La municipalité grenobloise condamne les tirs de roquettes sur la ville israélienne de Rehovot, jumelée à Grenoble depuis 1984

La muni­ci­pa­lité gre­no­bloise condamne les tirs de roquettes sur la ville israé­lienne de Rehovot, jume­lée à Grenoble depuis 1984

La muni­ci­pa­lité gre­no­bloise condamne les tirs de roquettes sur la ville israé­lienne de Rehovot, jume­lée à Grenoble depuis 1984

FLASH INFO – Les lundi 8 et mardi 9 mai 2023, le maire de Grenoble Éric Piolle et son adjoint aux Coopérations inter­na­tio­nales Emmanuel Carroz par­ti­ci­paient aux Assises franco-pales­ti­niennes à Ramallah, et annon­çaient pour juin l’ac­cueil du Mois de la Palestine. Mais le conflit israélo-pales­ti­nien s’est rap­pelé aux élus jeudi 11 mai, après des tirs de roquettes sur la ville israé­lienne de Rehovot, jume­lée à Grenoble.

Le conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion Alain Carignon a réagi sur Twitter, en expri­mant sa « soli­da­rité émue avec les vic­times civiles » suite à cette attaque. Non sans rap­pe­ler qu’il était maire de Grenoble au moment de la signa­ture de l’ac­cord de jume­lage, en 1984. Quelques heures aupa­ra­vant, le pré­sident du Crif Grenoble-Dauphiné Hervé Gerbi lan­çait un appel à la Ville de Grenoble : « Nous atten­dons du maire de Grenoble et des élus un témoi­gnage de soli­da­rité avec les vic­times, leurs familles et la popu­la­tion civile de Rehovot ».

Un témoi­gnage sur­venu plus tard dans la soi­rée, dans un com­mu­ni­qué reçu par les rédac­tions aux envi­rons de 23 heures. La Ville « condamne avec la plus grande fer­meté les attaques subies par notre ville jumelle de Rehovot », indique-t-elle. « Tout acte ter­ro­riste, toute perte de vie humaine, nous éloignent un peu plus d’une réso­lu­tion d’un conflit qui n’a que trop duré », pour­suit-elle. La muni­ci­pa­lité prône encore « une solu­tion à deux États » et indique « condam­ner toute vio­la­tion du droit inter­na­tio­nal », en réfé­rence expli­cite à la poli­tique de colo­ni­sa­tion menée par Israël.

Les images d'un tirs de roquettes sur un immeuble de Rehovot circulent sur les réseaux sociaux. DR

Les images d’un tirs de roquettes sur un immeuble de Rehovot cir­culent sur les réseaux sociaux. DR

« C’est le mes­sage que la Ville de Grenoble a pu rap­pe­ler auprès des auto­ri­tés fran­çaises, lors des Assises franco-pales­ti­niennes […] à Ramallah », conclut la Ville de Grenoble. Dans sa com­mu­ni­ca­tion sur les Assises, celle-ci ne fai­sait cepen­dant aucune men­tion du conflit, pour mieux mettre en avant « un dia­logue et [un] par­tage d’expérience sur les enjeux de coopé­ra­tions entre les villes pales­ti­niennes et fran­çaises […] dans le domaine cultu­rel et patri­mo­nial mais aussi sur la jeu­nesse, le sport, l’insertion pro­fes­sion­nelle, la mobi­lité ou encore l’eau ».

Face à la par­ti­ci­pa­tion de Grenoble à ces Assises, le Crif Grenoble-Dauphiné expli­quait « se réjouir du rayon­ne­ment de la ville à l’international »… mais repro­chait d’ailleurs au maire Éric Piolle d’a­voir « renoncé depuis son élec­tion à faire vivre le jume­lage » entre Grenoble et Rehovot, et d’ins­tal­ler « dura­ble­ment un dés­équi­libre signi­fi­ca­tif entre les par­ties et [créer] de fait un obs­tacle au rap­pro­che­ment des peuples et des com­mu­nau­tés ».

En 2017, le maire de Grenoble avait effec­tué un dépla­ce­ment en Israël, sans que la ville de Rehovot ne figure au pro­gramme des visites.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Éric Piolle “en Israël et en Palestine” : un voyage sur­prise qui sus­cite l’interrogation

FOCUS - Éric Piolle, maire de Grenoble, accompagné de Bernard Macret, adjoint aux solidarités internationales, est en déplacement en Israël et dans les territoires palestiniens Lire plus

Char pales­ti­nien et T‑shirts « Boycott Israël » dans le défilé de la Fête des Tuiles : les des­sous de la polémique

FOCUS - Le char sur le thème “Palestine” durant le défilé de la Fête des Tuiles devait initialement rendre hommage au dessinateur Naji al-Ali, assassiné Lire plus

Parler Bambin
La Métropole de Grenoble adopte un voeu de sou­tien au peuple pales­ti­nien… mal­gré les divi­sions entre élus

FOCUS – Une majorité d'élus de la Métropole de Grenoble a souhaité exprimer son soutien au peuple palestinien lors du conseil métropolitain du 21 mai Lire plus

A Grenoble, le Crif réclame à la Ville et à la Métropole le remboursement des subventions versées au CCIF.
Vœu de sou­tien au peuple pales­ti­nien : l’é­ton­nante « com­pas­sion à géo­mé­trie variable des conseillers métropolitains »

  TRIBUNE LIBRE - Suite au vœu de soutien au peuple palestinien adopté par le conseil métropolitain de Grenoble le 21 mai 2021, Yves Ganansia, Lire plus

Marche de solidarité et commémoration de la Nakba - vendredi 18 mai
Forte mobi­li­sa­tion à Grenoble pour la marche de soli­da­rité envers les Palestiniens

EN BREF - Ce vendredi 18 mai, s'est déroulée à Grenoble une marche de solidarité envers les Palestiniens, et plus particulièrement les Gazaouis. Les 700 Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Environ 300 per­sonnes ont par­ti­cipé au nou­veau ras­sem­ble­ment de sou­tien aux Palestiniens ce 20 mai à Grenoble

  REPORTAGE VIDÉO - Près de 300 personnes ont participé à un rassemblement en soutien aux Palestiniens ce 20 mai 2021 à Grenoble. Elles répondaient Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !