Grenoble : Éric Piolle, cho­qué par les « attaques ter­ro­ristes du Hamas », relance le jume­lage avec la ville israé­lienne de Rehovot

Grenoble : Éric Piolle, cho­qué par les « attaques ter­ro­ristes du Hamas », relance le jume­lage avec la ville israé­lienne de Rehovot

FOCUS - Éric Piolle s'est exprimé, ce jeudi 12 octobre 2023, sur la guerre en Israël et à Gaza, condamnant de nouveau fortement les "attaques terroristes" menées par le Hamas samedi 7 octobre. Le maire de Grenoble a également affiché sa tristesse et son inquiétude pour les populations civiles, israéliennes comme palestiniennes, ainsi que sa crainte d'un embrasement sur le sol français. Réaffirmant sa solidarité avec la communauté juive de Grenoble, l'élu écologiste a aussi décidé de relancer le jumelage avec la ville israélienne de Rehovot, gelé depuis 2009.

Les tueries perpétrées par le Hamas, les bombardements israéliens sur Gaza, les victimes civiles israéliennes et palestiniennes, le risque de tensions communautaires en France, le jumelage avec Rehovot... Éric Piolle a balayé l'ensemble de ces sujets lors d'une conférence de presse improvisée, organisée ce jeudi 12 octobre 2023 dans son bureau de maire, à l'hôtel de ville de Grenoble.

Grenoble : Éric Piolle relance le jumelage avec Rehovot, en Israël

Eric Piolle s'est exprimé sur la guerre entre Israël et le Hamas, jeudi 12 octobre 2023, dans son bureau, devant la presse. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Comme il l'avait fait dès le samedi 7 octobre sur les réseaux sociaux, le maire EELV de Grenoble a de nouveau fermement condamné les "attaques terroristes du Hamas", qui l'ont bouleversé, choqué et "plombé". Il a ainsi exprimé son "dégoût" devant ces actes "d'une barbarie sans nom", évoquant "une période d'horreur et dramatique".

Le "dégoût" devant des actes "d'une barbarie sans nom"

"J'ai une pensée pour toutes les victimes et pour tous ceux, ici, qui ont des proches là-bas", a également assuré Éric Piolle. L'occasion pour l'édile d'afficher sa "solidarité avec la communauté juive de Grenoble". "Je suis aussi en colère de voir le Hamas prospérer depuis si longtemps et prendre en otage les Gazaouis, en étant parfois nourri par les intérêts politiques d'autres camps", a-t-il ajouté.

Grenoble : Éric Piolle relance le jumelage avec Rehovot, en Israël

Célébration de la fête juive Hanoucca, à Grenoble. fin 2016 : Eric Piolle a tenu à réaffirmer sa solidarité avec la communauté juive de Grenoble. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Le maire de Grenoble n'a pas caché sa "peur de la suite", et son inquiétude "face aux représailles et à la riposte indiscriminée" du gouvernement israélien et de Tsahal, qui vont "toucher les populations civiles palestiniennes dans des proportions incroyables". C'est ainsi la "tristesse" qui prédomine chez lui, devant "l'échec dramatique de la communauté internationale" et "l'absence de perspectives de paix". Une "plaie ouverte pour l'humanité toute entière".

"Partout sur la planète, il y a un risque d'embrasement"

Si Éric Piolle a "peur que ça enflamme cette région du monde", il a aussi rappelé "le risque d'embrasement partout sur la planète". La France n'est en effet pas à l'abri des retombées. Avec notamment le spectre des "divisions" communautaires et des actes antisémites. "Le combat contre l'antisémitisme est une lutte à part entière, spécifique", a-t-il souligné.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 44 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

2 réflexions sur « Grenoble : Éric Piolle, cho­qué par les « attaques ter­ro­ristes du Hamas », relance le jume­lage avec la ville israé­lienne de Rehovot »

  1. Môssieu Piolle n’é­tait pas né quand les poli­tiques d” Israël
    ont oppri­més le peuple PALESTINIEN.
    Ce n’est pas les Palestiniens qui ont mas­sa­cré le peuple d’Israël, mais le Hamas, qui a pris le peuple Palestinien en otage, sous cou­vert d’autres nations…
    Môssieu Piolle, met­tez de côté votre jume­lage à la con.

    sep article
  2. Ah bon, pour Eric BurqiniTaxes, que ses amis de LFI refusent de dire que le Hamas est une orga­ni­sa­tion ter­ro­riste n’est pas une honte et une tâche, une défla­gra­tion puante dans ce machin nommé la Nupes ?
    C’est seule­ment une polé­mique tota­le­ment dérisoire ?

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une tribune (et une collecte) en soutien à Mohamed Makni, accusé d'apologie du terrorisme
L’élu échi­rol­lois Mohamed Makni loue les actes de « résis­tance » du Hamas et fus­tige les médias « sionistes »

FOCUS - Mohamed Makni, adjoint de la Ville d'Échirolles et membre du PS 38, ne mâche pas ses mots après les attaques du Hamas contre Lire plus

La municipalité grenobloise condamne les tirs de roquettes sur la ville israélienne de Rehovot, jumelée à Grenoble depuis 1984
La muni­ci­pa­lité gre­no­bloise condamne les tirs de roquettes sur la ville israé­lienne de Rehovot, jume­lée à Grenoble depuis 1984

FLASH INFO - Les lundi 8 et mardi 9 mai 2023, le maire de Grenoble Éric Piolle et son adjoint aux Coopérations internationales Emmanuel Carroz Lire plus

A Grenoble, le Crif réclame à la Ville et à la Métropole le remboursement des subventions versées au CCIF.
Vœu de sou­tien au peuple pales­ti­nien : l’é­ton­nante « com­pas­sion à géo­mé­trie variable des conseillers métropolitains »

  TRIBUNE LIBRE - Suite au vœu de soutien au peuple palestinien adopté par le conseil métropolitain de Grenoble le 21 mai 2021, Yves Ganansia, Lire plus

Éric Piolle “en Israël et en Palestine” : un voyage sur­prise qui sus­cite l’interrogation

FOCUS - Éric Piolle, maire de Grenoble, accompagné de Bernard Macret, adjoint aux solidarités internationales, est en déplacement en Israël et dans les territoires palestiniens Lire plus

Lancement du Mois de la Palestine à Grenoble, en pré­sence d’une délé­ga­tion de la ville de Bethléem

ÉVÉNEMENT - Si le Mois de la Palestine à Grenoble a officiellement débuté le 1er juin 2023, pour se conclure tout logiquement le 30, c'est Lire plus

Parler Bambin
La Métropole de Grenoble adopte un voeu de sou­tien au peuple pales­ti­nien… mal­gré les divi­sions entre élus

FOCUS – Une majorité d'élus de la Métropole de Grenoble a souhaité exprimer son soutien au peuple palestinien lors du conseil métropolitain du 21 mai Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !