Samy Sisaid, sous-préfet à la relance et à la résilience, a visité, ce jeudi 6 octobre 2022, les locaux de Tolv (ex-Phoenix Mobility), entreprise spécialisée dans le rétrofit pour convertir les véhicules utilitaires thermiques à l'électrique et l'un des cinq lauréats isérois du programme French Tech Green20. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Rétrofit élec­trique : Tolv (ex-Phoenix Mobility) obtient sa pre­mière homo­lo­ga­tion pour la conver­sion de véhi­cules utilitaires

Rétrofit élec­trique : Tolv (ex-Phoenix Mobility) obtient sa pre­mière homo­lo­ga­tion pour la conver­sion de véhi­cules utilitaires

EN BREF – L’entreprise gre­no­bloise Tolv (ex-Phoenix Mobility) vient d’ob­te­nir, début novembre 2022, sa pre­mière homo­lo­ga­tion pour le rétro­fit élec­trique de Renault Trafic 2 phase 1. Une pre­mière en France concer­nant la conver­sion de véhi­cules uti­li­taires. Cette vali­da­tion va per­mettre à la start-up de com­men­cer à livrer ses clients – pro­fes­sion­nels et col­lec­ti­vi­tés – et de pour­suivre sa stra­té­gie d’industrialisation.

L’information a été offi­cia­li­sée ce mer­credi 9 novembre 2022. « Tolv vient d’obtenir sa pre­mière homo­lo­ga­tion pour la conver­sion des Renault Trafic pro­duits entre 2000 et 2006 (géné­ra­tion 2 phase 1) », annonce fiè­re­ment la start-up gre­no­bloise, dans un com­mu­ni­qué. Pionnière du rétro­fit élec­trique pour les pro­fes­sion­nels et col­lec­ti­vi­tés, Tolv (ancien­ne­ment Phoenix Mobility) devient ainsi « le pre­mier acteur fran­çais à homo­lo­guer un kit de conver­sion pour les véhi­cules uti­li­taires ».

Pionnière du rétrofit électrique, Tolv (ex-Phoenix Mobility) a obtenu sa première homologation pour la conversion de Renault Trafic 2 phase 1.

Pionnière du rétro­fit élec­trique, Tolv (ex-Phoenix Mobility) a obtenu sa pre­mière homo­lo­ga­tion pour la conver­sion de Renault Trafic 2 phase 1. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Un peu moins de cinq mois après sa nomi­na­tion au pro­gramme French Tech Green20 et envi­ron un mois après son chan­ge­ment de nom, l’en­tre­prise fran­chit donc une nou­velle étape cru­ciale pour son déve­lop­pe­ment. Avec cette vali­da­tion, elle démontre en effet « la fia­bi­lité de ses solu­tions, qui répondent aux mêmes exi­gences de qua­lité et de sécu­rité que celles des construc­teurs d’origine », souligne-t-elle.

Une auto­no­mie en ville de 159 km et une vitesse maxi­male de 109,5 km/h

Depuis sa créa­tion en 2018, puis son lan­ce­ment effec­tif l’an­née sui­vante, la société a conçu un kit de rétro­fit stan­dar­disé et modu­laire. Or, un arrêté du 13 mars 2020 auto­rise une pro­duc­tion en série pour ce pro­cédé consis­tant à conver­tir des véhi­cules ther­miques (essence ou die­sel) en véhi­cules élec­triques. Ne res­tait donc plus qu’à le faire homo­lo­guer par l’Union tech­nique de l’au­to­mo­bile, du moto­cycle et du cycle (Utac), l’or­ga­nisme agréé.

Une fois converti à l’élec­trique, le Trafic phase 1 de Tolv dis­po­sera d’une bat­te­rie de 34 kWh, d’une auto­no­mie en ville de 159 kilo­mètres (123 kilo­mètres WLTP1Procédure d’es­sai mon­diale har­mo­ni­sée pour les véhi­cules légers, l’autonomie réelle variant en fonc­tion du contexte et style de conduite) et pourra atteindre une vitesse maxi­male de 109,5 km/h, pré­cise la start-up, basée actuel­le­ment à Fontaine.

Tolv va conver­tir 100 Renault Trafic en 2023 et près d’un mil­lier en 2024

Cette « excel­lente nou­velle » va main­te­nant per­mettre à Tolv de « com­men­cer à livrer [ses] clients » – TPE/PME, grands groupes et col­lec­ti­vi­tés -, se féli­cite son cofon­da­teur et direc­teur com­mer­cial Antoine Desferet. « Nous pou­vons désor­mais com­mer­cia­li­ser les Renault Trafic 2 phase 1, et pro­po­sons les Trafic 2 phase 2 (2006−2014) en com­mande, avec de pre­mières livrai­sons dès novembre », ajoute-t-il.

Pionnière du rétrofit électrique, Tolv (ex-Phoenix Mobility) a obtenu sa première homologation pour la conversion de Renault Trafic 2 phase 1.

Comme le pré­cise son cofon­da­teur Antoine Desferet (à droite, ici avec Samy Sisaid, sous-pré­fet à la relance et à la rési­lience), Tolv peut com­men­cer à livrer ses clients et va conver­tir envi­ron 100 Trafic en 2023 dans ses ate­liers de Fontaine. © Manuel Pavard – Place Gre’net

L’entreprise isé­roise a par ailleurs conclu, en juillet 2022, un par­te­na­riat avec Renault, qui lui per­met­tra éga­le­ment de déve­lop­per et com­mer­cia­li­ser des kits de rétro­fit pour Master d’ici la fin 2023. Tout cela illustre la stra­té­gie d’in­dus­tria­li­sa­tion de Tolv, qui entend conver­tir 100 Trafic en 2023 et près d’un mil­lier en 2024. Une mon­tée en puis­sance dont l’ob­jec­tif, clai­re­ment affi­ché, est « d’é­ri­ger le rétro­fit au rang d’industrie fran­çaise de pre­mier plan ».

La pos­si­bi­lité de conver­tir des bus et poids lourds en cours d’étude

La démarche pro­fite en outre d’un contexte por­teur avec la mise en place des Zones à faibles émis­sions (ZFE), qui pousse de nom­breux clients à s’in­té­res­ser au rétro­fit élec­trique. Ceux-ci peuvent béné­fi­cier des aides à la conver­sion des col­lec­ti­vi­tés col­lec­ti­vi­tés, comme celle de la Métropole de Grenoble qui peut atteindre 12 000 euros (cumu­lables avec les aides natio­nales) pour les professionnels.

Enfin, si Tolv n’a pas encore, à ce stade, l’in­ten­tion de s’at­ta­quer au mar­ché des véhi­cules de par­ti­cu­liers, d’autres pro­jets sont néan­moins envi­sa­gés. La société indique ainsi étu­dier « la pos­si­bi­lité de conver­tir des bus et poids lourds » à la demande de plu­sieurs de ses clients.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Samy Sisaid, sous-préfet à la relance et à la résilience, a visité, ce jeudi 6 octobre 2022, les locaux de Tolv (ex-Phoenix Mobility), entreprise spécialisée dans le rétrofit pour convertir les véhicules utilitaires thermiques à l'électrique et l'un des cinq lauréats isérois du programme French Tech Green20. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Rétrofit élec­trique : la start-up gre­no­bloise Phoenix Mobility devient Tolv et pour­suit sa stra­té­gie d’industrialisation

FOCUS - Samy Sisaid, sous-préfet à la relance et à la résilience, a visité, jeudi 6 octobre 2022, les locaux de Tolv, à Fontaine. Créée Lire plus

Kangoo de la Ville de Grenoble retrofitée par Phoenix Mobility octobre 2020 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
La société gre­no­bloise Phoenix Mobility lance avec Renault un kit de rétro­fit pour conver­tir les véhi­cules uti­li­taires à l’électrique

EN BREF - Pionnière sur le marché du rétrofit, à savoir la conversion de véhicules thermiques à l’électrique, l'entreprise grenobloise Phoenix Mobility a officialisé, ce Lire plus

La Métropole de Grenoble en visite à Phoenix Mobility, l'entreprise qui entend industrialiser le rétrofit
Grenoble : Phoenix Mobility, l’en­tre­prise qui entend indus­tria­li­ser le rétro­fit pour conver­tir les véhi­cules à l’électrique

FOCUS - Le président de la Métropole de Grenoble visitait les locaux de Phoenix Mobility ce mardi 5 avril 2022, une entreprise qui achève son Lire plus

UNE Véhicule retrofité par Phoenix Mobility, au volant Vincent Fristot, adjoint à la transition énergétique © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Conversion des voi­tures ther­miques en élec­triques : Phœnix Mobility brigue la place de lea­der européen

FOCUS - Pionnière sur le marché du rétrofit, principe qui permet de transformer une voiture thermique en véhicule électrique, la société grenobloise Phœnix Mobility brigue Lire plus

Zones à faibles émissions: le président de la Métropole Christophe Ferrari appelle l'État à soutenir les territoires
ZFE pour les voi­tures : la Métropole de Grenoble pour­suit la concer­ta­tion et orga­nise une série de réunions publiques

EN BREF - La Métropole de Grenoble a lancé, début octobre 2022, une concertation sur la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Zones à faibles émissions: le président de la Métropole Christophe Ferrari appelle l'État à soutenir les territoires
ZFE : les uti­li­taires et poids lourds Crit’Air 3 désor­mais inter­dits de cir­cu­ler dans la Métropole de Grenoble

FLASH INFO - À compter de ce 1er juillet 2022, les utilitaires et poids lourds Crit'Air 3 ne peuvent plus circuler dans la métropole de Lire plus

Flash Info

|

07/12

23h28

|

|

07/12

12h09

|

|

07/12

9h07

|

|

06/12

18h26

|

|

06/12

8h01

|

|

05/12

15h08

|

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 49 : « Le RER métro­po­li­tain grenoblois »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !