Zones à faibles émissions: le président de la Métropole Christophe Ferrari appelle l'État à soutenir les territoires

ZFE pour les voi­tures : la Métropole de Grenoble pour­suit la concer­ta­tion et orga­nise une série de réunions publiques

ZFE pour les voi­tures : la Métropole de Grenoble pour­suit la concer­ta­tion et orga­nise une série de réunions publiques

EN BREF – La Métropole de Grenoble a lancé, début octobre 2022, une concer­ta­tion sur la Zone à faibles émis­sions (ZFE) pour les voi­tures de par­ti­cu­liers, qui sera mise en place en juillet 2023. En quatre semaines, plu­sieurs cen­taines de contri­bu­tions et com­men­taires ont déjà été recueillis sur la pla­te­forme par­ti­ci­pa­tive. Des avis que les habi­tants pour­ront éga­le­ment expri­mer lors d’une série de réunions publiques, orga­ni­sées du 10 novembre au 5 décembre, dans dif­fé­rentes com­munes iséroises.

Déjà mise en place depuis 2019 pour les véhi­cules uti­li­taires et les poids lourds, une ZFE sera créée en juillet 2023 pour les voi­tures de par­ti­cu­liers, dans treize com­munes de la métro­pole gre­no­bloise. Une inter­dic­tion de cir­cu­la­tion qui concer­nera, dans un pre­mier temps, les véhi­cules aux vignettes Crit’Air 5. Objectif : limi­ter la cir­cu­la­tion des véhi­cules les plus pol­luants dans ce péri­mètre pour répondre aux obli­ga­tions de la loi « Climat et rési­lience » du 22 août 2021.

ZFE pour les voitures de particuliers : la Métropole de Grenoble poursuit la concertation et organise une série de réunions publiques.

Existant déjà depuis 2019 pour les véhi­cules uti­li­taires et les poids lourds, le dis­po­si­tif de la ZFE sera étendu pro­gres­si­ve­ment aux voi­tures de par­ti­cu­liers à par­tir de juillet 2023. © Grenoble-Alpes Métropole

Si le but affi­ché est désor­mais lar­ge­ment connu, le dis­po­si­tif sou­lève néan­moins de nom­breux enjeux sociaux et éco­no­miques. Et ce, sans comp­ter les poten­tielles dif­fi­cul­tés d’a­dap­ta­tion pour les habi­tants, en par­ti­cu­lier pour les pos­ses­seurs de véhi­cules die­sel. C’est pour­quoi la Métropole de Grenoble a sou­haité ouvrir, le 3 octobre 2022, une large concer­ta­tion sur cer­taines moda­li­tés de fonc­tion­ne­ment de la ZFE.

Plus de 700 contri­bu­tions et 200 com­men­taires récol­tés en quatre semaines

La col­lec­ti­vité entend ainsi recueillir les avis de la popu­la­tion, en vue de la prise de déci­sion finale. Une démarche qui ren­contre pour l’ins­tant un large écho. « Après quatre semaines de concer­ta­tion, nous avons déjà récolté plus de 700 contri­bu­tions, 200 com­men­taires sur la pla­te­forme par­ti­ci­pa­tive et ren­con­tré plus de 1 000 per­sonnes lors des ren­contres sur l’espace public dans dif­fé­rentes com­munes », se féli­cite ainsi la Métropole.

ZFE pour les voitures de particuliers : la Métropole de Grenoble poursuit la concertation et organise une série de réunions publiques.

La Métropole a ouvert une concer­ta­tion sur la mise en place de la ZFE pour les voi­tures de par­ti­cu­liers, du 3 octobre au 9 décembre 2022. © Grenoble-Alpes Métropole

Les par­ti­ci­pants sont invi­tés à répondre à cinq grandes ques­tions. Les thèmes choi­sis ? Les horaires et res­tric­tions de cir­cu­la­tion, les déro­ga­tions, le péri­mètre d’ap­pli­ca­tion de la ZFE, les dis­po­si­tifs d’ac­com­pa­gne­ment et enfin l’ex­ten­sion éven­tuelle aux deux-roues moto­ri­sés (motos et scooters).

Une deuxième phase de concer­ta­tion de mars à mai 2023

Par ailleurs, la Métropole orga­nise une série d’a­te­liers dans plu­sieurs com­munes, situées sur le ter­ri­toire métro­po­li­tain ou même dans une inter­com­mu­na­lité limi­trophe. Huit réunions publiques1voir le calen­drier en enca­dré sont ainsi pro­gram­mées, du 10 novembre au 5 décembre, à Pont-de-Claix, Grenoble, Échirolles, La Tronche, Villard-de-Lans, Sassenage, Voiron et Saint-Ismier.

Au terme de cette pre­mière phase de concer­ta­tion volon­taire, un bilan sera dressé en décembre 2022 et le pro­jet ajusté en jan­vier 2023 en fonc­tion des ensei­gne­ments. Une seconde concer­ta­tion, cette fois règle­men­taire, est ensuite pré­vue de mars à mai, avant l’ar­rêté sur la mise en place de la ZFE en juin, et enfin son entrée en vigueur en juillet 2023.

Le calen­drier des réunions publiques sur la ZFE

Jeudi 10 novembre, 18 h 30 – 20 h 30, Pont-de-Claix : Maison de l’habitant – ave­nue des Îles de Mars.

Lundi 14 novembre, 18 heures – 20 heures, Grenoble : hôtel de ville – 11 bou­le­vard Jean Pain.

Mardi 15 novembre, 18 heures – 20 heures, Échirolles : hôtel de ville, salle des mariages – 1 place des 5 Fontaines.

Mercredi 16 novembre, 18 heures – 20 heures, La Tronche : salle de la Pallud – 4 rue de la Pallud.

Jeudi 17 novembre, 18 h 30, Villard-de-Lans : salle de la Verrière (Office du tourisme).

Mercredi 30 novembre, 18 heures – 20 heures, Sassenage : Théâtre en Rond.

Vendredi 2 décembre, 18 heures – 20 heures, Voiron : Le Quartz – 40 rue Mainssieux.

Lundi 5 décembre, 18 heures – 20 heures, Saint-Ismier : Espace Agora – place de l’Agora.

Manuel Pavard

Auteur

2 commentaires sur « ZFE pour les voi­tures : la Métropole de Grenoble pour­suit la concer­ta­tion et orga­nise une série de réunions publiques »

  1. sep article
    • Je n’en suis pas per­suadé , ceux qui auront réel­le­ment besoin de se dépla­cer dans Grenoble devront trou­ver une alternative.
      Mais clai­re­ment à cette échelle cela ne va pas chan­ger le bou­le­ver­se­ment cli­ma­tique que l’on connaît

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Des "contrôles pédagogiques" sur la Zone à faible émission élargie à 27 communes de la Métropole
Zone à faibles émis­sions pour les voi­tures de par­ti­cu­liers dès 2023 : ces inquié­tudes qui se font jour à la Métro

REPORTAGE - Les modalités de l'instauration en 2023 d'une zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures particulières étaient à l'ordre du jour du conseil Lire plus

Des "contrôles pédagogiques" sur la Zone à faible émission élargie à 27 communes de la Métropole
Zone à faibles émis­sions : Éric Piolle veut aller plus vite que la loi Climat

FOCUS - La zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) était au centre d'une question orale portée par l'élue d'opposition Émilie Chalas lors du conseil municipal de Lire plus

collectif gratuité transports publics grenoble ZFE véhicules Critair
ZFE dans l’ag­glo­mé­ra­tion de Grenoble : le col­lec­tif pour la gra­tuité des trans­ports publics dénonce “un manque de débat”

EN BREF - Une nouvelle étape vient d’être franchie début juillet 2022 pour la Zone à faibles émissions (ZFE) de Grenoble. Les poids lourds et Lire plus

Une pelleteuse sur un chantier en Isère. © Sidonie Hadoux
ZFE de Grenoble Alpes Métropole : le BTP à l’heure de l’adaptation face à la mul­ti­pli­ca­tion des réglementations

FOCUS - A l'occasion de la Journée de la mobilité qui s’est tenue le 28 juin 2022 au siège de la Fédération du BTP de Lire plus

Zones à faibles émissions: le président de la Métropole Christophe Ferrari appelle l'État à soutenir les territoires
ZFE : les uti­li­taires et poids lourds Crit’Air 3 désor­mais inter­dits de cir­cu­ler dans la Métropole de Grenoble

FLASH INFO - À compter de ce 1er juillet 2022, les utilitaires et poids lourds Crit'Air 3 ne peuvent plus circuler dans la métropole de Lire plus

Camion de livraisons, déménagements. © Léa Raymond - placegrenet.fr
Métropole : la zone à faibles émis­sions sera élar­gie à 27 com­munes le 2 février

  FOCUS - Les véhicules utilitaires dotés de vignettes Crit’Air 4 et 5 ne pourront plus circuler dans 27 communes de la Métro. L’entrée en vigueur Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !