Grève du personnel de la Maison d'accueil spécialisée Le Champ Rond, à Saint-Ismier, dans le cadre d'un mouvement national des salariés du groupe Oxance. DR

Mas Le Champ Rond à Saint-Ismier : les sala­riés du groupe Oxance en grève pour une reva­lo­ri­sa­tion des salaires

Mas Le Champ Rond à Saint-Ismier : les sala­riés du groupe Oxance en grève pour une reva­lo­ri­sa­tion des salaires

EN BREF – Les sala­riés de la Maison d’ac­cueil spé­cia­li­sée (Mas) Le Champ Rond, à Saint-Ismier, étaient en grève ce jeudi 27 octobre 2022, dans le cadre d’un mou­ve­ment natio­nal tou­chant les éta­blis­se­ments médico-sociaux du groupe Oxance. Le per­son­nel réclame en effet une reva­lo­ri­sa­tion des salaires, qui n’ont pas aug­menté depuis 14 ans. Objectif : peser sur les futures négo­cia­tions sala­riales, pré­vues le 2 novembre prochain.

Aides-soi­gnants, infir­miers, aides médico-psy­cho­lo­giques, assis­tantes sociales, secré­taires, lin­gères, agents d’en­tre­tien… À Saint-Ismier, la tren­taine de sala­riés – sur 70 au total – de la Maison d’ac­cueil spé­cia­li­sée (Mas) Le Champ Rond pré­vus sur les plan­nings étaient en grève ce jeudi 27 octobre 2022. Tout comme leurs col­lègues du Foyer de vie Le Grand Chêne, à Izeaux, et ceux de nom­breux éta­blis­se­ments médico-sociaux du groupe Oxance, par­tout en France.

Grève du personnel de la Maison d'accueil spécialisée Le Champ Rond, à Saint-Ismier, dans le cadre d'un mouvement national des salariés du groupe Oxance. DR

Les sala­riés gré­vistes du Champ Rond se sont notam­ment ins­tal­lés sur le rond-point de La Bâtie, à Saint-Ismier, ce jeudi 27 octobre 2022, pour expri­mer leurs reven­di­ca­tions. DR

Le per­son­nel du Champ Rond a ainsi mani­festé sur le rond-point de La Bâtie et devant l’é­ta­blis­se­ment, à Saint-Ismier. Avec un même mot d’ordre, décliné sur toutes les pan­cartes : aug­men­ta­tion des salaires et reva­lo­ri­sa­tion des grilles. Car dans cette Mas accueillant des adultes poly­han­di­ca­pés, comme dans les autres struc­tures gérées par Oxance, « les salaires n’ont pas bougé depuis 14 ans », déplore Anne-Charlotte Thomas, coor­di­na­trice d’équipe.

« La prime Ségur n’a même pas été ver­sée à tous les salariés »

Certes, il y a eu le coup de pouce du Ségur de la santé. « Mais la prime Ségur n’a même pas été ver­sée à tous les sala­riés : les lin­gères, le per­son­nel admi­nis­tra­tif et les agents d’en­tre­tien en sont tous exclus », s’in­surge la sala­riée. Problème : cette stag­na­tion des rému­né­ra­tions, conju­guée aux « effets de l’in­fla­tion », entraîne méca­ni­que­ment une baisse du pou­voir d’achat.

Grève du personnel de la Maison d'accueil spécialisée Le Champ Rond, à Saint-Ismier, dans le cadre d'un mouvement national des salariés du groupe Oxance. DR

Faisant réfé­rence au Ségur de la santé, les sala­riés, ras­sem­blés ce jeudi devant la Mas Le Champ Rond, ont réclamé « une vraie reva­lo­ri­sa­tion ». DR

Les gré­vistes entendent donc « faire pres­sion sur Oxance avant la réunion sur les négo­cia­tions sala­riales, pré­vue le 2 novembre », indique Anne-Charlotte Thomas. Ceux-ci n’ont tou­te­fois « pas chif­fré une reven­di­ca­tion pré­cise ». En effet, « Oxance répète sans arrêt qu’il dépend des ARS1Agence régio­nale de santé », explique-t-elle. Traduction : le grou­pe­ment mutua­liste aurait les mains liées au niveau financier.

« On demande à l’État d’é­lar­gir ses enve­loppes mais aussi au groupe Oxance de faire un geste pour per­mettre une meilleure attrac­ti­vité. »

L’argument est néan­moins peu enten­dable pour les sala­riés. « On demande à l’État d’é­lar­gir ses enve­loppes mais aussi au groupe Oxance de faire un geste pour per­mettre une meilleure attrac­ti­vité », pré­cise la coor­di­na­trice d’é­quipe. Laquelle rap­pelle comme une évi­dence : « Nous sommes bien moins payés qu’à l’hô­pi­tal. »

Le 31 mai 2022 À l’appel d’une intersyndicale iséroise, des professionnels du social et du médico-social issus des secteurs publics et privés ont manifesté entre Fontaine et Grenoble pour dénoncer la casse de leur conditions de travail et demander le versement du Segur à tout le secteur (c) Elias Muhlstein - Place Gre'net

Les pro­fes­sion­nels du social et du médico-social mani­festent depuis des mois (comme ici, le 31 mai 2022, à Grenoble) pour dénon­cer la casse de leurs condi­tions de tra­vail et deman­der le ver­se­ment du Ségur à tous les sala­riés. © Elias Muhlstein – Place Gre’net

Après avoir crié leur colère, ces der­niers mois, dans la rue, lors des nom­breuses mani­fes­ta­tions du sec­teur médico-social, puis ce jeudi à l’oc­ca­sion du mou­ve­ment de grève, les sala­riés de la Mas Le Champ Rond attendent désor­mais les négo­cia­tions du 2 novembre. « Mais on est tous prêts à rebou­ger », affirme Anne-Charlotte Thomas. « On nous a applau­dis pen­dant le Covid et main­te­nant, il fau­drait qu’on se taise ? »

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le 31 mai 2022 À l’appel d’une intersyndicale iséroise, des professionnels du social et du médico-social issus des secteurs publics et privés ont manifesté entre Fontaine et Grenoble pour dénoncer la casse de leur conditions de travail et demander le versement du Segur à tout le secteur (c) Elias Muhlstein - Place Gre'net
Le sec­teur social et médico-social mobi­lisé en Isère : « un ras-le-bol qui dure depuis bien plus de quinze ans »

FOCUS - À l’appel d’une intersyndicale iséroise et de l’assemblée du travail social en lutte de l’Isère, des professionnels du social et du médico-social issus Lire plus

Les professionnels du social et médico-social appelés à la mobilisation les 31 mai et 1er juin
Les pro­fes­sion­nels du social et médico-social appe­lés à la mobi­li­sa­tion les 31 mai et 1er juin 2022

EN BREF - Une intersyndicale iséroise appelle les professionnels du secteur social et médico-social à participer à la mobilisation nationale du mardi 31 mai et Lire plus

Plus de 300 salariés des secteurs social et médico-social ont manifesté ce mardi 1er février à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus de 300 sala­riés des sec­teurs social et médico-social ont mani­festé pour de meilleurs salaires et condi­tions de travail

EN BREF - Plus de 300 professionnels en colère des secteurs social et médico-social, tant du public que du privé, ont manifesté à Grenoble ce Lire plus

Secteur social et médico-social : les « oubliés du Ségur de la santé » à nou­veau mobi­li­sés à Grenoble

  REPORTAGE - Des professionnels du secteur social et médico-social ont manifesté ce jeudi 21 janvier 2021 à Grenoble. Ces travailleurs sociaux, qui se perçoivent Lire plus

Les professionnels du secteur du handicap appelés au rassemblement à Grenoble mercredi 6 octobre
Les pro­fes­sion­nels du sec­teur du han­di­cap appe­lés au ras­sem­ble­ment à Grenoble mer­credi 6 octobre

FLASH INFO — Des rassemblements "pour la juste reconnaissance du secteur du handicap" et "pour la revalorisation des métiers de l’accompagnement de nos services et Lire plus

© CGT Air Liquide
Air Liquide Sassenage : mobi­li­sés depuis dix jours, les sala­riés de nou­veau en grève pour une reva­lo­ri­sa­tion salariale

FOCUS - Les salariés d'Air Liquide, à Sassenage, sont mobilisés depuis le 18 octobre 2022 pour obtenir une revalorisation salariale, à l'appel de la CGT. Lire plus

Flash Info

|

07/12

12h09

|

|

07/12

9h07

|

|

06/12

18h26

|

|

06/12

8h01

|

|

05/12

15h08

|

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 49 : « Le RER métro­po­li­tain grenoblois »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !