Deux hommes soupçonnés de proxénétisme interpellés à Grenoble

« Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

« Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

EN BREF – Un sus­pect a été placé en garde à vue, ven­dredi 5 avril 2024, dans l’af­faire dite du « vio­leur à la trot­ti­nette », soup­çonné d’une série de viols, agres­sions sexuelles et vio­lences, com­mis dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise au cours des der­niers mois. À ce stade, l’a­na­lyse ADN réa­li­sée sur ce Fontainois de 22 ans per­met déjà de lui impu­ter une affaire de viol, a annoncé le par­quet de Grenoble, samedi 6 avril. L’homme a été mis en exa­men et placé en déten­tion pro­vi­soire, dimanche 7 avril.

Le sus­pect mis en exa­men pour viols notam­ment et écroué

L’homme placé 48 heures plus tôt en garde à vue, dans l’af­faire du « vio­leur à la trot­ti­nette », a été mis en exa­men par la juge d’ins­truc­tion « pour deux viols, une ten­ta­tive de viol, une ten­ta­tive d’a­gres­sion sexuelle, une ten­ta­tive d’ex­tor­sion et deux faits de vio­lence », a annoncé Éric Vaillant, pro­cu­reur de la République de Grenoble, dimanche 7 avril 2024.

Déféré devant le juge des liber­tés et de la déten­tion, le mis en cause a ensuite été placé en déten­tion pro­vi­soire, « confor­mé­ment aux réqui­si­tions du par­quet », a ajouté le magis­trat, qui tien­dra une confé­rence de presse lundi 8 avril au matin, au palais de jus­tice de Grenoble.

[Article publié le 6 avril 2024 à 10 h 26 et mis à jour le 7 avril 2024 à 20 h 43 avec ajout enca­dré] La psy­chose qui gagnait l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise depuis plu­sieurs semaines va-t-elle enfin prendre fin ? Un homme, soup­çonné d’être le « vio­leur à la trot­ti­nette » res­pon­sable d’une série de viols et agres­sions sexuelles com­mis en février et mars 2024 (et peut-être éga­le­ment en décembre 2023), a été placé en garde à vue, ven­dredi 5 avril dans l’a­près-midi, a indi­qué samedi le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant, confir­mant des infor­ma­tions de l’AFP et du Dauphiné libéré.

Violeur à la trottinette : un suspect placé en garde à vue à Grenoble

Un homme sus­pecté d’être le « vio­leur à la trot­ti­nette » a été placé en garde à vue à Grenoble ven­dredi 5 avril, et confondu par son ADN dans une affaire de viol. © Manuel Pavard – Place Gre’net

« L’important et patient tra­vail des nom­breux poli­ciers mobi­li­sés dans la recherche du “vio­leur à la trot­ti­nette” a payé », s’est féli­cité le magis­trat. « L’expertise ADN réa­li­sée en urgence par le labo­ra­toire lyon­nais de la police natio­nale per­met de le confondre sur une des affaires dont le par­quet a saisi la juge d’instruction », a‑t-il ajouté.

Au moins sept vic­times et peut-être une huitième

Le sus­pect, un Fontainois de 22 ans, a été iden­ti­fié notam­ment grâce aux nom­breux témoi­gnages recueillis par les poli­ciers. Son pro­fil cor­res­pon­drait au mode opé­ra­toire décrit et au signa­le­ment dif­fusé par les enquê­teurs, à savoir « un homme de 20 ans, de type euro­péen, sans accent, d’environ 1,70 m et de cor­pu­lence nor­male, voire légè­re­ment replet, yeux mar­ron, teint pâle et che­veux plu­tôt roux ».

Violeur à la trottinette : un suspect placé en garde à vue à Grenoble

L’homme est soup­çonné d’au moins sept faits (viols, agres­sions sexuelles, vio­lences) – et peut-être un hui­tième – com­mis sys­té­ma­ti­que­ment de nuit, dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. © Sylvain Frappat – Ville de Grenoble

Selon Le Dauphiné libéré, il se serait pré­senté de lui-même – infor­ma­tion res­tant à confir­mer – à l’hô­tel de police de Grenoble, ven­dredi en fin d’a­près-midi, avant d’être immé­dia­te­ment placé en garde à vue. Cet homme est sus­pecté d’a­gres­sions com­mises sur au moins sept jeunes femmes âgées d’une ving­taine d’an­nées – dont deux viols et une ten­ta­tive de viol – à Grenoble, Saint-Martin-d’Hères et Saint-Martin-le-Vinoux.

