Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : un couple de retrai­tés, un concierge Airbnb et un sala­rié condam­nés dans une affaire de proxénétisme

Grenoble : un couple de retrai­tés, un concierge Airbnb et un sala­rié condam­nés dans une affaire de proxénétisme

FOCUS – Jugés le 14 novembre 2023, un couple de retrai­tés isé­rois, âgés de 67 ans, et un sala­rié de 53 ans étaient soup­çon­nés d’a­voir loué des loge­ments à des pros­ti­tuées, à Grenoble, tan­dis qu’un concierge Airbnb de 45 ans répon­dait, lui, de proxé­né­tisme aggravé. Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble a condamné les quatre pré­ve­nus, lundi 4 décembre, à des peines allant de huit mois à deux ans de pri­son avec sur­sis, ainsi qu’à des amendes de plu­sieurs mil­liers d’eu­ros et à la confis­ca­tion de comptes bancaires.

Un couple de retrai­tés sans his­toires, un sala­rié direc­teur des ventes dans une entre­prise, et un concierge Airbnb. Tous avec un casier judi­ciaire vierge… Du moins jus­qu’au lundi 4 décembre 2023. Le pro­fil des quatre pré­ve­nus condam­nés ce jour-là, par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble, à de la pri­son avec sur­sis et à des peines d’a­mendes, tran­chait sin­gu­liè­re­ment avec le pedi­gree habi­tuel des per­sonnes impli­quées dans des affaires de proxénétisme.

Grenoble : quatre condamnations dans une affaire de proxénétisme

Quatre per­sonnes ont été condam­nées à des peines de pri­son avec sur­sis par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble pour avoir loué des appar­te­ments à des pros­ti­tuées, ainsi que pour « proxé­né­tisme aggravé » pour le qua­trième pré­venu. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Après leur inter­pel­la­tion, en jan­vier 2022, comme lors de l’au­dience du 14 novembre 2023, tous ont pour­tant reconnu l’en­semble des faits qui leur sont repro­chés. À savoir la loca­tion de loge­ments à des pros­ti­tuées, pour les trois pre­miers nom­més, qui répon­daient de « mise de local privé à dis­po­si­tion d’une per­sonne s’y livrant à la pros­ti­tu­tion ». Quant au qua­trième, le concierge Airbnb, celui-ci était pour­suivi pour « proxé­né­tisme aggravé ».

Les retrai­tés dénon­cés aux gen­darmes par leur petit-fils

Les faits jugés ont été com­mis à Grenoble, entre 2018 et début 2022. Mais ils s’é­ten­draient en réa­lité sur une période bien plus longue. De fait, c’est seule­ment en 2018 que la jus­tice a com­mencé à se pen­cher sur ce dos­sier. Et ce, après avoir été aler­tée d’une manière pour le moins inha­bi­tuelle. C’est en effet le petit-fils des retrai­tés isé­rois qui a per­mis le démar­rage de l’enquête.

Le jeune homme s’é­tait ainsi rendu, cette année-là, à la gen­dar­me­rie de Vizille pour dénon­cer ses propres grands-parents, âgés tous deux de 67 ans. Il accu­sait le couple, domi­ci­lié à Brié-et-Angonnes et pro­prié­taire de nom­breux appar­te­ments à Grenoble, de louer cer­tains de ces loge­ments à des jeunes femmes ori­gi­naires d’Amérique latine. En l’oc­cur­rence des pros­ti­tuées qui rece­vaient leurs clients sur place, selon le petit-fils.

Le retraité était « addict » aux prostituées

Six des dizaines d’ap­par­te­ments appar­te­nant aux retrai­tés – qui en avaient hérité – accueillaient ces « passes », moyen­nant un loyer de 450 euros par semaine. Un mon­tant qui pou­vait même être par­fois revu à la baisse, le pro­prié­taire accor­dant une réduc­tion aux pros­ti­tuées lors­qu’il pro­fi­tait lui-même de ces « pres­ta­tions » sexuelles tarifées.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 51 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les médecins de l'Isère signent un protocole sur le signalement des violences conjugales avec les parquets de Grenoble et de Bourgoin-Jallieu
Grenoble : quatre per­sonnes inter­pel­lées pour avoir loué leurs appar­te­ments à des pros­ti­tuées contre des loyers majorés

EN BREF - Un couple de retraités, un concierge Airbnb et un propriétaire ont été interpellés, ce mardi 25 janvier 2022, dans le cadre d'une Lire plus

Fausse alerte à la bombe à Grenoble : un lycéen de 17 ans arrêté après avoir été placé sur écoute dans une affaire de proxénétisme

EN BREF - Un adolescent de 17 ans, soupçonné d'être à l'origine d'une fausse alerte à la bombe, le 9 novembre 2023, au lycée Vaucanson Lire plus

Un octogénaire victime d'un coup de couteau à Échirolles, la police décrit une agression "hors-normes"
Deux Isérois mis en exa­men pour proxé­né­tisme et séques­tra­tion d’une ado­les­cente de 15 ans qui se pros­ti­tuait à Villeurbanne

FLASH INFO - Deux jeunes Isérois de 18 et 20 ans ont été mis en examen, mardi 23 mai 2023, pour "proxénétisme aggravé" et "enlèvement Lire plus

Deux hommes soupçonnés de proxénétisme interpellés à Grenoble
Grenoble : deux hommes soup­çon­nés de proxé­né­tisme aggravé inter­pel­lés par les poli­ciers de la DDSP de l’Isère

FLASH INFO - La Sûreté Départementale de l'Isère a interpellé, ce 10 août 2022, deux hommes originaires de la région marseillaise dans le cadre d'une Lire plus

FIL INFO Prostitution Crédit Fondation Scelles
Coup de filet sur Grenoble et ses envi­rons : qua­torze indi­vi­dus arrê­tés pour proxé­né­tisme aggravé

FIL INFO - Quatorze individus suspectés de délit de proxénétisme aggravé ont été arrêtés ce lundi 1er avril et mis en garde à vue à Lire plus

Deux jeunes hommes blessés par balles aux jambes à Échirolles dans la soirée du lundi 21 août
Démantèlement d’un réseau de pros­ti­tu­tion opé­rant dans six salons de mas­sage chi­nois, dont un à Grenoble

FLASH INFO - La police nationale indique, mercredi 21 décembre 2022, avoir démantelé "un important réseau de prostitution" qui opérait sur les régions parisienne, lyonnaise Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !