Le festival international de cinéma LGBTQI+ de Grenoble Vues d'en face de retour du 6 au 22 octobre 2022

Le fes­ti­val inter­na­tio­nal de cinéma LGBTQI+ de Grenoble Vues d’en face de retour du 6 au 22 octobre 2022

Le fes­ti­val inter­na­tio­nal de cinéma LGBTQI+ de Grenoble Vues d’en face de retour du 6 au 22 octobre 2022

ÉVÉNEMENT – C’est reparti pour une nou­velle édi­tion du « fes­ti­val inter­na­tio­nal du film LGBTI+ de Grenoble » Vues d’en face, du 6 au 22 octobre. Rendez-vous tra­di­tion­nel de prin­temps jus­qu’à sa ving­tième édi­tion en 2020, le fes­ti­val se déroule en effet à l’au­tomne depuis 2021. Pour mieux en faire, assurent ses orga­ni­sa­teurs, « un ren­dez-vous cinématographique for­te­ment attendu après la rentrée de sep­tembre ».

Après des édi­tions contra­riées par la crise sani­taire, Vues d’en face annonce aussi « le retour des fes­ti­vi­tés ». Avec, mardi 6 octobre, un concert du duo Namoro au Ciel à 20 heures. Accompagné le len­de­main du ver­nis­sage de l’ex­po­si­tion de Cozaz au bis­tro Les Fringant.e.s. La soi­rée d’ou­ver­ture du fes­ti­val se tient pour sa part à La Bobine samedi 8 octobre à par­tir de 19 heures, en pré­sence des Spice Kitten et de Coco Paillette.

Le duo Namoro ouvre le festival Vues d'en face 2022. © Namoro

Le duo Namoro ouvre le fes­ti­val Vues d’en face 2022. © Namoro

D’autres ren­dez-vous sont encore de la par­tie. Donc une confé­rence illus­trée de Didier Roth Bettoni sur les 40 ans de la dépé­na­li­sa­tion de l’ho­mo­sexua­lité en France (adop­tée le 4 août 1982), jeudi 13 octobre à La Source de Fontaine. Et, natu­rel­le­ment, une soi­rée de clô­ture confiée à Ruby, Rita et Francoise « et autres invité.e.s sur­prises », le ven­dredi 21 octobre à par­tir de 20 heures au Bar Radis de Grenoble.

Une ving­taine de films sélectionnés

Mais Vues d’en face est avant tout un fes­ti­val… de cinéma. Une ving­taine de films, courts et longs métrages, seront ainsi pro­po­sés au public. Depuis le docu­men­taire Famille tu me hais (Gaël Morel, 2020) à la biblio­thèque Kateb-Yacine samedi 8 octobre à 15 h 30, jus­qu’à Close (Lukas Dhont, 2022) au cinéma Le Club le dimanche 16 octobre à 20 heures. Les orga­ni­sa­teurs ont en effet sou­haité conclure leur pro­gram­ma­tion par une oeuvre pri­mée à Cannes cette année.

Close, grand-prix du festival de Cannes 2022, conclut la programmation cinéma de l'édition 2022 du festival Vues d'en face. © Close

Close, grand-prix du fes­ti­val de Cannes 2022, conclut la pro­gram­ma­tion cinéma de l’é­di­tion 2022 du fes­ti­val Vues d’en face. © Close

La sélec­tion donne la part belle aux drames pour l’é­di­tion 2022 de Vues d’en face. Qu’il s’a­gisse de All Our Fears (Lukasz Gutt et Lukasz Ronduda, 2020), qui pose la ques­tion de l’in­to­lé­rance dans un vil­lage du centre de la Pologne. Ou Wildhood (Bretten Hannam, 2021), road-movie ini­tia­tique dans lequel deux frères partent à la recherche de leur mère bio­lo­gique, en fuyant un père abusif.

Programmation com­plète, tarifs et infor­ma­tions pra­tiques sont à retrou­ver sur le site du fes­ti­val Vues d’en face.

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « Le fes­ti­val inter­na­tio­nal de cinéma LGBTQI+ de Grenoble Vues d’en face de retour du 6 au 22 octobre 2022 »

  1. sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Marche des Fiertés à Grenoble : les LGBTQIA+ à l'honneur samedi 28 mai
Marche des Fiertés : Grenoble aux cou­leurs arc-en-ciel des com­mu­nau­tés LGBTQIA+ ce samedi 28 mai

FLASH INFO - La Marche des Fiertés, événement emblématique pour les communautés LGBTQIA+1Le sigle LGBTQIA+ recouvre les termes suivants : Lesbienne, Gay, Bisexuel(le), Trans, Queer Lire plus

Les élus d'opposition se sont réunis devant l'hotêl de ville de Fontaine. © Tim Buisson – Place Gre’net
Fontaine : des élus d’op­po­si­tion affichent leur sou­tien à la com­mu­nauté LGBTI

EN BREF - Les élus du groupe d'opposition "Oser à Fontaine" se sont rassemblés, ce samedi 7 novembre, devant l'hôtel de ville pour afficher leur Lire plus

Grenoble inaugurait venredi 18 mai son nouveau Centre LGBT, un espace plus grand pour onze associations de lutte pour les droits et contre l'homophobie.
Centre LGBT de Grenoble : un nou­vel espace regrou­pant onze asso­cia­tions en vue de créer des synergies

FOCUS - Militants LGBT et élus grenoblois ont inauguré, vendredi 17 mai, le nouveau Centre LGBT de Grenoble. Un local de 150 mètres carrés regroupant Lire plus

Vues d’en face : un mois de mars arc-en-ciel avec le fes­ti­val de cinéma LGBT de Grenoble

FOCUS - Le Festival de cinéma LGBT de Grenoble Vues d'en face est en route pour sa dix-neuvième édition. Au cinéma Le Club du 15 Lire plus

Réunion de travail en cours. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Infractions anti-LGBT : le par­quet géné­ral de la cour d’ap­pel de Grenoble sur le pont

FOCUS - Le parquet général de la cour d'appel de Grenoble a organisé, le 29 janvier dernier, une réunion de travail consacrée au traitement judiciaire Lire plus

Grenoble Pride Festival © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble Fiertés change de bra­quet avec la Grenoble Pride Festival pour mobi­li­ser au-delà du public LGBTQI

FOCUS - L'association Grenoble Fiertés organise quinze jours d'événements pour promouvoir la diversité et la tolérance envers la communauté LGBTQI. Autrefois Semaine des fiertés, l'événement Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !