© CGT Air Liquide

Air Liquide Sassenage : mobi­li­sés depuis dix jours, les sala­riés de nou­veau en grève pour une reva­lo­ri­sa­tion salariale

Air Liquide Sassenage : mobi­li­sés depuis dix jours, les sala­riés de nou­veau en grève pour une reva­lo­ri­sa­tion salariale

FOCUS – Les sala­riés d’Air Liquide, à Sassenage, sont mobi­li­sés depuis le 18 octobre 2022 pour obte­nir une reva­lo­ri­sa­tion sala­riale, à l’ap­pel de la CGT. Ils ont ainsi débrayé à plu­sieurs reprises, récla­mant une aug­men­ta­tion géné­rale sur la base de 10 % du salaire médian (soit envi­ron 330 euros brut par mois), afin de com­pen­ser l’in­fla­tion. Une demande d’au­tant plus légi­time, selon eux, que l’en­tre­prise réa­lise des chiffres d’af­faires records. La direc­tion ne répon­dant pas favo­ra­ble­ment à leurs reven­di­ca­tions, les sala­riés ont décidé de recon­duire la grève ce jeudi 27 octobre.

« En fait, on est un peu “des Total”. » Derrière le trait d’hu­mour, l’a­na­lo­gie faite par Nicolas Rebutin, repré­sen­tant CGT à Air Liquide, tra­duit bien l’exas­pé­ra­tion crois­sante du per­son­nel sur le site de Sassenage. Comme les sala­riés des raf­fi­ne­ries de TotalEnergies, ceux d’Air Liquide réclament en effet une reva­lo­ri­sa­tion sala­riale de la part d’un groupe qui, tout comme le géant pétro­lier, réa­lise des chiffres d’af­faires et béné­fices records.

Grève à Air Liquide Sassenage. © CGT Air Liquide

Environ 120 sala­riés d’Air Liquide ont débrayé durant une heure sur le site de Sassenage, mardi 18 octobre 2022, avant de recon­duire la grève les mer­credi 19, mardi 25 et jeudi 27 octobre. © CGT Air Liquide

La colère des sala­riés isé­rois, mobi­li­sés depuis le 18 octobre 2022, est encore mon­tée d’un cran depuis l’an­nonce, ce mardi 25 octobre, des der­niers résul­tats du lea­der mon­dial des gaz indus­triels. Air Liquide a en effet enre­gis­tré un chiffre d’af­faires de 8,3 mil­liards d’eu­ros au troi­sième tri­mestre, en hausse de 41,3 %. Une envo­lée due en grande par­tie à la flam­bée des prix de l’éner­gie, dopés notam­ment par la guerre en Ukraine.

« Le groupe se porte extrê­me­ment bien, tous les indi­ca­teurs sont au vert », constate Nicolas Rebutin. « Du coup, les gens sont très remon­tés. » Quelque 120 sala­riés – sur les 1100 employés, hors inté­ri­maires, du site (800 per­sonnes sans les sala­riés en télé­tra­vail) – ont ainsi débrayé durant une heure mardi 18 octobre. Puis, rebe­lote le len­de­main et le mardi sui­vant. Et un nou­vel appel à une grève d’une heure recon­duc­tible a été voté pour ce jeudi 27 octobre.

« Ça ferait une belle ral­longe pour les plus petits salaires »

Les reven­di­ca­tions, elles, n’ont pas varié. Outre le paie­ment des heures de grève, la CGT demande « une aug­men­ta­tion géné­rale, hors NAO (négo­cia­tion annuelle obli­ga­toire), sur la base de 10 % du salaire médian pour tous ». Concrètement, avec un salaire médian estimé par le syn­di­cat à 40 000 euros, cela cor­res­pond à une aug­men­ta­tion géné­rale annuelle de 4 000 euros, soit envi­ron 330 euros brut par mois.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 45 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Journée de grève inter­pro­fes­sion­nelle à Grenoble : plu­sieurs ras­sem­ble­ments et actions et de nom­breux sec­teurs mobilisés

REPORTAGE VIDÉO - L'intersyndicale iséroise appelait à une nouvelle journée de grève et mobilisation, ce mardi 18 octobre 2022, dans le cadre d'un mouvement national Lire plus

En grève ce mercredi 12 janvier 2022, les salariés d'Air Liquide France Industrie se sont rassemblés le midi devant le portail du site, sur la plateforme chimique de Pont-de-Claix, pour réclamer une augmentation des salaires. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Air Liquide : la grève se pour­suit à Pont-de-Claix pour une aug­men­ta­tion col­lec­tive des salaires

EN BREF - En grève depuis le 12 janvier 2022, les salariés d'Air Liquide France Industrie, sur la plateforme chimique de Pont-de-Claix, ont reconduit leur Lire plus

En grève ce mercredi 12 janvier 2022, les salariés d'Air Liquide France Industrie se sont rassemblés le midi devant le portail du site, sur la plateforme chimique de Pont-de-Claix, pour réclamer une augmentation des salaires. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Pont-de-Claix : les sala­riés d’Air Liquide France Industrie en grève recon­duc­tible pour une aug­men­ta­tion des salaires

FOCUS - Les salariés d'Air Liquide France Industrie ont débuté une grève reconductible à l'appel de la CFDT, ce mercredi 12 janvier 2022, et se Lire plus

Air Liquide et le CEA s’u­nissent pour créer un labo­ra­toire com­mun dédié à la cryogénie

FIL INFO — Rapprochement chaleureux entre le groupe Air Liquide et le Commissariat à l'Énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) autour de la cryogénie. Lire plus

98% des salariés de la clinique du Dauphiné, à Seyssins, sont en grève depuis ce mercredi 12 octobre 2022 pour réclamer une revalorisation salariale et protester contre la gouvernance du groupe Orpea, qui a racheté l'établissement en 2020. © Laure Drillat
Clinique du Dauphiné à Seyssins : les sala­riés, en grève illi­mi­tée pour leurs salaires, portent plainte contre le groupe Orpea

FOCUS - Les salariés de la clinique du Dauphiné, à Seyssins, ont entamé une grève très massivement suivie, ce mercredi 12 octobre 2022. Ils réclament Lire plus

En grève depuis le 9 décembre 2021 pour une hausse des salaires, les salariés d'Arkema Jarrie ont décidé de durcir le mouvement en votant une grève illimitée, ce lundi 20 décembre, à l'issue d'une AG tenue devant l'usine. © Hubert Franchi
Les sala­riés d’Arkema Jarrie, mobi­li­sés depuis douze jours pour de meilleurs salaires, revotent une grève illimitée

FOCUS - En grève reconductible depuis le 9 décembre 2021, les salariés d'Arkema, à Jarrie, ont décidé de durcir le mouvement en revotant une grève Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !