Sassenage : pres­sions, burn-out, vague de départs… Les agents muni­ci­paux en grève, une enquête ouverte pour har­cè­le­ment moral

Sassenage : pres­sions, burn-out, vague de départs… Les agents muni­ci­paux en grève, une enquête ouverte pour har­cè­le­ment moral

FOCUS – Plus de 80 agents de la Ville de Sassenage, en grève ce mardi 4 juillet 2023, se sont réunis devant la mai­rie pour dénon­cer la dégra­da­tion de leurs condi­tions de tra­vail. Pressions de la direc­tion, ingé­rences des élus, sur­charge de tra­vail… Illustration de ce mal-être géné­ra­lisé, selon la CGT, en un an, une qua­ran­taine d’a­gents muni­ci­paux ont quitté la com­mune ou sont en arrêt mala­die, vic­times de burn-out. Alertés en octobre 2022, les élus d’op­po­si­tion ont effec­tué un signa­le­ment au pro­cu­reur de la République de Grenoble, qui a ouvert une enquête pour har­cè­le­ment moral en mai 2023.

[Article publié le 4 juillet 2023 à 19 h 05 et mis à jour le 7 juillet 2023 à 11 h 58 avec ajout enca­dré sur la réac­tion du maire] Le chiffre est assez édi­fiant. « Sur les douze der­niers mois, la poli­tique de la muni­ci­pa­lité a fait perdre 42 agents, en arrêt mala­die pour burn-out ou par­tis en muta­tion », s’ex­clame Arezki Oussalah, ani­ma­teur dépar­te­men­tal CGT ser­vices publics. Une véri­table hémor­ra­gie de départs, qui témoigne du pro­fond malaise régnant parmi les agents muni­ci­paux de la Ville de Sassenage, en grève ce mardi 4 juillet 2023.

Sassenage : les agents municipaux en grève crient leur ras-le-bol

Les agents muni­ci­paux gré­vistes de la Ville de Sassenage se sont réunis toute la mati­née devant la mai­rie, mardi 4 juillet 2023. DR

Dès 8 heures, plu­sieurs dizaines d’entre eux – entre 80 et 1001selon la CGT au plus fort de la mati­née – se sont ainsi ras­sem­blés devant l’hô­tel de ville, deman­dant à être reçus en délé­ga­tion. Mais « la mai­rie a décliné », déplore le repré­sen­tant syn­di­cal. « Le maire est passé devant les agents à 8 h 10, en disant à peine bon­jour. Le DGS (direc­teur géné­ral des ser­vices) était en congé aujourd’­hui, comme par hasard, et aucun adjoint n’é­tait pré­sent. »

« Il y a des nou­veaux agents qui veulent se faire muter juste après leur arri­vée. Et d’autres, qui tra­vaillent et vivent à Sassenage depuis 15 ou 20 ans, partent dans d’autres col­lec­ti­vi­tés. »

Pourtant, compte tenu des 42 départs ou arrêts de tra­vail pré­ci­tés, c’est « plus de 50 % de la col­lec­ti­vité qui est en grève », sou­ligne Arezki Oussalah. Devant ce pre­mier refus, les agents ont envahi l’en­trée de la mai­rie, se retrou­vant face à « la DGA (direc­trice géné­rale adjointe) qui a dit éga­le­ment qu’elle ne les rece­vrait pas », accuse-t-il. « Elle a même averti les gen­darmes, qui sont venus et nous ont fait sor­tir, sans inci­dents. »

Sassenage : les agents municipaux en grève crient leur ras-le-bol

Aucune délé­ga­tion n’é­tant reçue, les agents ont investi l’en­trée de l’hô­tel de ville, avant d’être mis dehors « sans inci­dents » par les gen­darmes, sol­li­ci­tés par la DGA. DR

Le syn­di­ca­liste CGT détaille, pêle-mêle, les rai­sons de ce mal-être géné­ra­lisé : « Des agents qui reviennent de congé mater­nité sont trans­fé­rés sur d’autres mis­sions. Beaucoup subissent des menaces ver­bales de la part de la direc­tion et se retrouvent ainsi stres­sés ou pani­qués. Des agents sont en burn-out et arrêt mala­die à cause de ces pres­sions de la direc­tion et des adjoints qui se prennent pour des chefs de ser­vice, alors que ce n’est pas leur rôle. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 68 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Michel Vendra confirmé nouveau maire de Sassenage après la démission de Christian Coigné
Michel Vendra confirmé nou­veau maire de Sassenage après la démis­sion de Christian Coigné

DROIT DE SUITE - La Ville de Sassenage compte un nouveau maire depuis le jeudi 27 avril 2023. Michel Vendra, ancien adjoint aux Associations, aux Lire plus

Constituée autour de la présidence de Christophe Ferrari, l'association Territoires singuliers prône la "réconciliation"
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Le maire de Sassenage Christian Coigné annonce quitter ses fonctions avant l'été 2023
Le maire de Sassenage Christian Coigné va quit­ter ses fonc­tions avant l’été 2023

EN BREF - Annonce surprise du maire de Sassenage durant la cérémonie des vœux de la Ville, vendredi 13 janvier 2023: Christian Coigné a en Lire plus

COUV Christian Coigné © Nils Louna / placegrenet.fr
Sassenage : la condam­na­tion du maire Christian Coigné à deux ans d’i­né­li­gi­bi­lité confir­mée en appel

FOCUS - La cour d'appel de Grenoble a confirmé, ce jeudi 10 novembre 2022, la peine prononcée en première instance à l'encontre du maire de Lire plus

Le maire de Sassenage Christian Coigné annonce quitter ses fonctions avant l'été 2023
La pro­tec­tion fonc­tion­nelle octroyée à Christian Coigné choque l’op­po­si­tion de gauche de Sassenage

FLASH INFO - À Grenoble, l'octroi de la protection fonctionnelle à Éric Piolle, dans le cadre de son renvoi en correctionnelle pour soupçons de favoritisme, Lire plus

L'intersyndicale CGT, CFDT, FO, Sud, CNT et CFTC avait appelé les agents d’entretien, Atsem et animateurs des écoles de Grenoble à faire grève ce lundi 28 mars 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grève recon­duc­tible des agents d’entretien, Atsem et ani­ma­teurs : la loi dite des “1 607 heures” pro­voque (encore) des remous à Grenoble

FOCUS - Près de 80 agents d’entretien, Atsem et animateurs des écoles de Grenoble se sont rassemblés devant l'hôtel de ville ce lundi 28 mars Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !