­gique et ambi­tionne de dépas­ser les 500 mil­lions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2026

EN BREF - Rossignol a annoncé, à la mi-novembre 2022, son nouveau plan stratégique, baptisé "Ascension 2026". Le groupe isérois s'appuie sur "de nouveaux engagements Lire plus

Les associations de lutte contre le VIH portent un message en faveur de l'égalité à l'occasion du 1er décembre
Lutte contre le VIH : les chiffres de conta­mi­na­tion en baisse depuis 2018 sur l’arc alpin

FOCUS - Comme chaque année, le 1er décembre marque la Journée mondiale de lutte contre le VIH. Un temps que les associations et la Ville Lire plus

Centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Très com­pé­ti­tif, le réseau de chauf­fage urbain n’est pas très ver­tueux, dénonce la Métropole de Grenoble

FOCUS - Gestionnaire du réseau de chauffage urbain pour le compte de Grenoble-Alpes Métropole, la Compagnie de chauffage a présenté de «très bons résultats», d'un Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !