Une tribune (et une collecte) en soutien à Mohamed Makni, accusé d'apologie du terrorisme

L’élu échi­rol­lois Mohamed Makni loue les actes de « résis­tance » du Hamas et fus­tige les médias « sionistes »

L’élu échi­rol­lois Mohamed Makni loue les actes de « résis­tance » du Hamas et fus­tige les médias « sionistes »

FOCUS - Mohamed Makni, adjoint de la Ville d'Échirolles et membre du PS 38, ne mâche pas ses mots après les attaques du Hamas contre des populations civiles israéliennes. L'élu se refuse clairement à condamner les événements, considérant que ceux-ci constituent "un acte de résistance évident", non sans oublier de fustiger des médias français "tous sionistes, pro Benyamin Netanyahou".

Quelques heures après l'attaque du Hamas sur des civils israéliens le 7 octobre 2023, un texte (en arabe et en français) a fait son apparition sur les réseaux sociaux, faisant référence à la guerre du Kippour survenue le 6 octobre 1973: "L'arrogance, le mépris et l'insulte ont pris fin après cinquante ans. Celui qui sème le vent récoltera la tempête, et le mépris et l'arrogance ne resteront pas impunis". L'auteur de cette prose? Mohamed Makni, adjoint de la Ville d'Échirolles et membre du Parti socialiste de l'Isère.

Quelques heures après le début des attaques du Hamas contre des civils israéliens, l'élu échirollois Mohamed Makni, en arabe et en français, jugeait que "l'arrogance, le mépris et l'insulte ont pris fin après cinquante ans", en référence à la guerre du Kippour. © Capture d'écran Facebook

Quelques heures après le début des attaques du Hamas contre des civils israéliens, l'élu échirollois Mohamed Makni a écrit, en arabe et en français, que "l'arrogance, le mépris et l'insulte [avaient] pris fin après cinquante ans", en référence à la guerre du Kippour. © Capture d'écran Facebook

L'élu échirollois a posté beaucoup de messages depuis les attaques du Hamas, dont ressort une volonté affirmée de ne pas condamner, voire de légitimer, les actions armées menées contre les civils. Ce tout en se disant "inscrit dans une démarche humaine, autant pour les populations de religion juive européennes que d'autres populations dans ce monde de violence". Mais visiblement pas les "populations de religion juive israéliennes", donc.

Mohamed Makni qualifie les attaques du Hamas "d'acte de résistance évident"

Après les événements survenus au Proche-Orient, le Parti socialiste avait "condamné sans réserve l’attaque terroriste du Hamas contre Israël" par voie de communiqué, et considéré que "la politique du gouvernement Netanyahou ne saurait être mise en avant pour relativiser l’agression terroriste dont est aujourd’hui la cible la population israélienne". "Rien, jamais ne saurait justifier des actes terroristes", ajoute la formation. Une position que ne partage manifestement par son membre Mohamed Makni…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 62 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

3 réflexions sur « L’élu échi­rol­lois Mohamed Makni loue les actes de « résis­tance » du Hamas et fus­tige les médias « sionistes » »

  1. Monsieur le maire d’Echirolles, que fait cette per­sonne parmi vos adjoints ?

    sep article
  2. Devant le tollé géné­ral suite à des articles de presse qui relatent mes prises de posi­tions sur les réseaux sociaux sur la crise Israélo-pales­ti­nienne, je tiens à lever toute ambiguïté.
    Tout d’a­bord, je vou­drais dire que je condamne la vio­lence d’où qu’elle vienne, et que je condamne bien sûr avec la plus grande fer­meté les actes ter­ro­ristes com­mis par le Hamas envers les civils israéliens.
    J’ai écrit mes posts sous le coup de l’é­mo­tion, et alors que nous ne dis­po­sions pas des mêmes infor­ma­tions que main­te­nant. Je milite depuis de nom­breuses années pour la cause pales­ti­nienne et pour le droit de ce peuple à vivre digne­ment et à dis­po­ser d’un État. Mais, tout comme mon parti, j’ai tou­jours défendu cette cause en défen­dant le droit aux deux États d’exis­ter, et aux deux peuples de coexister.
    Le Hamas et le gou­ver­ne­ment Netanyaou ont fait cause com­mune pen­dant des années pour détruire les accords d’Oslo. Les attaques ter­ro­ristes et pro­fon­dé­ment cho­quantes du Hamas contre les civils israé­liens ne font que ren­for­cer les par­ti­sans de la guerre et accroître les mal­heurs du peuple pales­ti­nien dont je défends la cause.
    Dommage que vous n’a­vez pris la peine de me contac­ter pour plus d’in­for­ma­tions. Bien avous.
    ❤️☮️🇵🇸❤️☮️🇮🇱

    sep article
  3. Une réac­tion, mon­sieur le maire d’Echirolles ?

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La municipalité grenobloise condamne les tirs de roquettes sur la ville israélienne de Rehovot, jumelée à Grenoble depuis 1984
La muni­ci­pa­lité gre­no­bloise condamne les tirs de roquettes sur la ville israé­lienne de Rehovot, jume­lée à Grenoble depuis 1984

FLASH INFO - Les lundi 8 et mardi 9 mai 2023, le maire de Grenoble Éric Piolle et son adjoint aux Coopérations internationales Emmanuel Carroz Lire plus

Interrogation autour de tracts anti-Israël glissés dans le bulletin de l'association sportive de Fontaine
Des tracts anti-Israël glis­sés dans le bul­le­tin de l’Office du mou­ve­ment spor­tif de Fontaine ?

  FOCUS - Alexandre Cohen, président du Forum communautaire juif, ne s'explique pas la présence de tracts hostiles à l'équipe de cyclisme d'Israël dans le Lire plus

Char pales­ti­nien et T‑shirts « Boycott Israël » dans le défilé de la Fête des Tuiles : les des­sous de la polémique

FOCUS - Le char sur le thème “Palestine” durant le défilé de la Fête des Tuiles devait initialement rendre hommage au dessinateur Naji al-Ali, assassiné Lire plus

Éric Piolle “en Israël et en Palestine” : un voyage sur­prise qui sus­cite l’interrogation

FOCUS - Éric Piolle, maire de Grenoble, accompagné de Bernard Macret, adjoint aux solidarités internationales, est en déplacement en Israël et dans les territoires palestiniens Lire plus

Lancement du Mois de la Palestine à Grenoble, en pré­sence d’une délé­ga­tion de la ville de Bethléem

ÉVÉNEMENT - Si le Mois de la Palestine à Grenoble a officiellement débuté le 1er juin 2023, pour se conclure tout logiquement le 30, c'est Lire plus

Les élus du groupe Socialistes, radicaux et citoyens, ensemble pour la sociale-écologie. © Tim Buisson – Place Gre’net
Échirolles : avant le conseil muni­ci­pal, la gauche se divise sur la ques­tion de la laïcité

  FOCUS - Le Rassemblement national souhaite l'instauration d'une charte de la laïcité pour les associations et les clubs sportifs à Échirolles. Le vœu sera Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !