Frédéric Saudou, directeur de Grenoble Institut de Neurosciences, travaille à décoder les mécanismes de la maladie de Huntington. DR

Maladie de Huntington : le Pr Saudou primé pour ses travaux

Maladie de Huntington : le Pr Saudou primé pour ses travaux

FOCUS - En France, entre 6.000 et 10.000 personnes sont atteintes de la maladie de Huntington. Héréditaire, incurable, cette maladie neuro-dégénérative reste encore un mystère pour les chercheurs. A Grenoble, le neurobiologiste Frédéric Saudou étudie les mécanismes de cette maladie pour mieux la soigner. Après avoir reçu le prestigieux prix Lounsbery de l’Académie française et américaine, il se verra décerner, le 7 avril 2015, le prix de la fondation Bettencourt.

 

 

 

Mieux comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires de la maladie de Huntington pour mieux la soigner. Depuis une quinzaine d’années, c’est ce à quoi s’emploie le neurobiologiste Frédéric Saudou. Le professeur, directeur de Grenoble institut de neurosciences (GIN) depuis 2013, a quelques raisons de persister dans la voie qu’il a empruntée : en 2014, il a été primé deux fois.

 

Frédéric Saudou, neurobiologiste et directeur de Grenoble Institut de Neurosciences, deux fois primé en 2014 pour ses travaux sur la maladie de Hutington. DR

Frédéric Saudou, neurobiologiste et directeur de Grenoble institut de neurosciences, deux fois primé en 2014 pour ses travaux sur la maladie de Hutington. DR

Deux récompenses, le prix Lounsbery de l’Académie française et américaine et le prix Coups d’élan pour la recherche française de la fondation Bettencourt, viennent ainsi couronner les travaux de son équipe.

 

Ce deuxième prix lui sera remis le 7 avril 2015, à l’Institut de France. Une reconnaissance avec, à la clé, 250.000 euros qui vont notamment permettre de financer un microscope à super-résolution pour continuer d’explorer les méandres du cerveau humain. Et de plonger au cœur des neurones, ces cellules nerveuses un peu particulières, pas bien grosses (de l’ordre de 5 à 120 µm) mais longues, très longues, faisant jusqu’à un mètre.

 

La maladie de Huntington ? Une affection génétique et héréditaire conduisant à la destruction des neurones de certaines régions cérébrales. Une maladie neuro-dégénérative en somme, comme Parkinson ou Alzheimer. On la reconnaît par les mouvements désordonnés qu’elle génère, la fameuse Chorée de Huntington.

 

 

 

Une personne sur 10.000 touchée par la maladie

 

 

 

Mais la maladie, qui frappe en France entre 6.000 et 10.000 personnes (20.000 en considérant l’entourage familial potentiellement touché), soit une fréquence de 10 à 15 pour 100.000 personnes, ne se traduit pas seulement par des troubles locomoteurs. Les troubles psychiques, tels l’anxiété ou la dépression, en sont les premiers signes. Troubles cognitifs aussi, avec perte de mémoire ou de l’apprentissage. L’issue est inexorablement la même : fatale.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 63 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouveau rassemblement devant le rectorat de Grenoble contre la baisse des moyens du collège Lucie-Aubrac... et d'autres établissements
Nouveau ras­sem­ble­ment à Grenoble contre la baisse des moyens du col­lège Lucie-Aubrac… et d’autres établissements

FOCUS - Alors que le collège Lucie-Aubrac continue de se battre contre la baisse annoncée de ses moyens à la rentrée de septembre 2023, d'autres Lire plus

Un débat d'orientation budgétaire 2023 de Grenoble houleux sur fond d'opposition à la hausse de la taxe foncière
Un débat d’o­rien­ta­tion bud­gé­taire 2023 de Grenoble hou­leux sur fond d’op­po­si­tion à la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Les échanges ont été longs autour de la hausse annoncée de la taxe foncière à Grenoble, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire durant Lire plus

Grenoble : le parc Marliave label­lisé « refuge LPO » pour favo­ri­ser la venue des oiseaux et sen­si­bi­li­ser le public

FOCUS - Le refuge LPO, nouvellement créé, du parc Marliave a été inauguré, samedi 28 janvier 2023, à Grenoble. Avec ce label, la Ville et Lire plus

Grenoble : affi­chage sau­vage de Dernière Rénovation, mou­ve­ment éco­lo­giste pour la réno­va­tion ther­mique… « d’urgence »

REPORTAGE - Une quinzaine de militants de Dernière Rénovation (DR) ont mené une action d'affichage sauvage dans les rues du centre de Grenoble, jeudi 26 Lire plus

Audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble le 27 janvier 2023. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le tri­bu­nal judi­ciaire de Grenoble déplore tou­jours un manque de moyens mais se réjouit d’une nou­velle organisation

FOCUS - À l'occasion de l’audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble, le 27 janvier 2023, le procureur de la République Éric Vaillant Lire plus

Grenoble : 150 à 200 mani­fes­tants contre la pro­po­si­tion de loi « Kasbarian-Bergé » dite loi « anti-squat »

FOCUS - Entre 150 et 200 personnes ont manifesté ce samedi 28 janvier 2023, à Grenoble, dans le cadre de la mobilisation nationale contre la Lire plus

Flash Info

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !