Actualité

Le film britannique 'Blue Jean' sera présenté trois fois en "mise en bouche" d'un copieux festival Vues d'en face 2023. Premier rendez-vous au Jeu de Paume (Vizille), le 13 septembre. © UFO Distribution

Vues d’en face, le fes­ti­val 2023 du film LGBTQIA+, durera un mois à Grenoble et alentour

Vues d’en face, le fes­ti­val 2023 du film LGBTQIA+, durera un mois à Grenoble et alentour

EN BREF – Le fes­ti­val inter­na­tio­nal du film LGBTQIA+ Vues d’en face voit grand pour cette édi­tion 2023. Il va ainsi se consa­crer au cinéma, mais aussi à d’autres esthé­tiques cultu­relles, à Grenoble et dans d’autres villes de l’ag­glo­mé­ra­tion. Et accueillir des œuvres d’une ving­taine de natio­na­li­tés dif­fé­rentes pen­dant plus d’un mois. Début des réjouis­sances à Vizille, le 13 septembre.

Pas de temps à perdre. Cela peut sur­prendre, mais l’é­di­tion 2023 du fes­ti­val Vues d’en face démarre dès le mer­credi 13 sep­tembre, soit trois semaines plus tôt que la pré­cé­dente. L’équipe orga­ni­sa­trice y voit « l’oc­ca­sion d’of­frir (au public) une pro­gram­ma­tion extra ». Elle va se déployer à Grenoble et au-delà pen­dant un gros mois… et ne sera pas seule­ment ciné­ma­to­gra­phique ! Même si, en guise de « mise en bouche », ce sont bien plu­sieurs films LGBTQIA+ qui ouvri­ront les réjouissances.

Pour sa programmation 2023, Vues d'en face annonce des films venus d'une vingtaine de pays différents. L'équipe organisatrice entend ne pas s'adresser uniquement à la communauté LGBTQIA+. DR (montage affiches : Martin de Kerimel / Place Gre'net)

Pour sa pro­gram­ma­tion 2023, Vues d’en face annonce des films venus d’une ving­taine de pays dif­fé­rents. L’équipe orga­ni­sa­trice entend ne pas s’a­dres­ser uni­que­ment à la com­mu­nauté LGBTQIA+. DR (mon­tage affiches : Martin de Kerimel / Place Gre’net)

Jusqu’au 20 sep­tembre, des pro­jec­tions auront lieu au Jeu de Paume (Vizille), au Cap (Voreppe), à l’Espace Aragon (Villard-Bonnot) et à Mon Ciné (Saint-Martin-d’Hères). Au pro­gramme de la pre­mière semaine éga­le­ment, le 16 sep­tembre : Le Temps de rien, une per­for­mance d’Ève Margot, dan­seuse et cho­ré­graphe, au Pacifique CDCN (Grenoble). Une illus­tra­tion de la diver­sité des formes artis­tiques accueillies lors de ce fes­ti­val 2023.

De nom­breuses pro­po­si­tions pour « contri­buer à l’é­vo­lu­tion des mentalités »

Les orga­ni­sa­teurs parlent d’un « ren­dez-vous ciné­ma­to­gra­phique désor­mais bien ancré à l’au­tomne » et pro­mettent une pro­gram­ma­tion « exi­geante ». Ils ont notam­ment prévu de pré­sen­ter des courts-métrages à l’Arche (Seyssinet-Pariset) le 21 sep­tembre ou de mon­ter une soi­rée ani­mée par le col­lec­tif de drag kings Strangers Kings à l’Espace de Vie Étudiante le 26. À Grenoble, un bal se tien­dra quar­tier Championnet le 30. La Bobine ouvre les portes d’un de ses célèbres Apéromix le 3 octobre, et la biblio­thèque Centre-Ville les siennes à une pro­jec­tion le 4.

Événement dans l'événement : Vues d'en face 2023 annonce aussi une séance à la Bastille le 11 octobre. Au programme : Tout sur ma mère, l'un des grands classiques du cinéma espagnol, signé Almódovar. © Sony Pictures Classics

Événement dans l’é­vé­ne­ment : Vues d’en face 2023 annonce aussi une séance à la Bastille le 11 octobre. Au pro­gramme : Tout sur ma mère, l’un des grands clas­siques du cinéma espa­gnol, signé Almódovar. © Sony Pictures Classics

Ce n’est qu’à par­tir du 5 octobre qu’au­ront lieu les séances au cinéma Le Club de Grenoble, que Vues d’en face pré­sente comme son par­te­naire his­to­rique. Au pro­gramme : des courts et des longs-métrages, venus de plu­sieurs pays (Autriche, Canada, Allemagne, Afrique du Sud, Australie…).

L’équipe béné­vole de Vues d’en face « ambi­tionne, depuis l’o­ri­gine, de dif­fu­ser des films fran­çais et inter­na­tio­naux igno­rés des cir­cuits de dis­tri­bu­tion et d’ex­ploi­ta­tion clas­siques ». Elle indique « s’a­dres­ser à un large public, bien au-delà de la com­mu­nauté LGBTQIA+ » et « vou­loir contri­buer à l’é­vo­lu­tion des men­ta­li­tés ».

Précision : la soi­rée de clô­ture pré­vue au Club le 10 octobre ne mar­quera pas tout à fait la fin du fes­ti­val. L’événement se pro­lon­gera en effet jus­qu’à un ciné-brunch pro­grammé à la Bobine 14 octobre. Parmi les der­niers temps forts, les ciné­philes s’at­tar­de­ront notam­ment sur la pro­jec­tion à la Bastille, le 11, de Tout sur ma mère, un grand clas­sique du cinéma espa­gnol signé Almódovar.

Autre plai­sir pos­sible le 12, avec Petites Formes, un duo de courts-métrages, à décou­vrir à la Cinémathèque de Grenoble. Et le 13, un ren­dez-vous fes­tif s’an­nonce avec un docu­men­taire et… un bingo au Minimistan !

[Photo de Une : Blue Jean, film bri­tan­nique de Georgia Oakley – © UFO Distribution]

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le festival international de cinéma LGBTQI+ de Grenoble Vues d'en face de retour du 6 au 22 octobre 2022
Le fes­ti­val inter­na­tio­nal de cinéma LGBTQI+ de Grenoble Vues d’en face de retour du 6 au 22 octobre 2022

ÉVÉNEMENT - C'est reparti pour une nouvelle édition du "festival international du film LGBTI+ de Grenoble" Vues d'en face, du 6 au 22 octobre. Rendez-vous Lire plus

Vues d’en face : un mois de mars arc-en-ciel avec le fes­ti­val de cinéma LGBT de Grenoble

FOCUS - Le Festival de cinéma LGBT de Grenoble Vues d'en face est en route pour sa dix-neuvième édition. Au cinéma Le Club du 15 Lire plus

Vues d’en face : pour ses 18 ans, le Festival du film LGBT de Grenoble fait rimer matu­rité et nouveautés

FOCUS - La 18e édition de Vues d'en face, festival international du film LGBT (lesbien, gay, bi, transgenre) se tient à Grenoble du vendredi 2 Lire plus

Les salariés de la MC2 lancent un mouvement de grève illimité à compter du mardi 7 novembre au soir
Saison cultu­relle 2023 – 2024 : la MC2 veut célé­brer l’o­lym­pisme et s’af­firme en poids lourd

FOCUS - Près de 80 spectacles seront à l'affiche de la MC2 au cours de la saison 2023-2024, à partir du 17 septembre. Une saison Lire plus

Sur la musique de Bach, la compagnie espagnole Mal Pelo associe deux quatuors musicaux et huit danseurs. L'idée ? Explorer la relation entre espace, musique et mouvement. © Tristán Pérez-Martín
Saison cultu­relle 2023 – 2024 : de beaux moments atten­dus à la Rampe et à la Ponatière d’Échirolles

FOCUS – Elle ouvrira sa prochaine saison le 3 octobre 2023 autour d'un spectacle musical et de jonglerie, Nos Matins intérieurs. Joséfa Gallardo, la directrice Lire plus

L'Espace 600 termine sa saison 2022-2023 et enchaîne presque aussitôt avec une programmation estivale, à partir du 22 juin. Avec notamment un drôle de concert, Plastic Boum Boum, le 21 juillet. © Frantz Lys
Spectacle jeune public : l’Espace 600 enchaîne avec un pro­gram­ma­tion esti­vale et sa sai­son 2023 – 2024

FOCUS - Salle de spectacle de référence pour le jeune public située dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble, l'Espace 600 poursuit sa saison avec Lire plus

Flash Info

|

30/05

0h08

|

|

27/05

19h07

|

|

26/05

21h42

|

|

24/05

18h53

|

|

24/05

15h25

|

|

24/05

11h13

|

|

21/05

17h41

|

|

21/05

11h27

|

|

18/05

19h42

|

|

18/05

14h37

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

Culture| Plusieurs pro­po­si­tions de sor­ties et d’a­ni­ma­tions en Isère à l’oc­ca­sion de la Fête de la nature

Politique| Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

Agenda

Je partage !