« Un seul viol peut être imputé de façon sûre grâce à l’ADN. À ce stade, l’en­quête se pour­suit sur les autres faits », a pré­cisé le pro­cu­reur de la République Éric Vaillant.

Mais une hui­tième vic­time pour­rait s’a­jou­ter à la liste. Une femme de 20 ans a en effet déposé plainte pour une agres­sion remon­tant à la mi-décembre 2023, après avoir décou­vert l’af­faire dans les médias. Elle a raconté à France 3 Alpes avoir été pour­sui­vie sur plu­sieurs kilo­mètres, entre Grenoble et Échirolles, par un indi­vidu cir­cu­lant à trot­ti­nette, qui l’a agres­sée avant qu’elle par­vienne à s’échapper.

Le par­quet de Grenoble avait ouvert une infor­ma­tion judi­ciaire le 29 mars, per­met­tant à un juge d’ins­truc­tion d’en­quê­ter sur ces faits. Le pro­cu­reur a par ailleurs pré­cisé, samedi 6 avril, « qu’un seul viol peut être imputé de façon sûre grâce à l’ADN. À ce stade, l’en­quête se pour­suit sur les autres faits », a‑t-il poursuivi.

Manuel Pavard

Auteur

Une réflexion sur « « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire »

  1. Attention, ne man­quons pas de consi­dé­rer aussi que cet homme a du Bien en lui, et même une sacrée dose car il uti­lise les « mobi­li­tés douces » emblé­ma­tiques de la ville en tran­si­tion, labo­ra­toire du bur­qini et temple de la sur-impo­si­tion assu­mée, j’ai nommé : Grenoble cras­se­pi­tale verte 🤢.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Perron de l'hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Affaire du « vio­leur à la trot­ti­nette » : le par­quet de Grenoble ouvre une infor­ma­tion judiciaire

FLASH INFO - Le parquet a ouvert une information judiciaire, vendredi 29 mars 2024, dans l'affaire dite du "violeur à la trottinette", qui sévit dans Lire plus

La police à la recherche d'un potentiel violeur en série sur Grenoble, avec déjà huit victimes à son actif
La police à la recherche d’un poten­tiel vio­leur en série sur Grenoble, avec déjà huit vic­times à son actif

FLASH INFO - Les forces de l'ordre sont à la recherche depuis plusieurs semaines d'un homme suspecté d'avoir commis au moins huit viols ou agressions Lire plus

Perron de l'hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : un homme de 25 ans, soup­çonné d’une dizaine de viols et agres­sions sexuelles, mis en exa­men et écroué

FLASH INFO - Un homme de 25 ans a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles et placé en détention provisoire, ce jeudi Lire plus

Le siège de la cour de cassation, au palais de justice de Paris, sur l'île de la Cité. © DXR, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons
Grenoble : le pro­fes­seur de vio­lon défi­ni­ti­ve­ment condamné à douze ans de pri­son pour viol

EN BREF - Le pourvoi en cassation formé en novembre 2022 par Philippe Clément, le professeur de violon grenoblois accusé de viols et agressions sexuelles Lire plus

Sarah Marcato, déléguée aux droits des femmes et à l’égalité auprès du préfet de l’Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Violences faites aux femmes : un bud­get accru en Isère face à un phé­no­mène en hausse

FOCUS - A l'approche de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, samedi 25 novembre, Sarah Marcato, déléguée aux droits Lire plus

Deux mises en examen après une agression entre membres de la communauté afghane à Échirolles et Seyssins
Femme vio­lée et brû­lée à Voiron : les deux sus­pects mis en exa­men et écroués

FLASH INFO - Les deux hommes suspectés de viol aggravé par actes de torture ou de barbarie sur une femme de 43 ans, dans la Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !