Troisième circonscription: le PS 38 ne soutient pas Élisa Martin... ni la candidature “dissidente” de Stéphane Gemmani

Troisième cir­cons­crip­tion : le PS 38 ne sou­tient pas Élisa Martin… ni la can­di­da­ture “dis­si­dente” de Stéphane Gemmani

Troisième cir­cons­crip­tion : le PS 38 ne sou­tient pas Élisa Martin… ni la can­di­da­ture “dis­si­dente” de Stéphane Gemmani

FOCUS – L’union de la gauche en vue des élec­tions légis­la­tives des 30 juin et 7 juillet connaît quelques ratés sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère. Le Parti socia­liste refuse de sou­te­nir la can­di­date LFI Élisa Martin en rai­son de l’af­faire de rever­se­ments illi­cites pré­su­més dans laquelle elle est mise en cause. Mais éga­le­ment la can­di­da­ture dis­si­dente de Stéphane Gemmani, qui entend incar­ner « une voie médiane » à gauche.

Si la gauche a réussi à s’u­nir dans l’ur­gence en vue des élec­tions légis­la­tives des 30 juin et 7 juillet 2024, le mariage n’est pas tou­jours aussi heu­reux que les pho­tos de famille veulent le lais­ser pen­ser. La troi­sième cir­cons­crip­tion en est un exemple par­fait : alors que le PS 38 affi­chait lundi 17 juin son sou­tien sans faille au can­di­dat LFI Hugo Prévost sur la pre­mière cir­cons­crip­tion, le parti est net­te­ment plus réservé concer­nant celle qui porte les cou­leurs du Nouveau Front popu­laire sur l’autre cir­cons­crip­tion gre­no­bloise, en l’oc­cur­rence la dépu­tée sor­tante Élisa Martin.

Damien Perrard, secrétaire fédéral du Parti socialiste de l'Isère. © Damien Perrard

Damien Perrard, secré­taire fédé­ral du Parti socia­liste de l’Isère. © Damien Perrard

Par voie de com­mu­ni­qué, la fédé­ra­tion isé­roise du Parti socia­liste ne cache pas ses réserves vis-à-vis de la can­di­date, sans oublier en pré­am­bule de faire part d’une cer­taine amer­tume quant aux accords conclus dans le cadre du Nouveau Front populaire.

« La Fédération […] ne peut que regret­ter la place qui lui a été réser­vée dans ces dis­cus­sions natio­nales, puisque seule­ment une cir­cons­crip­tion nous a été attri­buée », fait-elle ainsi savoir. Pour qui les négo­cia­tions entre par­tis n’ont pas pris en compte, au niveau local, les « can­di­dats les plus à même de rem­por­ter les cir­cons­crip­tions ».

Le PS 38 ne sou­tien­dra pas Élisa Martin

Pas de quoi, assure le PS, remettre en cause son sou­tien aux can­di­dats inves­tis par le Nouveau Front popu­laire, au nom du « dan­ger poten­tiel quant au main­tien de notre démo­cra­tie que repré­sente l’extrême droite ». En revanche, la can­di­da­ture d’Élisa Martin pose clai­re­ment pro­blème à la for­ma­tion politique.

En cause ? Les révé­la­tions du Canard enchaîné sur de pos­sibles rever­se­ments de salaire illi­cites dont aurait béné­fi­cié la can­di­date lors­qu’elle était pre­mière adjointe du maire Éric Piolle. Et qui ont donné lieu à l’ou­ver­ture d’une enquête par le par­quet de Grenoble.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 60 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

4 réflexions sur « Troisième cir­cons­crip­tion : le PS 38 ne sou­tient pas Élisa Martin… ni la can­di­da­ture “dis­si­dente” de Stéphane Gemmani »

  1. Nous sommes dans une impasse Élisa Martin ne mérite pas d’être repré­senté car on l’a suis depuis qu’elle a pris la place de mon­sieur piolle a la pré­si­dence du bailleur social actis est d’autre avec actis gh il ont tout fais pour réunir ses deux enti­tés pour les fusionne ou plus tôt les absorbe il n’ont pas réussi au gré de perdre tous leur proxi­mité je suis vrai­ment déçu de ces per­sonnes et donc impos­sible de vote pour ces élu qui ne cherche qu’à ser­vir leur inté­rêt pre­mier il faut que la gauche nous conseille illico presto pour cette 3eme circonscription

    sep article
    • Vous pour­riez prendre des conseils en dehors de la gauche ?

      sep article
  2. Honte au PS et EELV de s’as­so­cier avec une offi­cine tota­li­taire (qui plus est avec un pro­gramme éco­no­mique qui ferait flam­ber les impots pour la majo­rité des citoyens, forte hausse du cho­mage, chute des inves­tis­se­ments etc etc)

    sep article
  3. Honte au PS de ne pas avoir viré Olivier Faure.
    Honte à Olivier Faure et au PS d’être deve­nus les mar­che­pieds de Mélenchon et LFI.
    Honte à eux d’a­voir trahi les élec­teurs de Glucksmann.
    Honte à eux d’a­voir volé le nom du Front Populaire et de salir la mémoire de Léon Blum.
    https://​pbs​.twimg​.com/​m​e​d​i​a​/​F​Y​l​g​V​W​b​W​Q​A​A​I​O​G​O​?​f​o​r​m​a​t​=​j​p​g​&​n​a​m​e​=​s​m​all

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Première circonscription: Le candidat d'union de la gauche Hugo Prévost devance Olivier Véran et Alexandre Lacroix
Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

FOCUS - Lancement de campagne en fanfare pour le candidat Nouveau Front populaire sur la première circonscription de l'Isère, Hugo Prévost. Étudiant, syndicaliste et acteur Lire plus

Législatives anticipées: la gauche iséroise appelle à l'union... avec quelles concrétisations sur le terrain?
Législatives anti­ci­pées : la gauche isé­roise appelle à l’u­nion… avec quelles concré­ti­sa­tions sur le terrain ?

FLASH INFO - En Isère comme au niveau national, des voix se sont fait entendre pour réclamer l'union entre les formations de gauche, à l'occasion Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Hémicycle de l'assemblée nationale CC-BY-SA 3.0 Richard Ying et Tangui Morlier
Législatives 2024 : Front popu­laire, Renaissance, LR, RN… Les pre­mières can­di­da­tures confir­mées en Isère

FOCUS - À deux jours de la date limite de dépôt des candidatures, dimanche 16 juin 2024, les candidats investis pour les élections législatives des Lire plus

Législatives 2024 : 6 900 à 8 500 per­sonnes ont défilé à Grenoble pour « la mani­fes­ta­tion uni­taire contre l’ex­trême droite »

REPORTAGE - Entre 6 900 et 8 500 personnes (selon la police ou les syndicats) ont défilé dans les rues de Grenoble, samedi 15 juin 2024, Lire plus

Législatives 2024 : mani­fes­ta­tion uni­taire et inter­syn­di­cale « contre l’ex­trême droite » samedi 15 juin à Grenoble

EN BREF - À deux semaines du premier tour des législatives anticipées, des manifestations "contre l'extrême droite" sont prévues partout en France, samedi 15 juin Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !