A droite, le Haut Bois du bailleur Actis livré début 2022. En face, Bouygues immobilier construit l'immeuble Aromatik, 53 logements répartis sur deux bâtiments dont l'un s'élèvera sur 10 étages, vendredi 13 mai 2022. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Logement neuf : la FPI Alpes pointe une situa­tion « alar­mante » dans la métro­pole de Grenoble et réclame des mesures urgentes

Logement neuf : la FPI Alpes pointe une situa­tion « alar­mante » dans la métro­pole de Grenoble et réclame des mesures urgentes

FOCUS – La Fédération des pro­mo­teurs immo­bi­liers (FPI) des Alpes a pré­senté, mardi 5 mars 2024, son ana­lyse du mar­ché du loge­ment col­lec­tif neuf dans la métro­pole de Grenoble. Chute des réser­va­tions et des mises en vente, hausse des prix, quasi-dis­pa­ri­tion des primo-accé­dants… La situa­tion serait « alar­mante » sur le ter­ri­toire, qui n’est pas épar­gné par la crise natio­nale du loge­ment. La FPI avance donc des pistes pour créer des loge­ments abor­dables, comme l’ins­tau­ra­tion d’un sta­tut de bailleur privé ou le res­pect de la den­sité des PLU.

Le constat est sans appel. « Les chiffres sont très mau­vais », expose Vincent Davy, pré­sident de la Fédération des pro­mo­teurs immo­bi­liers (FPI) des Alpes, qui pré­sen­tait, mardi 5 mars 2024, à l’hô­tel Mercure Président de Grenoble, son ana­lyse du mar­ché du loge­ment col­lec­tif neuf dans la métro­pole. Basée sur une étude réa­li­sée par le Cecimobs, celle-ci dépeint même une situa­tion jugée « alar­mante » sur le ter­ri­toire grenoblois.

Logement neuf à Grenoble : situation alarmante selon la FPI Alpes

Vincent Davy, pré­sident de la FPI Alpes, pré­sente l’a­na­lyse du mar­ché du loge­ment neuf dans la métro­pole de Grenoble, le 5 mars 2023, à l’hô­tel Mercure Président. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Cette « crise du loge­ment » évo­quée par la FPI Alpes n’est tou­te­fois pas propre à Grenoble, loin s’en faut. Que ce soit dans le Pays voi­ron­nais, le Grésivaudan, le Nord-Isère ou le reste de l’arc alpin, égrène Vincent Davy, « les ten­dances sont par­tout les mêmes »… Voire par­fois pire, comme en Auvergne. Globalement, « il n’y a aucun mar­ché qui s’en sort », sou­ligne-t-il. « Il n’y a pas un eldo­rado en France pour les pro­mo­teurs. »

Réservations et mises en vente ont baissé res­pec­ti­ve­ment de 39 et 34 %

Parmi les prin­ci­paux ensei­gne­ments de ces chiffres 2023, « l’ef­fon­dre­ment des réser­va­tions » et « la forte baisse des mises en vente », qui ont dimi­nué res­pec­ti­ve­ment de 39 % et 34 % par rap­port à 2022. Pour les pre­mières, la ten­dance déjà obser­vée l’an­née pré­cé­dente (-10 % entre 2021 et 2022) s’est accen­tuée, pour des­cendre à 657 réser­va­tions à l’u­nité en 2023, soit une baisse de 46 % en deux ans !

Logement neuf à Grenoble : situation alarmante selon la FPI Alpes

Natura, bâti­ment A, à Coublevie. Les réser­va­tions se sont effon­drées en 2023, avec une baisse de 46 % en deux ans. © European Homes

On note néan­moins une pro­gres­sion des ventes en bloc1immeuble entier dans le cadre d’un pro­gramme immo­bi­lier, qui s’é­lèvent à 229, en hausse de 12 % depuis 2022. La part des ventes en bloc aux bailleurs sociaux a par ailleurs qua­si­ment dou­blé de 2021 à 2023, attei­gnant désor­mais 90 % du total.

« Avant, on pou­vait dépo­ser un per­mis de construire en trois ou quatre mois ; main­te­nant, il faut mini­mum un, voire deux ans. »

Le nombre de loge­ments mis en vente, qui s’é­tait sta­bi­lisé entre 2021 et 2022 – pas­sant de 1139 à 1124 -, a quant à lui chuté au cours de l’an­née 2023, avec seule­ment 746 loge­ments concer­nés, sur l’en­semble du mar­ché de la métro­pole gre­no­bloise. Plusieurs rai­sons à cela, selon Vincent Davy. Tout d’a­bord, « des per­mis de construire dif­fi­ciles à obte­nir », non pour les délais d’ins­truc­tion, enca­drés par la loi, mais concer­nant « l’au­to­ri­sa­tion de dépôt ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La crise du logement et le logement très social au coeur des Rencontres d'Un toit pour tous à Grenoble
La crise du loge­ment et le loge­ment très social au cœur des Rencontres d’Un toit pour tous à Grenoble

FLASH INFO - L'association grenobloise Un toit pour tous, partenaire de la Fondation Abbé-Pierre, organise la quatrième édition de ses Rencontres le jeudi 1er février Lire plus

Christophe Ferrari vante les résultats de la Métropole à l'occasion de ses voeux... mais s'inquiète pour le logement social
Vœux : Christophe Ferrari vante les résul­tats de la Métropole… mais s’in­quiète pour le loge­ment social

FOCUS - Le président de la Métropole de Grenoble Christophe Ferrari s'est prêté à l'exercice de la cérémonie des vœux jeudi 25 janvier à la Lire plus

Logement social : la Ville de Grenoble, très proche du seuil légal de 25 % vise désor­mais les 30 %

FOCUS - Neuf mois après sa délibération cadre sur le logement, la Ville de Grenoble a détaillé sa politique sur le logement social, vendredi 10 Lire plus

La Fédération des promoteurs immobiliers Alpes s'inquiète de la multiplication des chartes et les refus de permis de construire
Le mar­ché de l’immobilier neuf à Grenoble subit la crise du Covid-19 mais s’en sort plu­tôt bien

EN BREF - La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) des Alpes a dévoilé, ce lundi 25 janvier, les chiffres annuels du marché immobilier neuf de Lire plus

Hausse des prix, des crédits et des coûts... Les promoteurs immobiliers craignent une année 2023 difficile sur la métropole
Hausse des prix, des cré­dits et des coûts… Les pro­mo­teurs immo­bi­liers craignent une année 2023 dif­fi­cile sur la métro­pole grenobloise

FOCUS - Si le marché de l'immobilier 2022, vu par les promoteurs immobiliers au travers de la FPI Alpes, présente quelques points de stabilité sur Lire plus

La Fédération des promoteurs immobiliers Alpes s'inquiète de la multiplication des chartes et les refus de permis de construire
La Fédération des pro­mo­teurs immo­bi­liers Alpes s’in­quiète de la mul­ti­pli­ca­tion des chartes et les refus de per­mis de construire

FOCUS - La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) Alpes a dressé en ce début d'année le bilan des constructions 2021. Et salué un retour à Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !