Entrée de la maison d'arrêt de Varces. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : Yves Chatain libéré mal­gré ses aveux, l’ap­pel du par­quet exa­miné par la justice

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : Yves Chatain libéré mal­gré ses aveux, l’ap­pel du par­quet exa­miné par la justice

FOCUS – Yves Chatain, mis en exa­men et incar­céré depuis mai 2022 pour l’en­lè­ve­ment, la séques­tra­tion et le meurtre de Marie-Thèrèse Bonfanti, en 1986, à Pontcharra (Isère), a été libéré jeudi 7 décembre 2023 de la pri­son de Varces. Une remise en liberté fai­sant suite à l’ar­rêt de la cour de cas­sa­tion qui a estimé, le 28 novembre, que l’af­faire était pres­crite. Et ce, alors que l’homme de 57 ans a avoué le crime. L’appel du par­quet a par ailleurs été exa­miné mardi 12 décembre par la chambre de l’ins­truc­tion de la cour d’ap­pel de Grenoble, qui ren­dra sa déci­sion jeudi 14 décembre.

[Article publié le 8 décembre 2023 à 13 h 13 et mis à jour le 12 décembre 2023 à 19 h 23 avec ajout enca­dré] « En droit actuel, c’est com­pré­hen­sible mais sur le plan socio­lo­gique et humain, c’est écœu­rant ! » Ce nou­veau rebon­dis­se­ment avait beau être attendu, Me Bernard Boulloud, avo­cat de la famille Bonfanti, et ses clients sont sous le choc. Yves Chatain, mis en exa­men en mai 2022 pour l’en­lè­ve­ment, la séques­tra­tion et le meurtre de Marie-Thèrèse Bonfanti, en 1986, à Pontcharra, a en effet été libéré jeudi 7 décembre 2023.

Affaire Bonfanti : Yves Chatain, qui a avoué le meurtre, a été libéré

Libéré le 7 décembre 2023, Yves Chatain était incar­céré depuis mai 2022 pour l’en­lè­ve­ment, la séques­tra­tion et le meurtre de Marie-Thérèse Bonfanti, mère de famille de 25 ans, en 1986, à Pontcharra. © France 3 (cap­ture d’écran)

Placé en déten­tion pro­vi­soire depuis plus d’un an et demi, l’homme de 57 ans a quitté le centre péni­ten­tiaire de Varces en fin d’a­près-midi, sa demande de remise en liberté ayant été accep­tée par le juge d’ins­truc­tion en charge du dos­sier. Le par­quet de Grenoble a certes fait appel de la déci­sion, a indi­qué le pro­cu­reur de la République Éric Vaillant. Mais l’ap­pel n’é­tant pas sus­pen­sif, la libé­ra­tion est deve­nue effective.

« Cette libé­ra­tion choque l’o­pi­nion publique. (…) Yves Chatain a reconnu le meurtre et indi­qué le lieu où il a jeté le corps comme un sac de détri­tus. »

Yves Chatain a pour­tant avoué, en garde à vue, avoir étran­glé Marie-Thèrèse Bonfanti. Une affaire réso­lue 36 ans après la dis­pa­ri­tion de la mère de famille de 25 ans, deve­nue un cold case emblé­ma­tique en Isère. Mais le quin­qua­gé­naire dis­po­sait depuis une dizaine de jours d’un argu­ment juri­dique de poids, en l’oc­cur­rence un arrêt de la chambre cri­mi­nelle de la cour de cas­sa­tion.

Le 28 novembre 2023, la juri­dic­tion a ainsi cassé l’ar­rêt rendu en jan­vier pré­cé­dent par la chambre de l’ins­truc­tion de la cour d’ap­pel de Grenoble, esti­mant cette fois que le crime était pres­crit. « Pour le juriste que je suis, cette déci­sion est cohé­rente avec l’ar­rêt de la cour de cas­sa­tion », admet Me Boulloud. « Mais en tant qu’être humain, j’es­time que c’est une déci­sion ana­chro­nique, qui ne cor­res­pond plus aux cri­tères actuels de pres­crip­tion. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 50 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : « la jus­tice valide le crime par­fait »… La cour de cas­sa­tion estime que le meurtre est prescrit

FOCUS - La cour de cassation a cassé, mardi 28 novembre 2023, l'arrêt rendu en janvier par la chambre de l'instruction de la cour d'appel Lire plus

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra, un crâne humain a été découvert, ce mercredi 26 octobre 2022, sur la Lire plus

Disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra : 36 ans après, un homme arrêté et mis en exa­men pour enlè­ve­ment, séques­tra­tion et meurtre

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra (Isère), un homme de 56 ans a été interpellé, puis mis en examen Lire plus

Les médecins de l'Isère signent un protocole sur le signalement des violences conjugales avec les parquets de Grenoble et de Bourgoin-Jallieu
Affaire Marie-Ange Billoud : le par­quet rouvre l’en­quête, 37 ans après sa dis­pa­ri­tion à Pontcharra et deux semaines après la réso­lu­tion de l’af­faire Bonfanti

FOCUS - Deux semaines après les aveux d'Yves Chatain, mis en examen le 9 mai 2022 dans l'affaire Marie-Thérèse Bonfanti, 36 ans après la disparition Lire plus

La voi­ture d’Éric Foray, dis­paru en 2016, a été retrou­vée dans le mas­sif du Vercors avec des restes humains

FOCUS - Le parquet de Valence a annoncé ce jeudi 6 avril 2023 la découverte, trois jours plus tôt, de la voiture accidentée d'Éric Foray Lire plus

« Disparus de l’Isère » : nou­velles inves­ti­ga­tions sur l’af­faire Fabrice Ladoux, col­lé­gien de 12 ans violé et tué en 1989 près de Grenoble

FOCUS - Trente-quatre ans après le meurtre de Fabrice Ladoux, le corps du petit Grenoblois a été exhumé, début mars 2023, dans le cadre de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !