Grenoble : ras­sem­ble­ment le 15 juin 2024 à Alsace-Lorraine contre les fer­me­tures annon­cées de bureaux de poste

Grenoble : ras­sem­ble­ment le 15 juin 2024 à Alsace-Lorraine contre les fer­me­tures annon­cées de bureaux de poste

FOCUS – Des repré­sen­tants d’u­nions de quar­tier et du col­lec­tif « J’aime ma poste » (qui regroupe des usa­gers et syn­di­cats de pos­tiers) ont de nou­veau tiré la son­nette d’a­larme, jeudi 30 mai 2024, face à la fer­me­ture pro­chaine du bureau de poste d’Alsace-Lorraine, pré­vue le 24 août. D’autres bureaux seraient en outre mena­cés à Grenoble, selon le col­lec­tif, qui dénonce les déci­sions injus­ti­fiées de La Poste. Il orga­nise donc un ras­sem­ble­ment à Alsace-Lorraine, samedi 15 juin, à 13 h 30.

Un ras­sem­ble­ment devant le bureau d’Alsace-Lorraine, au lieu de la mani­fes­ta­tion prévue

Une mani­fes­ta­tion était pro­gram­mée à l’o­ri­gine, samedi 15 juin 2024, à 14 heures, entre les bureaux de poste Jean-Perrot et Alsace-Lorraine. Mais le départ à la même heure de la mani­fes­ta­tion uni­taire contre l’ex­trême droite – à laquelle appellent notam­ment la CGT et Sud (tous deux membres du col­lec­tif “J’aime ma poste”) – a conduit les orga­ni­sa­teurs à chan­ger leur fusil d’é­paule. Pas de défilé donc, mais fina­le­ment un ras­sem­ble­ment, assorti de plu­sieurs prises de parole, à 13 h 30, devant le bureau d’Alsace-Lorraine.

[Encadré ajouté le 13 juin 2024]

[Article publié le 5 juin 2024 à 12 h 08 et mis à jour le 13 juin 2024 à 12 h 28 avec ajout enca­dré] La situa­tion est si ubuesque que « même chez les direc­teurs locaux, en off, per­sonne ne com­prend », assure Arnaud Vossier, gui­che­tier aux bureaux de poste Saint-Bruno et Alsace-Lorraine. Lui-même peine à trou­ver des expli­ca­tions ration­nelles à cette ten­dance aux fer­me­tures, à la fois locale et natio­nale. « On a appris la fer­me­ture du bureau d’Alsace-Lorraine par la mai­rie, notre entre­prise n’a pas eu le cou­rage de nous l’an­non­cer », s’in­surge le pos­tier, repré­sen­tant du per­son­nel (Sud PTT).

Grenoble : inquiétude face aux fermetures de bureaux de poste

Plusieurs unions de quar­tier et le col­lec­tif « J’aime ma poste » réunis­sant habi­tants, élus et syn­di­cats de pos­tiers (au micro, Arnaud Vossier, gui­che­tier et élu syn­di­cal Sud PTT) ont alerté, le 30 mai, sur la fer­me­ture du bureau d’Alsace-Lorraine et les menaces pesant sur d’autres bureaux de poste gre­no­blois. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Si la date du 15 juin 2024, pré­vue ini­tia­le­ment, a fina­le­ment été repous­sée au 24 août, le compte à rebours est tou­te­fois enclen­ché. Et ce, d’au­tant qu’à Grenoble, ce sont au total « cinq bureaux de poste [qui] sont mena­cés« 1sur onze au total, selon lui, dans les deux ans à venir : Alsace-Lorraine donc, mais aussi « Bajatière, les Eaux-Claires, Jean-Perrot et Stalingrad ».

« L’ampleur de la riposte doit être pro­por­tion­nelle à l’am­pleur de l’at­taque », assène Arnaud Vossier. Un constat par­tagé par l’en­semble des inter­ve­nants réunis, jeudi 30 mai, dans les locaux de l’Union des habi­tants du quar­tier Malherbe (UHQM). Le col­lec­tif « J’aime ma poste » (qui regroupe des usa­gers, com­mer­çants, syn­di­cats de pos­tiers et élus) et les unions de quar­tier Bajatière, Malherbe et Abbaye-Jouhaux ont en effet décidé de tirer la son­nette d’alarme.

Le bureau de poste Jean-Perrot pro­vi­soi­re­ment sauvé

Objectif : mutua­li­ser leurs forces et leurs com­bats – par­fois res­treints à leurs quar­tiers res­pec­tifs – pour por­ter une reven­di­ca­tion glo­bale. Avec un exemple en tête : la mobi­li­sa­tion dans le quar­tier Teisseire-Malherbe, qui a conduit La Poste à renon­cer pro­vi­soi­re­ment à la fer­me­ture ou plu­tôt à la non-réou­ver­ture du bureau Jean-Perrot, fermé depuis l’in­cen­die lié aux vio­lences urbaines de l’été 2023.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

2 réflexions sur « Grenoble : ras­sem­ble­ment le 15 juin 2024 à Alsace-Lorraine contre les fer­me­tures annon­cées de bureaux de poste »

  1. Je me pose deux ques­tions bêtes :
    Qui envoie encore des lettres et pas des cour­riels ou des SMS ou des mes­sages par Whatsapp ou Facebook ?
    Qui n’a pas déposé ou récu­péré un colis dans un com­merce qui fait point relais ?

    sep article
  2. En même temps, la poste ne se vante pas de ne faire une tour­née qu’un jour sur 2 dans mon quar­tier gre­no­blois. Et pour­tant le prix du timbre, lui, conti­nue d’augmenter.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Syndicats, élus et habitants mobilisés pour empêcher la fermeture du bureau de Poste Alsace-Lorraine de Grenoble
Syndicats, élus et habi­tants mobi­li­sés pour empê­cher la fer­me­ture du bureau de poste Alsace-Lorraine

FOCUS - Alors que La Poste envisage de fermer le bureau Alsace-Lorraine de Grenoble, une centaine de personnes se sont rassemblées devant le site mardi Lire plus

Fontaine : le PCF mobi­lisé pour la réou­ver­ture du bureau de poste, aux côtés de la can­di­date Fatima Khallouk

EN BREF - La section Fontaine rive gauche du Drac du PCF se mobilise pour la réouverture - prévue seulement fin 2024 - du bureau Lire plus

La Poste accu­sée de pro­fi­ter du confi­ne­ment pour fer­mer le bureau de poste de Brignoud

  EN BREF — La Poste profite-t-elle du confinement pour fermer le bureau de poste de Brignoud? C'est ce que dénoncent le syndicat Sud-PTT et Lire plus

Le bureau de poste Stalingrad de Grenoble sauvé ? Le col­lec­tif J’aime ma poste main­tient son ras­sem­ble­ment du 28 septembre

  FIL INFO — Le collectif J'aime ma poste à Grenoble annonce que la direction de La Poste renonce à fermer le bureau Stalingrad. Un Lire plus

Le quar­tier Stalingrad de Grenoble crée un col­lec­tif contre la fer­me­ture annon­cée de son bureau de poste

FOCUS - Nouvelle fermeture annoncée d'un bureau de poste à Grenoble, cette fois rue Stalingrad. Mais une fois encore, les usagers et habitants ne comptent Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : La mobi­li­sa­tion contre la fer­me­ture des bureaux de Poste

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !