Image de synthèse du futur "pôle de vie" Neyrpic, à Saint-Martin-d'Hères, dont la livraison est prévue pour la fin 2023. © Kraken pour Apsys

Saint-Martin-d’Hères : Neyrpic dévoile une pre­mière liste de ses futures enseignes

Saint-Martin-d’Hères : Neyrpic dévoile une pre­mière liste de ses futures enseignes

EN BREF – Neyrpic a dévoilé, ce mer­credi 7 décembre 2022, une pre­mière liste des enseignes du futur pôle de com­merces et de loi­sirs, qui verra le jour à la fin 2023, à Saint-Martin-d’Hères. Le pro­jet accueillera notam­ment des opé­ra­teurs de loi­sirs, des res­tau­rants, des com­merces et maga­sins divers (prêt-à-por­ter, sport, beauté…), un cabi­net médi­cal ou encore des acti­vi­tés issues de l’é­co­no­mie sociale et solidaire.

Après une longue bataille judi­ciaire, mar­quée par les mul­tiples recours de ses oppo­sants, la pose de la pre­mière pierre, le 6 décembre 2021, avait défi­ni­ti­ve­ment mis sur les rails le pro­jet Neyrpic, à Saint-Martin-d’Hères. Un an plus tard, presque jour pour jour, une nou­velle étape est fran­chie, ce mer­credi 7 décembre 2022, avec l’an­nonce, par son inves­tis­seur et ges­tion­naire Apsys, des pre­miers noms d’en­seignes du futur pôle de com­merces et de loisirs.

Christophe Ferrari, pré­sident de la Métropole, Jean-Pierre Barbier, pré­sident du Département, David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères, et Maurice Bansay, pré­sident d’Apsys, lors de la pose de la pre­mière pierre de Neyrpic, le 6 décembre 2021. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Très atten­due, la liste « com­bine loi­sirs, res­tau­rants, com­merces, ser­vices, évé­ne­ments, acti­vi­tés issues de l’économie sociale et soli­daire (ESS) et concepts por­tés par des acteurs locaux », pré­cise la société dans un com­mu­ni­qué. Une offre à décou­vrir à par­tir du qua­trième tri­mestre 2023, date pré­vue pour l’ou­ver­ture, sur le site de l’an­cienne friche indus­trielle martinéroise.

Escalade, glisse, res­tau­rants, roof­top et prêt-à-porter

Ces futures enseignes se répar­tissent en quatre grands domaines. Tout d’a­bord, la par­tie life­style et out­door. Neyrpic accueillera ainsi « quelque 10 000 m² de loi­sirs multi-acti­vi­tés ». Parmi les opé­ra­teurs, les spé­cia­listes des salles d’escalade Hapik et Espace Vertical, le spot de glisse indoor urbain Wave Surf Café, réfé­rence dans ce sec­teur, et le concept de loi­sirs primé Seven Squares et ses diverses acti­vi­tés (billard, bow­ling, laser game, tram­po­line…) pour tous les âges.

Neyrpic à Saint-Martin-d'Hères : les premières enseignes dévoilées

Image de syn­thèse du futur « pôle de vie » Neyrpic, qui accueillera une ving­taine de res­tau­rants et pauses gour­mandes – avec ter­rasses et roof­tops – dont les pre­miers noms ont été révé­lés ce 7 décembre 2022. © Apsys

Une ving­taine de res­tau­rants et pauses gour­mandes, avec ter­rasses et roof­tops, se côtoie­ront éga­le­ment dans un espace dédié, qui mêlera « res­tau­ra­teurs locaux et enseignes recon­nues comme IT Trattoria, Paradis du Fruit, Hanoi Cà Phê, Berliner Das Original-Kebab, Haribo », pré­cise Apsys. Par ailleurs, « un lieu de vie fes­tif de 1 000 m² avec roof­top » ciblera les étu­diants du cam­pus avoisinant.

Neyrpic pro­po­sera aussi « un mix inédit d’enseignes lea­ders et marques exclu­sives ». Et ce, dans les domaines du prêt-à-por­ter (Jennyfer, Mango, Levi’s et Izac), du sport (JD Sports et Foot Locker), sans oublier de la beauté (Sephora et Rituals).

Neyrpic doit « accueillir 60 % d’enseignes et concepts exclusifs »

Enfin, le futur pôle de com­merces et de loi­sirs com­plè­tera son offre par des ser­vices de proxi­mité, dont un cabi­net médi­cal de 1800 m² géré par le groupe SoMed, exploi­tant de centres de santé dans toute la France. Mais aussi avec des espaces dédiés aux asso­cia­tions et à des acti­vi­tés issues de l’ESS.

Neyrpic à Saint-Martin-d'Hères : les premières enseignes dévoilées

Spots de loi­sirs, com­merces, res­tau­rants et espaces asso­cia­tifs se côtoie­ront à Neyrpic, à par­tir de la fin 2023, sur une ancienne friche indus­trielle (image de syn­thèse). © Kraken pour Apsys

Conformément au pro­to­cole tri­par­tite signé avec la Métropole de Grenoble et la Ville de Saint-Martin‑d’Hères, « la pro­gram­ma­tion de Neyrpic vise à accueillir 60 % d’enseignes et concepts exclu­sifs », explique son ges­tion­naire. Un choix effec­tué « dans l’op­tique de favo­ri­ser l’implantation de nou­veaux concepts, non pré­sents dans l’agglomération gre­no­bloise, et sou­te­nir le com­merce local ».

Manuel Pavard

Auteur

7 commentaires sur « Saint-Martin-d’Hères : Neyrpic dévoile une pre­mière liste de ses futures enseignes »

  1. Les ensei­gne­ments sur l’é­chec du site de la caserne de Bonne ont ils été tirés ?

    sep article
  2. L’arrêt du tram a 20 mètre pas besoin de voi­ture pour aller man­ger au restaurant 😍

    sep article
  3. Une ville vidée de ses vrais com­merces, voilà le Grenoble que Piolle lais­sera après lui. Neyrpic, Grand” Place et inter­net lui disent merci. Leurs pro­mo­teurs aussi.

    sep article
  4. Vous pré­fé­riez les bâti­ments en friche qui se dégra­daient depuis des années ?
    Pour ce qui est du risque de satu­ra­tion du site par les voi­tures il est à rela­ti­vi­ser : de nou­velles places de par­king sont pré­vues et je vous rap­pelle que le site est notam­ment des­servi par deux lignes de tram.
    En outre concer­nant votre inquié­tude pour les rive­rains, elle est à tem­pé­rer aussi car cette grande par­celle sur laquelle est en train d’être éri­gée la zone com­mer­ciale ne com­por­tait aucune habi­ta­tion et il y en a peu sur les quatre rues bor­dant le pro­jet : à l’est il y a le centre com­mer­cial Geant Casino, au nord sur l’a­ve­nue G. Péri il y a l’en­trée du cam­pus et des cabi­nets médi­caux, à l’ouest sur l’a­ve­nue B. Frachon il y a une rési­dence hôte­lière, divers orga­nismes dont Pôle emploi et l’é­cole d’in­gé­nieurs Polytech, enfin au sud il y a la mai­rie de Saint Martin d’Hères…
    Bref, per­son­nel­le­ment je pense que c’est un bon pro­jet et j’at­tends l’ou­ver­ture avec impatience.

    sep article
    • Mon mes­sage pré­cé­dent était une réponse au com­men­taire de jean du 07/12/2022 à 21:18

      sep article
  5. Haribo c’est un concept exclu­sif je parie !
    Quelles fou­taises, un quar­tier aur­rait pu naître mais on va alter­ner mal­bouffe reloo­kée et loi­sirs gadgets…

    Ça m éton­ne­rait qu un cabi­net « crée » des mede­cins, comme l’es­ca­lade c’est juste du « déjà là ».

    Les enseignes de fringues sont sur­tout des démé­na­ge­ments amha…

    sep article
  6. Un com­plexe com­mer­cial de plus qui va den­si­fier le traf­fic, satu­rer le quar­tier de bagnoles, au détri­ment des habi­tants qui n’en vou­laient pas, de cette mocheté. Tout ça pour un énième temple de la consommation
    Pas merci
    Et une muni­ci­pa­lité qui se dit de gauche, tu parles…

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un protocole sur l'emploi signé pour Neyrpic, à Saint-Martin-d'Hères
Saint-Martin-d’Hères : un pro­to­cole signé pour favo­ri­ser la créa­tion d’emplois sur le pro­jet Neyrpic

FOCUS - La mairie de Saint-Martin-d'Hères a accueilli ce lundi 24 janvier 2022 la signature du protocole d'accord sur l'emploi du futur pôle de commerces Lire plus

Christophe Ferrari, Jean-Pierre Barbier, David Queiros et Maurice Bansay ont procédé, le 6 décembre 2021, à la pose de la première pierre de Neyrpic, à Saint-Martin-d'Hères. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Saint-Martin-d’Hères : la pose de la pre­mière pierre donne le véri­table coup d’en­voi du pro­jet Neyrpic

FOCUS - Maurice Bansay, président d’Apsys, David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères, Christophe Ferrari, président de la Métropole, et Jean-Pierre Barbier, président du Département, ont procédé Lire plus

Neyrpic ©Kraken pour Apsys
Futur pôle de com­merces et de loi­sirs Neyrpic : un gros chan­tier en pers­pec­tive et du tra­vail pour les per­sonnes en insertion

FOCUS – Les premiers coups de pioche du pôle commercial et de loisirs Neyrpic sur Saint-Martin-d’Hères sont annoncés pour cet automne. Une infrastructure qui va Lire plus

Aucun obstacle ne devrait plus entraver les travaux du pôle commercial Neyrpic prévus pour cet automne. Sa livraison est annoncée courant 2023. Photo des friches du site industriel Neyrpic, juin 2021. © Séverine Cattiaux- Place Gre'net
Centre com­mer­cial Neyrpic : les tra­vaux sur le point de débu­ter avec le (quasi) clap de fin de la bataille judiciaire

DÉCRYPTAGE - Après onze ans de procédures judiciaires et moult reports, les travaux du pôle commercial Neyrpic vont démarrer cet automne à Saint-Martin-d’Hères sur les Lire plus

Le promoteur Apsys débouté de sa plainte pour "recours abusif" contre cinq militants anti-Neyrpic
Le pro­mo­teur Apsys débouté de sa plainte pour « recours abu­sif » contre cinq mili­tants anti-Neyrpic

FLASH INFO — Pour les opposants au projet Neyrpic, c'est une "première victoire": le jeudi 10 juin, le tribunal de Grenoble a débouté le promoteur Lire plus

COUV La structure tournée vers les jeunes, Y-nove, bientôt partenaire du centre commercial Neyrpic ? Une alliance que tente d'empêcher Alternatibaur centre commercial Neyrpic à Saint-Martin-d'Hères, mercredi 2 juin 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
L’association Y‑Nove bien­tôt par­te­naire du centre com­mer­cial Neyrpic, au grand dam d’Alternatiba ?

  FOCUS - Opposée à la construction du centre commercial Neyrpic à Saint-Martin-d'Hères, l'association militante Alternatiba, œuvrant pour la justice sociale et climatique, voit d'un Lire plus

Flash Info

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

|

20/01

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !