Le bassin versant du Drac et de la Romanche alimente en eau la grande région urbaine de Grenoble. Un réservoir à mieux protéger.

Pollution des eaux du Drac : les com­munes d’Échirolles et Pont-de-Claix portent plainte contre Vencorex

Pollution des eaux du Drac : les com­munes d’Échirolles et Pont-de-Claix portent plainte contre Vencorex

FLASH INFO – Les com­munes d’Échirolles et de Pont-de-Claix ont annoncé, le 7 avril 2023, leur inten­tion de dépo­ser plainte contre l’en­tre­prise Vencorex, qui exploite la pla­te­forme chi­mique de Pont-de-Claix. En cause, la pol­lu­tion du Drac consta­tée le 28 mars au niveau de Comboire, res­pon­sable de la mort de nom­breux pois­sons. Celle-ci est due, selon l’in­dus­triel, à un rejet acci­den­tel de javel dans les eaux de la rivière.

Les deux com­munes l’ont annoncé dans un com­mu­ni­qué com­mun, le 7 avril 2023. Les maires de Pont-de-Claix et d’Échirolles portent plainte contre Vencorex, exploi­tant de la pla­te­forme chi­mique de Pont-de-Claix. Une démarche fai­sant suite à la pol­lu­tion signa­lée – notam­ment par les sapeurs-pom­piers de l’Isère – dans les eaux du Drac, le 28 mars, au niveau de Comboire.

La pol­lu­tion est due à la casse, sur la pla­te­forme chi­mique de Pont-de-Claix, d’une conduite de javel qui s’est ensuite déver­sée dans les eaux du Drac, tuant de nom­breux pois­sons. © Vencorex

C’est un pas­sant qui avait donné l’a­lerte, consta­tant la mort de nom­breux pois­sons dans la zone. Le len­de­main, « la pla­te­forme chi­mique exploi­tée par Vencorex a adressé un com­mu­ni­qué fai­sant état de la casse d’une conduite de javel ayant entraîné un rejet dans les eaux du Drac », pré­cisent les deux muni­ci­pa­li­tés. La fuite toxique a fina­le­ment pu être répa­rée vers 17 heures, le 29 mars.

Une enquête ouverte par le par­quet de Grenoble

Les Villes de Pont-de-Claix et d’Échirolles ont dû « attendre l’intervention des ser­vices de secours pour être infor­mées d’une poten­tielle atteinte à l’environnement, située sur leur ter­ri­toire ou en amont de ce der­nier », déplorent-elles. Elles se féli­citent par ailleurs de l’ou­ver­ture d’une enquête annon­cée par le par­quet de Grenoble et sou­haitent que « la jus­tice éta­blisse clai­re­ment les causes de l’incident ».

Les deux com­munes isé­roises entendent éga­le­ment pla­cer l’en­tre­prise Vencorex devant ses res­pon­sa­bi­li­tés. Elles demandent ainsi à l’in­dus­triel, « sans attendre les conclu­sions de l’en­quête, de s’en­ga­ger à réin­tro­duire des pois­sons ». Mais aussi de tout faire pour « redé­ve­lop­per la bio­di­ver­sité de la zone vic­time des pol­lu­tions ».

Manuel Pavard

Auteur

2 réflexions sur « Pollution des eaux du Drac : les com­munes d’Échirolles et Pont-de-Claix portent plainte contre Vencorex »

  1. Voila encore 1 négli­gence des ser­vices de metro et autres qui ne contrôlent rien,il faut que ce soit un pas­sant qui découvre cet hor­rible constat​.et nous payons des impôts pour au moins être pro­té­gés de pol­lu­tion d’eaux, d’in­sé­cu­rité etc…honteux

    sep article
    • Bonjour,
      La métro n’a pas le pou­voir de faire ces contrôles : ni la com­pé­tence tech­nique, ni même seule­ment le droit de le faire : c’est un tra­vail de police qui revient à l’État.

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Grenoble-Alpes Métropole
Alerte sur l’eau potable de l’ag­glo­mé­ra­tion de Grenoble : des traces de pol­lu­tion détec­tées dans la nappe phréatique

FOCUS - La principale ressource en eau potable des habitants de l'agglomération de Grenoble serait-elle menacée par des polluants chimiques ? Ce scénario cauchemardesque est Lire plus

La plateforme chimique de Pont-de-Claix, classée Seveso seuil haut © Vencorex
Pollution aux dioxines : des recom­man­da­tions spé­ci­fiques pour les rive­rains des pla­te­formes chi­miques de Pont-de-Claix et Jarrie

FOCUS - La préfecture de l'Isère a dévoilé ce mercredi 28 décembre 2022 les résultats de l'étude de zone du sud grenoblois, réalisée sur 18 Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 57: "La condamnation d'Éric Piolle"
Chronique Place Gre’net – RCF 17 : « Un épi­sode de pol­lu­tion du Drac »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Le bassin versant du Drac et de la Romanche alimente en eau la grande région urbaine de Grenoble. Un réservoir à mieux protéger.
État des eaux en Rhône-Alpes : la moi­tié des rivières en bon état mais une qua­lité mena­cée par le chan­ge­ment cli­ma­tique et les acti­vi­tés humaines

FOCUS - L'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse a publié, à la mi-novembre 2022, son nouveau rapport sur l'état des eaux. S'appuyant sur 5,5 millions Lire plus

La qualité de l'eau au coeur de la dernière réunion du comité de l'eau de l'Isère, présidé par la préfecture
L’Isère sur le point d’être pol­luée suite à la casse d’une pièce maî­tresse au sein de la sta­tion d’é­pu­ra­tion Aquapole

EN BREF - La station d'épuration Aquapole faisant face à un problème technique majeur imprévu et difficile à résoudre rapidement, elle pourrait relâcher des boues Lire plus

Le Pacte dépollution rivière engage les maires à prendre des mesures de sensibilisation, de prévention et de nettoyage des berges. © Anissa Duport-Levanti
Christophe Ferrari, can­di­dat au Pont-de-Claix, signe le Pacte dépol­lu­tion rivière

  EN BREF – Christophe Ferrari, le maire de Pont-de-Claix en lice pour sa réélection, s’engage pour la dépollution des cours d’eaux. Il vient ainsi Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !