Grenoble : l’élu au loge­ment Nicolas Beron Perez jus­ti­fie son cam­pe­ment devant la pré­fec­ture et répond aux cri­tiques de l’opposition

Grenoble : l’élu au loge­ment Nicolas Beron Perez jus­ti­fie son cam­pe­ment devant la pré­fec­ture et répond aux cri­tiques de l’opposition

FOCUS – Nicolas Beron Perez, élu au loge­ment de la Ville de Grenoble, a planté sa tente devant la pré­fec­ture de l’Isère deux lun­dis d’af­fi­lée, les 5 et 12 juin 2023, afin d’in­ter­pel­ler l’État sur la crise du loge­ment et de l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence. Critiqué par l’op­po­si­tion de droite, qui qua­li­fiait son action de déma­go­gique, le conseiller muni­ci­pal jus­ti­fie sa démarche et répond à ses contradicteurs.

Son action a fait beau­coup par­ler. Tout seul le pre­mier lundi, puis rejoint par d’autres élus de la majo­rité gre­no­bloise le lundi sui­vant, Nicolas Beron Perez, conseiller muni­ci­pal délé­gué au loge­ment, a planté sa tente sur la place de Verdun, devant la pré­fec­ture de l’Isère, les 5 et 12 juin 2023 au soir. Deux cam­pe­ments éphé­mères des­ti­nés à inter­pel­ler l’État sur la crise du loge­ment et de l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence, et notam­ment sur le manque de moyens dédiés.

Grenoble: Beron Perez justifie son campement devant la préfecture

L’élu au loge­ment Nicolas Beron Perez a planté de nou­veau sa tente devant la pré­fec­ture lundi 12 juin 2023, accom­pa­gné de plu­sieurs autres élus et mili­tants. DR

Sans sur­prise, cela lui a néan­moins valu les raille­ries de l’op­po­si­tion muni­ci­pale de droite. Dans un com­mu­ni­qué inti­tulé « Campement de Verdun : la déma­go­gie muni­ci­pale », daté du mardi 13 juin, le groupe pré­sidé par Alain Carignon tire ainsi à bou­lets rouges sur ces « actions média­tiques », et plus lar­ge­ment sur la poli­tique d’Éric Piolle et de la muni­ci­pa­lité en matière de logement.

Évoquant une « sur­en­chère » entre le Dal et la Ville de Grenoble, le groupe Société civile, divers droite et centre (SCDDC) accuse la majo­rité de faire des pro­messes qu’elle serait « inca­pable de rem­plir ». Selon l’op­po­si­tion, « si Grenoble tenait les objec­tifs de loge­ments sociaux sup­plé­men­taires affi­chés par la muni­ci­pa­lité, elle urba­ni­se­rait la quasi-tota­lité des espaces de res­pi­ra­tion sub­sis­tant dans la ville ».

« Notre objec­tif poli­tique de 30 % s’inscrit dans la pers­pec­tive de répondre aux 7 000 deman­deurs de loge­ments sociaux en favo­ri­sant les opé­ra­tions de mixité sociale dans les opé­ra­tions pri­vées. »

Face à ces cri­tiques, Nicolas Beron Perez fus­tige ceux qui « font tout pour divi­ser et oppo­ser nos admi­nis­trés, nos col­lec­ti­vi­tés, nos ter­ri­toires, nos quar­tiers, nos habi­tants entre eux ». Avant de répondre sur la ques­tion du loge­ment social. « Le taux SRU au 1er jan­vier 2023 pro­gresse à 24,66 % pour la Ville de Grenoble, soit un manque de 278 loge­ments à pro­duire pour atteindre 25 % », précise-t-il.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 53 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Une réflexion sur « Grenoble : l’élu au loge­ment Nicolas Beron Perez jus­ti­fie son cam­pe­ment devant la pré­fec­ture et répond aux cri­tiques de l’opposition »

  1. Quelqu’un pour lui rap­pe­ler sa res­pon­sa­bi­lité ? Il est Vice-Président chargé du loge­ment à la Métropole.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La crise du logement et le logement très social au coeur des Rencontres d'Un toit pour tous à Grenoble
Logement à Grenoble : l’op­po­si­tion de droite accuse la Ville de « déma­go­gie » après le cam­pe­ment des élus devant la préfecture

EN BREF - Accompagné cette fois d'autres élus grenoblois, Nicolas Beron Perez, conseiller municipal délégué au logement, a planté sa tente devant la préfecture de Lire plus

L'élu Nicolas Beron Perez soutient le Dal malgré la plainte déposée contre l'occupation de Jean-Macé
L’élu Nicolas Beron Perez sou­tient le Dal mal­gré la plainte dépo­sée contre l’oc­cu­pa­tion de Jean-Macé

FLASH INFO - "Envers et contre tout: un toit c'est un droit!" De qui cette déclaration militante? Du vice-président de la Métro à l'Habitat et Lire plus

Grenoble : ras­sem­ble­ment sur l’es­pla­nade de la Caserne de Bonne pour exi­ger le relo­ge­ment des familles occu­pant les écoles

EN BREF - Un an, jour pour jour, après l'installation d'un camp de 80 familles mal-logées sur l'esplanade Alain-le-Ray, occupée durant plus de cinq semaines, Lire plus

Grenoble : le col­lec­tif des écoles occu­pées inter­pelle le Département sur les enfants et familles dor­mant à la rue

FOCUS - Le collectif de soutien aux écoles occupées de l'agglomération grenobloise, soutenu par plusieurs associations2Dal 38, Cisem, FCPE, Intersyndicale enfants migrants, RESF, organisait un Lire plus

Rassemblement rue Paul Cocat de la coordination écoles occupées et mobilisées de Grenoble et des environs, pour la réquisition de logements vides depuis 10 ans, samedi 18 mars 2023 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
La coor­di­na­tion des écoles occu­pées et mobi­li­sées exhorte la Ville de Grenoble à réqui­si­tion­ner des loge­ments vides 

EN BREF - Près de 200 personnes ont répondu à l'appel de la coordination des écoles occupées et mobilisées de Grenoble et des environs3composée de Lire plus

Logement social : la Ville de Grenoble, très proche du seuil légal de 25 % vise désor­mais les 30 %

FOCUS - Neuf mois après sa délibération cadre sur le logement, la Ville de Grenoble a détaillé sa politique sur le logement social, vendredi 10 Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !