Grenoble : le col­lec­tif des écoles occu­pées inter­pelle le Département sur les enfants et familles dor­mant à la rue

Grenoble : le col­lec­tif des écoles occu­pées inter­pelle le Département sur les enfants et familles dor­mant à la rue

FOCUS – Le col­lec­tif de sou­tien aux écoles occu­pées de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, sou­tenu par plu­sieurs asso­cia­tions1Dal 38, Cisem, FCPE, Intersyndicale enfants migrants, RESF, orga­ni­sait un ras­sem­ble­ment devant la Maison du Département, ce mer­credi 17 mai 2023, à Grenoble. Objectif : inter­pel­ler les élus et les ins­ti­tu­tions sur le manque de loge­ments d’ur­gence et la situa­tion des enfants et familles dor­mant à la rue. Une lettre ouverte a été remise à cette occa­sion au pré­sident du Département Jean-Pierre Barbier, en charge de la pro­tec­tion de l’enfance.

« Un toit, c’est un droit ; un toit, c’est la loi ! » Le slo­gan habi­tuel des mani­fes­ta­tions pour le droit au loge­ment a de nou­veau retenti devant la Maison du Département, à Grenoble, ce mer­credi 17 mai 2023. Sur place, une cin­quan­taine de per­sonnes ont répondu à l’ap­pel du col­lec­tif de sou­tien aux écoles occu­pées de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise et de la galaxie d’as­so­cia­tions gra­vi­tant autour. Avec des mots d’ordre qui, là aussi, se répètent à chaque mobi­li­sa­tion, pour dénon­cer la situa­tion des enfants à la rue.

Grenoble : le collectif des écoles occupées sollicite le Département

Une cin­quan­taine de mani­fes­tants se sont ras­sem­blés devant la Maison du Département, mer­credi 17 mai 2023, à l’ap­pel du col­lec­tif de sou­tien aux écoles occu­pées, pour inter­pel­ler les ins­ti­tu­tions sur la situa­tion des enfants et familles à la rue. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Le col­lec­tif éva­lue en effet à près de 400 le nombre d’en­fants qui, en Isère, « dorment actuel­le­ment à la rue ou dans des condi­tions d’ex­trême pré­ca­rité : voi­tures, squats, héber­ge­ments pro­vi­soires… » Depuis plu­sieurs mois, des parents et des ensei­gnants se sont donc mobi­li­sés pour mettre à l’a­bri ces élèves sans toit et leurs familles dans des écoles.

« Que va-t-il adve­nir de ces familles à l’ap­proche de l’été ? »

Un mou­ve­ment lancé en sep­tembre 2022 et qui s’est ampli­fié au fil de l’an­née sco­laire. Actuellement, sept écoles sont ainsi tou­jours occu­pées dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. « Nous n’ac­cep­tons pas de voir nos élèves, les cama­rades de classes de nos enfants, venir en classe après une ou deux nuits dehors, ou avec la peur au ventre de se retrou­ver sans toit du jour au len­de­main », explique les membres du collectif.

Grenoble : le collectif des écoles occupées sollicite le Département

Thibaut Michoux, membre du RESF et du col­lec­tif, et Moïsander, mili­tant du Dal, ont sou­li­gné les dif­fi­cul­tés pour main­te­nir l’oc­cu­pa­tion des écoles à l’ap­proche des vacances d’été. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Problème : avec l’ar­ri­vée pro­chaine des vacances esti­vales, l’oc­cu­pa­tion des écoles va deve­nir très com­pli­quée, pour ne pas dire presque impos­sible dans cer­tains éta­blis­se­ments. « Les parents comme les ensei­gnants, nous n’a­vons pas la même dis­po­ni­bi­lité pen­dant l’été. C’est déjà épui­sant en période sco­laire », sou­ligne Thibaut Michoux, parent d’é­lève membre de RESF et du col­lec­tif. D’où sa ques­tion : « Que va-t-il adve­nir de ces familles à l’ap­proche des grandes vacances ? »

« Un enfant qui dort à la rue ou dans un squat, par­fois dès sa nais­sance, ne serait donc selon vous pas en dan­ger ? »

Dénonçant l’i­nac­tion des pou­voirs publics, « alors qu’il y a en Isère 3 000 loge­ments vides », les mani­fes­tants n’a­vaient pas choisi la Maison du Département par hasard. La pro­tec­tion de l’en­fance rele­vant de sa com­pé­tence, ils ont en effet déposé dans la boîte aux lettres du bâti­ment une lettre ouverte des­ti­née à Jean-Pierre Barbier, pré­sident du Département.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 54 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Rassemblement rue Paul Cocat de la coordination écoles occupées et mobilisées de Grenoble et des environs, pour la réquisition de logements vides depuis 10 ans, samedi 18 mars 2023 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
La coor­di­na­tion des écoles occu­pées et mobi­li­sées exhorte la Ville de Grenoble à réqui­si­tion­ner des loge­ments vides 

EN BREF - Près de 200 personnes ont répondu à l'appel de la coordination des écoles occupées et mobilisées de Grenoble et des environs2composée de Lire plus

Occupation de l’é­cole Jules-Ferry à Grenoble : des parents d’é­lèves mobi­li­sés mais éga­le­ment divisés

FOCUS - Un collectif RESF (Réseau éducation sans frontières) de parents d'élèves et d'enseignants organisait, vendredi 24 février 2023, un goûter solidaire devant l'école Jules-Ferry, Lire plus

Grenoble : l’é­cole Christophe-Turc, un nou­vel éta­blis­se­ment occupé par des parents pour mettre à l’a­bri des enfants à la rue

FOCUS - L'école Christophe-Turc, au Village olympique, a rejoint le mouvement d'occupation lancé dans plusieurs écoles grenobloises depuis l'automne 2022. Des parents d'élèves, soutenus par Lire plus

Grenoble : les écoles Chorier et Berriat occu­pées à leur tour par des parents d’é­lèves pour mettre à l’a­bri des enfants dor­mant à la rue

FOCUS - Suivant l'appel lancé cet automne par plusieurs organisations, des parents d'élèves des écoles maternelles Chorier et Berriat, à Grenoble, occupent respectivement les deux Lire plus

Plusieurs organisations (Cisem, Cimade, Collectif Malherbe, Dal 38, Ecole ici et maintenant, Intersyndicale enfants migrants, RESF 38) ont lancé, mercredi 2 novembre 2022, à l'école Malherbe, un appel à occuper les écoles pour mettre à l'abri les enfants à la rue. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : plu­sieurs orga­ni­sa­tions lancent un appel à occu­per les écoles pour mettre à l’a­bri les enfants dor­mant à la rue

FOCUS - Plusieurs associations et collectifs ont organisé, ce mercredi 2 novembre 2022, une conférence de presse à l'école Malherbe à Grenoble, occupée depuis le Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : des parents d’é­lèves occupent l’é­cole Malherbe pour mettre à l’a­bri des enfants et familles à la rue

FOCUS - Un collectif de parents d'élèves, en lien avec le Réseau éducation sans frontières (RESF), et soutenu par plusieurs associations et syndicats, a commencé Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !