Les salariés de la MC2 lancent un mouvement de grève illimité à compter du mardi 7 novembre au soir

Saison cultu­relle 2023 – 2024 : la MC2 veut célé­brer l’o­lym­pisme et s’af­firme en poids lourd

Saison cultu­relle 2023 – 2024 : la MC2 veut célé­brer l’o­lym­pisme et s’af­firme en poids lourd

FOCUS – Près de 80 spec­tacles seront à l’af­fiche de la MC2 au cours de la sai­son 2023 – 2024, à par­tir du 17 sep­tembre. Une sai­son pré­sen­tée comme une « olym­piade cultu­relle ». Côté spec­tacles, elle sera mar­quée évi­dem­ment par une très grande diver­sité de pro­po­si­tions, théâ­trales, dan­sées, cir­cas­siennes et musi­cales. Et impres­sionne déjà, rien qu’a­vec ce qui s’an­nonce d’ici la fin de l’année.

Le mal-être phy­sique et men­tal dénoncé par les deux tiers des sala­riés ? Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du 30 juin ? Arnaud Meunier, direc­teur de la MC2, n’a pas parlé de ces deux sujets lors de la pré­sen­ta­tion de la sai­son 2023 – 2024 de la scène natio­nale, le 15 juin.

Pas de polé­mique ? Devant une salle comble, il a tout de même taclé l’ab­sence d’in­for­ma­tions venues du Conseil régio­nal au sujet d’une pos­sible sub­ven­tion. « Nous aime­rions avoir des nou­velles », a‑t-il glissé, s’at­ti­rant au pas­sage quelques applau­dis­se­ments. À ses côtés, Isabelle Martin-Leclère, secré­taire géné­rale et direc­trice des pro­jets de la MC2, et Emmanuel Quinchez, res­pon­sable de la pro­gram­ma­tion musicale.

Des centaines de personnes sont venues assister à la présentation de saison 2023-2024 de la MC2. Une salle comble comme la preuve d'un public toujours fidèle. © Martin de Kerimel - Place Gre'net

Des cen­taines de per­sonnes sont venues assis­ter à la pré­sen­ta­tion de sai­son 2023 – 2024 de la MC2. Une salle comble comme la preuve d’un public tou­jours fidèle. © Martin de Kerimel – Place Gre’net

En pleine lumière, l’i­dée était d’a­bord, en deux heures chrono, de dérou­ler le pro­gramme à venir sur scène. Il sera d’une très grande den­sité et « placé sous le label Olympiade cultu­relle1pro­gram­ma­tion artis­tique et cultu­relle plu­ri­dis­ci­pli­naire qui se déploie de la fin de l’édition des Jeux pré­cé­dents jusqu’à la fin des Jeux Paralympiques ». S’agirait-il d’al­ler encore plus vite, plus haut, plus fort ? Le pro­gramme cite plu­tôt Edgar Morin : « L’urgence est de retrou­ver le che­min de la poé­sie, de l’ex­tase, de la convi­via­lité, de la cha­leur humaine ». Arnaud Meunier parle de « Métamorphose(s) ». Il met ainsi en avant « notre capa­cité de trans­for­ma­tion, notre volonté de por­ter haut nos cou­leurs, notre prio­rité à la jeu­nesse, notre hos­pi­ta­lité envers les artistes étran­gers ».

Le “cock­tail” MC2 ? Du théâtre, de la musique, de la danse, du cirque…

Le tout début de la future sai­son démontre à lui seul un éclec­tisme assumé. Du 19 au 21 sep­tembre, l’ou­ver­ture aura lieu avec (La)Horde, venue pré­sen­ter Age of content. Un spec­tacle de trois artistes dont « l’é­cri­ture du mou­ve­ment se libère des car­cans conven­tion­nels ». Une reprise des codes du cinéma d’ac­tion et de la comé­die musi­cale, des jeux vidéo et des cho­ré­gra­phies TikTok. Et qui va jus­qu’à s’ins­pi­rer de la cascade.

Non contente d'avoir dessiné un fil rouge brésilien sur sa saison 2023-2024, la MC2 accueillera l'une de ses légendes vivantes : le chanteur et guitariste Gilberto Gil, le 5 octobre 2023. © Kevin Davale

Non contente d’a­voir des­siné un fil rouge bré­si­lien sur sa sai­son 2023 – 2024, la MC2 accueillera l’une de ses légendes vivantes : le chan­teur et gui­ta­riste Gilberto Gil, le 5 octobre 2023. © Kevin Davale

Le 1er octobre, l’en­semble Miroirs Étendus jouera un pre­mier concert du dimanche autour des œuvres de David Bowie et John Cage. Avant un com­plet chan­ge­ment d’am­biance deux jours plus tard. Pour trois soirs, la MC2 pro­po­sera alors Péplum médié­val, un fabliau porté par « qua­torze inter­prètes de haut vol ». Avec, dans le même temps, deux pre­miers temps forts bré­si­liens : Encantado, un spec­tacle de la cho­ré­graphe Lia Rodrigues (3 et 4 octobre) et un concert du grand Gilberto Gil (5 octobre).

Comme lui, la MC2 accueillera quelques visages très connus du grand public. Le plus sur­pre­nant sera peut-être celui de Martin Fourcade. Accueilli en rési­dence de créa­tion, l’ex-biath­lète pourra construire son pre­mier spec­tacle, Hors-piste. Il tour­nera ensuite dans plu­sieurs autres grandes salles en France. Rendez-vous à Grenoble les 18 et 19 octobre.

La MC2 joue sur la corde clas­sique et sur ses envies de surprendre

Et si le suc­cès venait de l’hy­bri­da­tion des genres ? Les ciné­philes en juge­ront le 24 octobre avec un ciné-concert d’Anne Paceo. Avec une har­piste et un pia­niste, la bat­teuse jazz revi­site un immense clas­sique du docu­men­taire muet : Nanouk l’Esquimau, de Robert Flaherty.

Plus conven­tion­nel sans doute, un concert du 5 novembre asso­ciera les pia­nistes Marie-Josèphe Jude et Jean-François Haisser . En point d’orgue : le Sacre du prin­temps d’Igor Stravinsky. Ce sera la suite logique du concours inter­na­tio­nal Olivier Messiaen, prévu pour durer trois jours jus­qu’à la finale du 4 novembre.

Les audacieuses pièces du Franco-Argentin Copi débarque à la MC2 grâce au Mustrum Théâtre. À (re)découvrir les 7 et 8 novembre avec 40° sous zéro, réunion de deux textes en un seul spectacle. © Darek Szuster

Les auda­cieuses pièces du Franco-Argentin Copi débarquent à la MC2 grâce au Mustrum Théâtre. À (re)découvrir les 7 et 8 novembre avec 40° sous zéro, deux textes en un seul spec­tacle. © Darek Szuster

Pour une touche déjan­tée, Arnaud Meunier se réjouit d’ac­cueillir le Munstrum Théâtre. Attendue les 7 et 8 novembre, cette com­pa­gnie « dépasse toutes les attentes et se déploie dans une déme­sure éblouis­sante », paraît-il. Il faut cela pour por­ter sur scène deux textes de l’Argentin Copi (1939−1987), réuni en un seul et même spec­tacle, 40° sous zéro. Changements de sexe et résur­rec­tion des morts à l’appui.

Côté folie douce, il fau­dra espé­rer des étin­celles de Machine de cirque, le spec­tacle de la troupe qué­bé­coise épo­nyme, du 14 au 16 novembre. Youn Sun Nah pour­rait éga­le­ment éton­ner, elle que la MC2 attend le 24 novembre et pré­sente comme « l’am­bas­sa­drice du jazz coréen à Paris ». L’artiste enchaîne les disques d’or et évo­lue sur la scène inter­na­tio­nale depuis vingt ans. « La fille de Séoul a sur­pris par ses reprises de Tom Waits, Mettalica ou Léo Ferré, et publié un album très per­son­nel, entre folk, jazz et pop. Toujours sur le fil de l’é­mo­tion ».

Des spec­tacles grand for­mat et d’autres intimistes

De l’é­mo­tion, il devrait y en avoir aussi du 6 au 8 décembre. Au pro­gramme : le Dom Juan de Molière revi­sité par David Bobée. Les pre­mières images laissent en tout cas sup­po­ser un grand moment de théâtre. Arnaud Meunier assume avoir voulu renouer avec l’i­dée de fresque : la repré­sen­ta­tion dure deux heures qua­rante, sans entracte mais « sur un rythme effréné ».

Du haut de ses 88 ans, le Sud-afri­cain Abdullah Ibrahim, lui, pro­po­sera un moment bien plus inti­miste. Cette légende du jazz – et grande voix anti-apar­theid – vien­dra pour la pre­mière fois à Grenoble, le 7 décembre, et sera seul au piano. L’occasion de décou­vrir ou de réen­tendre un clas­sique comme Mannenberg, enre­gis­tré dès 1974 et hymne offi­cieux de son pays.

Une fin d'année 2022 en forme de feu d'artifice: c'est ce qu'espère la MC2 en programmant Stéréo, un spectacle de Philippe Découflé, du 20 au 22 décembre. © Lahlou Benarimouche

Une fin d’an­née 2023 en forme de feu d’ar­ti­fice. C’est ce qu’es­père la MC2 avec Stéréo, un spec­tacle de Philippe Découflé, du 20 au 22 décembre. © Lahlou Benarimouche

La toute fin d’an­née 2023 s’an­nonce ensuite fes­tive. La MC2 attend quinze comé­diens et vingt musi­ciens dans une reprise de Chantons sous la pluie (13 et 14 décembre). Elle enchaî­nera avec une repré­sen­ta­tion de Casse-Noisette par l’Orchestre natio­nal de France (le 15). Suivront Oh Johnny, un hom­mage décalé à l’ex-idole des jeunes (19−21). Ce sera ensuite Stéréo, « un feu d’ar­ti­fice d’hu­mour, de vir­tuo­sité et d’éner­gie brute » ima­giné par le cho­ré­graphe Philippe Découflé (20−22). À peine le temps de refroi­dir : après les Fêtes, le pre­mier lever de rideau est pro­grammé le 9 jan­vier 2024.

Et en 2024, justement ?

La MC2 aura encore beau­coup de belles choses à mon­trer à son public, dès le début de l’an­née. Avec l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, elle accueillera le chef japo­nais Kazushi Ono, entre autres pour Roméo et Juliette de Prokofiev (12 janvier).

Arnaud Meunier attend aussi beau­coup de Kery James, « poète du rap fran­çais » (les 26 et 27 jan­vier). Il se réjouit d’ac­cueillir Gisèle Vienne, artiste asso­ciée, pour Extra Life, sa nou­velle créa­tion avec Adèle Haenel, les 31 jan­vier et 1er février.

Au fil des mois et des spec­tacles, il sera éga­le­ment pos­sible (entre autres) d’ap­plau­dir l’Orchestre des pays de Savoie, la reprise de Candide ou la venue du vio­lo­niste Renaud Capuçon. Les ama­teurs de grand huis-clos devraient aussi appré­cier Le Firmament, une pièce majus­cule sur un jury popu­laire dans l’Angleterre du XVIIIe siècle, avec douze femmes au plateau.

Autre option : retrou­ver Emmanuelle Bercot et Charles Berling dans Après la répé­ti­tion et Persona, œuvres phares du Suédois Ingmar Bergman. Ou, côté danse contem­po­raine, assis­ter aux repré­sen­ta­tions du dip­tyque Ulysse et Pénélope, du cho­ré­graphe gre­no­blois Jean-Claude Gallotta.

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Danse, théâtre, musique : 'La MC2 en fête' déroule un programme de six spectacles jusqu'au 28 juin 2023. © Guillaume Ducreux
Danse, théâtre et musique : six spec­tacles gra­tuits à décou­vrir dans le cadre de “La MC2 en fête”

ÉVÈNEMENT - La saison de la MC2 n'est pas encore terminée. La scène nationale de Grenoble prévoit six temps forts gratuits en ce mois de Lire plus

Des salariés de la MC2 dénoncent un "management autoritaire et infantilisant" de la part de leur direction
Lettre ouverte : les deux-tiers des sala­riés de la MC2 dénoncent un « mana­ge­ment auto­ri­taire et infan­ti­li­sant » de la part de leur direction

FOCUS - Un entretien du directeur de la MC2 Grenoble publié dans L'Obs en mai 2023 a mis le feu aux poudres. Le problème ? Lire plus

Après une carrière de biathlète triomphale, Martin Fourcade rebondit... au théâtre, avec un spectacle inédit qu'il présentera à l'automne 2023. Première étape : la MC2, à Grenoble, les 18 et 19 octobre. © Breitling - David Marvier
L’ex-biath­lète Martin Fourcade, seul en scène dans Hors-piste, jouera la pre­mière à la MC2 Grenoble

FLASH INFO – C'est désormais officiel : Martin Fourcade montera sur les planches à l'automne 2023. Après avoir quitté Villard-de-Lans pour Annecy en 2021, le Lire plus

Avishai Cohen MC2 Grenoble programmation jazz
MC2 : Grenoble : une sai­son 2022 – 2023 plu­ri­dis­ci­pli­naire émaillée de grands noms et de découvertes

EN BREF - La Maison de la Culture (MC2) de Grenoble a dévoilé les 75 propositions de sa saison 2022-2023. Au programme, des stars internationales, Lire plus

Sur la musique de Bach, la compagnie espagnole Mal Pelo associe deux quatuors musicaux et huit danseurs. L'idée ? Explorer la relation entre espace, musique et mouvement. © Tristán Pérez-Martín
Saison cultu­relle 2023 – 2024 : de beaux moments atten­dus à la Rampe et à la Ponatière d’Échirolles

FOCUS – Elle ouvrira sa prochaine saison le 3 octobre 2023 autour d'un spectacle musical et de jonglerie, Nos Matins intérieurs. Joséfa Gallardo, la directrice Lire plus

L'Espace 600 termine sa saison 2022-2023 et enchaîne presque aussitôt avec une programmation estivale, à partir du 22 juin. Avec notamment un drôle de concert, Plastic Boum Boum, le 21 juillet. © Frantz Lys
Spectacle jeune public : l’Espace 600 enchaîne avec un pro­gram­ma­tion esti­vale et sa sai­son 2023 – 2024

FOCUS - Salle de spectacle de référence pour le jeune public située dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble, l'Espace 600 poursuit sa saison avec Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !